Will & Will de John Green et David Levithan

Chronique #44

Septembre 2014

CVT_Will-et-Will_269

Titre : Will & Will
Auteur : John Green & David Levithan
Editeur : Gallimard – Collection Scripto
Parution : 2011
Nombre de pages : 379 pages
Genre : Jeunesse

Prix : 15€


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.16

Résumé

Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de cœur portent la poisse, tout le temps. Alors dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n’a pas l’habitude de passer inaperçu.À l’autre bout de ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu’il se nomme lui aussi Will Grayson…


Mon avis

Deux garçons qui n’ont rien en commun… sauf leur nom. Deux Will Grayson qui n’habitent pas dans la même ville, qui ont des personnalités à l’opposé l’une de l’autre et surtout, qui ont une orientation sexuelle bien différente.

Will Grayson est un jeune ado qui a pour meilleur ami, Tiny, un garçon au profil démesuré pour son âge (on dirait un gros nounours, aussi long en hauteur qu’en largueur), qui est en train de monter sa comédie musicale (Tiny Dancer) et qui, par-dessus tout, tombe amoureux d’un garçon par semaine en moyenne. C’est un ami au cœur gros comme une maison qui s’assume complètement et qui n’a pas peur d’avouer ses sentiments (même si parfois, il le fait un peu trop rapidement). L’autre personne qui compte énormément pour Will, c’est Jane, une fille super. Mais le problème, c’est qu’il n’ose pas lui avouer ses sentiments. Ce n’est pas car il a peur de lui dire, c’est plutôt qu’il ne sait pas vraiment lui-même s’il l’aime ou pas.

L’autre Will Grayson est également un garçon très confus. Perdu, souvent bouleversé et ennuyé par la vie qu’il mène, son seul réconfort réside dans des conversations msn qu’il entretient avec un garçon qu’il n’a d’ailleurs jamais vu, Isaac. Will est tellement déprimé qu’il prend des médicaments pour sa santé morale. Il n’a aucun ami à l’école et se dispute régulièrement avec sa mère, la seule personne qu’il voit en dehors du cadre scolaire. Mais lorsqu’il parle avec Isaac, la vie de Will s’embellit. Tout est magique avec lui. Il peut être lui-même et ne pas cacher ses vrais sentiments. Isaac est sa personne, son confident, son meilleur ami, l’amour de sa vie.

Un jour, Will et Isaac décident qu’il est temps qu’ils se rencontrent. Plus heureux que jamais, Will se rend donc au lieu de rendez-vous (en secret bien sûr) que lui a fixé Isaac. Et là. Tout va changer. Mais pas comme on aurait pu le penser. Car au lieu de rencontrer l’homme de sa vie, Will Grayson va bizarrement rencontrer … Will Grayson.

Si Nos étoiles contraires et Qui es-tu Alaska ? parlaient davantage de deuil et d’amours « traditionnels » (entre filles et garçons), Will & Will est, lui, beaucoup moins déprimant même s’il parvient tout de même à présenter des thèmes sérieux : l’homosexualité et toutes les questions que ce sujet implique, la colère et la dépression, le manque de confiance en soi et la souffrance des adolescents mal dans leur peau…

Will & Will vous l’aurez compris, parle de deux garçons que tout sépare mais qui finalement, trouveront plus d’un point en commun. Une histoire magnifiquement écrite par deux auteurs dont la renommée est déjà bien établie. Deux plumes simples, directes et parfaitement dans l’air du temps.

Ce qu’on retiendra de cette histoire, au final, ce n’est pas la tristesse que ressent Will ou les rejets dont est sujet Tiny ou encore les occasions manquées mais bien la bonne humeur d’un groupe d’amis, les rencontres inattendues et surtout… la magnifique comédie musicale qu’essayent de monter Tiny et ses (nouveaux) amis.

Un livre dont on devrait parler dans les écoles.

Un livre qui mériterait d’être adapté en film.

Un livre qui mérite simplement d’être lu.

PS : Le détail qui m’a un peu choqué au début => un chapitre sur deux (écrit par l’autre Will Grayson) est écrit complètement en minuscule. Aucune majuscule n’est présente ! Ni en début de phrase, ni pour les noms propres. Un choix d’écriture étrange mais qui prend tout son sens car cela sert à distinguer les chapitres « will grayson » dès chapitres « Will Grayson ». 

© atouchofbluemarine

25/09/2014


I just can’t stop reading… 
Publicités

7 réflexions sur “Will & Will de John Green et David Levithan

  1. Je n’ai lu que Nos étoiles Contraires que je n’ai pas tellement trouvé incroyable. Je me suis promis de donner une deuxième chance à cet auteur et je crois que tu viens de me donner le titre que je vais lire! Merci pour cette chronique 🙂 Au fait, superbe la photo de haut de page!

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? | a touch of blue... Marine

  3. Pingback: Sur une échelle de 1 à Green … | a touch of blue... Marine

  4. Pingback: La face cachée de Margo – Mon avis sur le livre avant la sortie du film « Paper Towns  | «a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s