[La parenthèse BD du samedi après-midi] – Le teckel d’Hervé Bourhis

La parenthèse BD

du samedi après-midi

le_teckel

  • Titre : Le Teckel
  • Auteurs : Hervé Bourhis
  • Editeur : Professeur Cyclope
  • en coédition avec Casterman et Arte Editions
  • Sortie : 2014
  • Nbr de pages : 84 pages

#ConcoursCasterman


Présentation du tome

Une évocation au vitriol du monde des laboratoires pharmaceutiques et des pratiques commerciales, portée par une brillante galerie de portraits. Décapant !

« Pour vendre ce nouveau produit à nos partenaires médecins, nous allons allier l’expérience à la fraîcheur ». Ainsi la direction des laboratoires Duprat s’adresse-t-elle à son nouveau binôme commercial pour le convaincre d’accepter une collaboration en réalité imposée. Guy Farkas, surnommé « Le Teckel », visiteur médical revenu de tout, devra faire équipe avec Jérémy Labionda, jeune cadre surdiplômé, en fait discrètement mandaté par sa hiérarchie pour enquêter sur les véritables agissements du Teckel. Bref, le mariage de la carpe et du lapin sur fond de mission à haut risque, puisqu’ils doivent vendre la nouvelle version d’un médicament soupçonné d’avoir provoqué des centaines de décès.
Cruel souvent, cynique parfois, mais d’un bout à l’autre extrêmement drôle, Le Teckel est une satire féroce de notre monde avide et amoral. C’est une grande histoire d’amitié, un brûlot anticapitaliste, une passion interdite, un thriller haletant ! N’ayons pas peur des mots : c’est un road trip à la française en CX break, entre Tandem et Les Galettes de Pont-Aven !
Hervé Bourhis réussit en outre une galerie de portraits humains très finement observés, qui jusqu’au bout réserveront des surprises… Un sans-faute.

Source : Casterman


Mon avis

FullSizeRenderPremière scène. Erythrée, 2014. Un médecin de type caucasien arrive dans une jeep auprès d’une petite fille noire qui a du être amputée car une mine a sauté. Le médecin propose le médicament antidouleur Marshall 2 car, au niveau du traitement de la douleur, c’est le top. La petite fille sourit. Un message de type publicitaire s’affiche sur la case suivante : « Marshall 2 a été testé par des professionnels de la santé durant deux années. Nous entrons dans la phase de pré-commercialisation. Marshall 2 est le nouvel antidouleur des Laboratoires Duprat, deuxième groupe pharmaceutique européen« . Fin de la première page.

Tout en nuances de bleu, cet album est une satire de l’industrie pharmaceutique. De son mauvais côté du moins. Il est évident que ce secteur est essentiel à notre société actuelle. Tous les jours, de nouvelles découvertes sont faites et arrivent à sauver des vies. Mais la compétition qui existe entre les différents groupes est souvent la cause de grands problèmes : hausse des prix, médicaments poussés à la consommation même s’ils ne sont pas 100% sûrs…

D’ailleurs, c’est ce que ce tome met en scène : deux agents pharmaceutiques qui sont chargés de faire la tournée des médecins pour leur proposer de prescrire un médicament reconnu pour avoir déjà causé plus de 300 décès ! A travers le personnage du Teckel qu’Hervé Bourhis a créé, cet album vous plonge dans ce monde qui nous apparait comme froid et capitaliste d’une façon tout à fait exquise et humoristique. Le duo de personnage aux personnalités complètement opposées (et qui se trouvent mutuellement insupportables au départ) va rapidement évoluer pour entrer dans une valse qui s’annonce haute en couleurs.

***

Si le sujet et le style de dessin ne font pas partie de ceux que j’apprécie vraiment à la base, j’ose avouer que je me suis bien plue lors de la lecture de cet album. Certaines scènes sont un peu choquantes et particulièrement grossière mais la dérision avec laquelle l’auteur aborde le sujet et met en scène ses personnages m’a bien fait sourire. Et puis, quelle caricature de notre société ! J’aime ces BD qui racontent, en apparence, un récit tout à fait « normal » mais qui sont en réalité des critiques de notre mode de vie et des procès à l’encontre de certains groupes ou secteurs qui n’agissent pas de manière responsable envers la société. Un album que je considère comme réussi et que je recommande surtout à la catégorie « Adulte » des lecteurs masculins (même si les filles peuvent très bien l’apprécier également!).


Mon album dédicacé 

par Hervé Bourhis

FullSizeRender-1


photo-2

Publicités

2 réflexions sur “[La parenthèse BD du samedi après-midi] – Le teckel d’Hervé Bourhis

  1. Pingback: [Bilan mensuel] – Décembre 2014 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s