[Masse Critique Babelio] – Dans son ombre de Gerald Seymour

Chronique #78

Février 2015

Dans son ombre - Gerald Seymour

Titre : Dans son ombre 
Auteur : Gerald Seymour
Editeur : Sonatine
Parution : janvier 2015
Nombre de pages : 581 pages
Genre : Thriller

Un grand merci à Babelio et aux éditions Sonatine !

masse_critique


Résumé couverture

Vous aimez John le Carré ?  Vous allez adorer Gerald Seymour !

Londres, 2001. Joey Cann se tient devant une maison qu’il a vue des centaines de fois sur des photos, dans des dossiers, dans des rapports : celle d’Albert William Packer, un richissime homme d’affaires soupçonné d’appartenir à la mafia londonienne. Joey est membre de l’Église, surnom d’un service des douanes britanniques qui vient de subir un cuisant revers. Après trois ans de surveillance, un coût de 5 millions de livres, un procès retentissant, Packer, qui a été emprisonné pendant des mois, vient en effet d’être libéré suite à la défection d’un témoin clé. Si l’enquête est officiellement close, Cann s’est malgré tout juré de ne jamais renoncer. Il sera désormais dans l’ombre de sa cible, en permanence. Un homme retrouvé mort à Sarajevo va bientôt forcer Packer à sortir de son antre pour gagner la Bosnie. C’est sur ce terrain inattendu, dans un pays durement éprouvé par la guerre, que Cann, accompagné de Maggie Bolton, une experte en surveillance, va tenter de le piéger. Avec cet affrontement de deux hommes aussi complexes l’un que l’autre, ce thriller passionnant nous emmène dans un voyage plein de suspense au cœur des Balkans, où l’internationale du crime s’est largement enracinée. Ancien grand reporter ayant sillonné le globe pendant des décennies, Gerald Seymour, dont l’œuvre était jusqu’ici inédite en France, est considéré dans les pays anglo-saxons comme le seul équivalent de John le Carré. À la lecture de Dans son ombre, on comprend aisément pourquoi.


Mon avis

Je n’ai jamais lu un livre de John le Carré mais, apparemment, l’écriture de Gerald Seymour serait de la même trempe que celui-ci. Le fait est que ce livre est un vrai pavé, rondement bien mené et terriblement précis dans ses détails. L’ambiance est sombre, addictive et le récit rythmé. L’expression qui conviendrait le mieux serait, sans aucun doute, que ce thriller est un véritable jeu de cache-cache.

Mister, un mafieux qui n’aurait jamais du sortir de prison, se retrouve enfin à l’air libre et, inutile de dire qu’il ne va pas rester les bras croisés. Dire bonjour à sa Princesse et puis plannifier un gros coup… ses prochains jours sont tous tracés. De son côté, Joey Cann, agent des services britanniques qui a passé un grande partie de son temps à mettre ce criminel derrière les barreaux, n’en revient pas que ce dernier soit relâché dans la nature. Dès les premières lignes de ce récit, une course poursuite va se jouer entre ces deux hommes. Cann décide de passer les jours qui suivent dans l’ombre de sa cible car jamais il ne permettra que Packer/Mister s’en sorte aussi facilement.

Surnommé par ses contacts comme « l’Intouchable », Packer est un gros bonnet qui prépare un coup énorme. L’affaire se déroulera en Bosnie, près de Sarajevo et c’est donc là que va atterir Cann. Accompagné de Maggie, une femme plus âgé que lui – qui est davantage considéré comme un agent immature et incompétent par ses supérieurs-, Cann va commencer à surveiller, traquer et noter tout ce que Mister fait, les personnes qu’il rencontre et les lieux qu’il visite. En restant à une courte distance de sa target, Cann va tenter de comprendre ce qu’il prépare et faire tout son possible pour le coincer avant que Mister ne parvienne à accomplir sa sombre affaire. Alternant les points de vue de plusieurs personnages (on passe très vite, d’un paragraphe à un autre, à des lieux et des protagonistes différents), nous avons le loisir de découvrir la perspective des traqués et des traqueurs (ou bien sont-ils tous dans les deux situations?) : Maggie, Cann et leurs acolytes d’un côté, Miste et L’Aigle de l’autre. La chasse à l’homme commmence !

Le livre aurait bien pu être une trépidante histoire d’espionnage… Malheureusement, le récit fut trop lent et trop lourd à mon goût. L’auteur passe beaucoup de temps à décrire la ville et la vie à Sarajevo, il donne aussi de nombreux détails sur l’histoire d’un champ de mines non désaffecté, sur la politique bosniaque et les raisons qui ont poussées Mister à en arriver où il est aujourd’hui. Je ressors donc de ma lecture fort mitigée. J’aurais voulu entrer dans l’hisoire directement où au moins après les cent premières pages mais il en a fallu plus de 400 pour que j’accroche vraiment bien au récit. Certaines scènes du début sont assez prenantes mais la majorité du texte m’a laissée dans le flou et dans l’incapacitité de vraiment bien visualiser l’histoire. Les personnages sont eux, très bien décrits et sont, je trouve, l’atout de ce livre. Une guerre psychologique a lieu entre Packer et Cann qui désirent tous les deux entrer dans l’esprit de l’autre pour le comprendre et le devancer. Les personnages secondaires ont également des personnalités fortes et bien décrites ce qui amène un peu de piment dans l’histoire.

J’ai failli arrêter ma lecture en cours de voyage mais j’ai persévérer et je ne le regrette pas. Car les dernières 150 pages et cette dernière journée de cache-cache entre nos deux cows-boys fut vraiment épique ! Même si l’histoire ne m’a pas emballée, j’ai beaucoup aimé la clôture du livre et la façon dont l’auteur a mené ses personnages à cette journée, sur ce champ de mines. Un duel très original, mental et physique, va avoir lieu entre nos deux protagonistes et je vous assure que vous n’aimeriez pas être à leur place. Une fin digne pour le lecteur qui aura sur s’accrocher jusqu’au bout.

En résumé, un thriller psychologique étayé et bien fondé mais difficile à visualiser. Un ryhme assez spécial mais une fin magistrale. Pour ceux qui aiment les thrillers qui sortent de l’ordinaire, je vous invite à vous lancer dans l’aventure.

#atouchofbluemarine


EN SERVICE DE PRESSE POUR SONATINE

Plus d’infos sur le livre

Que je tiens à remercier pour l’envoi de cette nouveauté !

Challenges

 challenge a z

safe_image.php-2


I just can’t stop reading… 
Publicités

5 réflexions sur “[Masse Critique Babelio] – Dans son ombre de Gerald Seymour

  1. J’ai eu un ressenti bien plus enthousiaste alors que, au départ la Mafia c’est pas vraiment mon truc……Mais ici j’y ai trouvé une grande qualité d’écriture, donc certes on le sent passer ce pavé, mais c’est un régal d’intensité!!!!!;)

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #38 | a touch of blue... Marine

  3. Pingback: [Bilan mensuel] – Février 2015 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s