Avant Disney, il y avait… [1/4]

Alice au pays des merveilles

de Lewis Carroll

9782266197465

De son vrai nom Charles Lutwidge Dogson, Lewis Carroll fut un homme aux multiples talents. Professeur de mathématiques, passionné de photographie et amateur de jeux de langages, il est surtout célèbre pour sa brève mais très populaire histoire : Alice au pays des merveilles. Repris en 1951 par Disney, c’est en réalité un siècle plus tôt que notre jeune Alice fait son apparition. En effet, dans la seconde moitié du 19ème siècle, lors d’une promenade en barque, notre cher Charles s’invente un monde merveilleux qu’il partage avec quelques fillettes, trois soeurs, les filles du doyen de l’université où il enseigne. Pas des plus catholiques, Carroll a en effet un penchant pour les jolies jeunes filles et particulièrement pour Alice Liddell, une des trois soeurs. Passionné par la photographie, il passera une grande partie de son temps à faire des clichés d’Alice (entre autres), ce qui ne plaira pas vraiment à Mrs. Liddell, la mère des trois enfants. La première version d’Alice in wonderland (dans sa version originale) sort en 1864 et devient très vite un immense succès. Au moins une chose est sur, même si l’auteur est un peu étrange et a un penchant pas très sain pour les fillettes, son oeuvre est, depuis 150 ans, un classique culte de la littérature à travers le monde.

Dans cette petite édition Pocket, on découvre donc les origines de l’auteur et de l’histoire qu’on connait tous dans sa version animée. Après une présentation et une chronologie biographique, on retrouve le texte intégral de Lewis Carroll (traduit en VF évidemment) qui, bien que fort similaire à la version Disney, renferme néanmoins quelques trésors de langage insoupçonnés. Poèmes et chansonnettes, jeux de mots, métaphores et autres spécialités carrolliennes, chaque chapitre est bien plus qu’une aventure au pays des merveilles.

Vous connaissez tous l’histoire donc je ne m’attarderais pas dessus. Ce que je retiens de ce classique chez pocket tiens en 4 points :

  1. Des infos intéressantes sur l’auteur et l’origine de l’histoire
  2. Des scènes qui (je crois) ne sont pas toutes présentes dans le dessin animé (mais cela mérite vérification donc je regarderai le Disney prochainement ^^)
  3. Des jeux de mots qui méritent d’être lus en VO (les notes infrapaginales expliquent bien le pourquoi du comment mais la VF casse évidemment le charme originel des mots de Carroll)
  4. Un texte vraiment farfelu et bizarre mais qu’on a plaisir à lire dans sa version d’origine 🙂

En résumé, un petit livre qui compte moins de 150 pages et qui décrit parfaitement l’histoire de notre chère Alice. A ceux qui veulent découvrir le texte source ou simplement se replonger dans le pays des merveilles, ce livre ne vous coutera pas grand chose (1,55€, c’est mis sur la couverture) et saura vous divertir comme il le faut.


Challenge

lireenthemegrandLe thème du 15 juillet au 15 aout sur Hylyirio

les « mini-livres » qui hantent nos PAL’s

(moins de 150 pages).


 

Prochainement, dans ma Rubrique

« Avant Disney, il y avait… »

Peter Pan
Blanche-Neige
La Reine des Neiges

 

Publicités

11 réflexions sur “Avant Disney, il y avait… [1/4]

  1. Pingback: Challenge de l’été 2014 | a touch of blue... Marine

  2. Je ne pense qu’il faille lire le livre en ayant en tête le dessin animé, je pense qu’il doit se lire indépendamment car ce livre est une pure merveille ! Alice est pour le moins mon conte et univers préféré un peu comme mon lien avec Baudelaire et sa poésie (oui c’est radicalement différent mais dans le sens où les deux écrivains ont un talent mirobolant que j’admire). J’ai tellement de chose à dire sur ce conte car il m’émerveille à chaque fois, il me fascine, il recèle de richesse ! Il faut vraiment le lire et s’ouvrir car c’est vrai qu’il est assez étrange et quelques fois noirs. Mais c’est bourré d’ironie (et j’en suis friande 8D). Enfin bref j’ai une très très grande passion pour ce livre et je pourrais en parler tout le temps !

    J'aime

    • Je trouve que tu as raison. Il ne faut pas lire le livre en pensant au dessin animé. Surtout que le Disney est sorti super longtemps après. J’ai beaucoup aimé découvrir la version originale et je vois que je ne suis pas la seule 🙂

      J'aime

      • Oui Alice est vraiment mon conte préféré qui m’inspire et m’envoute et me fascine. C’est quand même assez éblouissant de voir ce que peux faire un auteur ! J’aurai bien aimé l’étudier un peu plus dans mes cours, c’est dommage j’ai l’impression que les contes sont surtout survolés.

        J'aime

  3. Pingback: Avant Disney, il y avait… [2/4] | a touch of blue... Marine

  4. Pingback: Avant Disney, il y avait… [3/4] | a touch of blue... Marine

  5. Pingback: Avant Disney, il y avait… [4/4] | a touch of blue... Marine

  6. Pingback: Fin du challenge de l’été 2014 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s