Le trésor d’Hugo Doigny par Eva Kavian | Kill and read Collection

Chronique #87

Mars 2015

Doigny-3D

Titre : Le trésor d’Hugo Doigny
Auteur : Eva Kavian
Editeur : Luc Pire
Parution : février 2015
Nombre de pages :  135 pages
Collection : Romans de gare | Kill and read


En service presse pour LUC PIRE éditions

editions_luc_pire 

 que je remercie pour ce partenariat ! 


Résumé de 4ème de couverture

Hugo aime les Namuroises. Rondes ou maigres, riches ou pauvres, en talons aiguilles ou en baskets, le pas vif ou l’allure traînante, il les aime. Sans doute cette odeur sambrée, ce voile mystérieux qui trouble le regard de ceux qui vivent à deux pas d’un confluent ou peut-être encore ce mélange de force et de fragilité dans l’échine des provinciales protégées par une citadelle depuis des générations. À vrai dire, il ignore pourquoi, mais il aime les Namuroises. Depuis que Marlène est partie, il s’est juré de se consacrer à leur offrir le plus beau moment de leur vie : il les demande en mariage. Et il veille à ce qu’elles ne souffrent plus.


Mon avis sur le livre

Hugo est un garçon particulier. Il aime les namuroises. De préférence, celles qui sont vraiment de souche, qui sont namuroises depuis plusieurs générations. Etrangement, il arrive à faire la différence entre les fraiches namuroises et celles qui habitent là depuis toujours uniquement en les entendant marcher. Une autre étrangeté d’Hugo est qu’il adore faire plaisir aux femmes. Il aime trouver des jolies (ou parfois moins jolies) femmes, qu’elles soient blondes, brunes, petites ou grandes… l’important est qu’elles soient démunies, tristes, abandonnées par leur maris ou perdues dans leur petites vies. Car Hugo aime remonter le morale des femmes. Il aime les faire sentir jeunes et jolies comme si elles avaient de nouveau 22 ans. Il aime voir ces femmes sourire lorsqu’il les emmène dans la citadelle de Namur ou dans un restaurant chic. Il ne peut s’empêcher d’établir des plans qui mêleront à la fois Histoire et Amour. Comme il est guide touristique en été et au chômage en hiver, il a tout le temps qu’il lui faut pour satisfaire ses besoins.

Marlène, Brigitte, Axelle, Vinciane, Ginette, Cathy… Le nouveau passe-temps d’Hugo est de demander les femmes qui croisent son chemin en mariage. Ce sont des magnifiques demandes, des moments de rêves pour ces femmes qui ne se sentent plus vraiment elles-mêmes. Grâce à Hugo, la vie redevient belle. C’est un homme formidable, un romantique qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Un homme, un vrai !

Mais Hugo est un homme qui a un secret… Laquelle de ces femmes arrivera à le découvrir ?

Dans un style belge et particulièrement attachant (surtout pour une fan de séries TV comme moi), l’auteur nous embarque dans une histoire étrange avec humour et dérision. Cachant par-ci, par-là, des références à la culture pop de ces dernières années, Eva Kavian met en scène un Hugo que vous avez envie d’apprécier mais que vous redouter de rencontrer. N’est-ce pas saugrenu un homme qui se plait à demander des inconnues en mariage, simplement pour voir apparaitre un sourire sur leur visage ? L’excentricité du personnage accroche et les pages défilent !

A travers un Namur pittoresque et romantique, elle nous entraine dans une histoire douce et romantique mais également mystérieuse et suspecte. Pourquoi ce penchant pour les demandes en mariage ? Que fait réellement Hugo avec toutes ces femmes ? Les questions s’additionnent au fil des pages… et le nombre de conquêtes d’Hugo aussi. Le doute plane jusqu’au bout, jusqu’à la dernière page ! Et quel finish ! Une fin qu’on attendait et qu’on avait suspectée mais qu’on prend quand même grand plaisir à enfin découvrir. Une lecture parfaite si vous avez une heure (1h25 précisément dans mon cas) à tuer !

#atouchofbluemarine

25/03/2015


A propos de l’auteur

Eva KAVIAN

AVT_Eva-Kavian_3910

Eva Kavian avait six ans quand elle a commencé à écrire et dix quand elle a lancé un journal écrit par les enfants du quartier. Elle a été ergothérapeute en psychiatrie, suivi une formation en psychanalyse, vendu du fromage de chèvre et suivi des cours d’art lyrique, mais aussi cofondé le réseau Kalame et créé l’ASBL Aganippé.

Elle anime des ateliers de création littéraire depuis 1985, publie des romans, poèmes, nouvelles et essais depuis 2001 et a été primée (Fureur de Lire, Horlait-Dapsens, Marcel Thiry, sans parler des nombreux prix en littérature jeunesse). Mère d’une famille nombreuse et joyeusement provinciale, elle pense faire partie de ces privilégiés qui ont trouvé la place qui leur convient dans ce monde.


Dans la même collection

KILL AND READ

  Capture d’écran 2015-01-01 à 19.13.08

Capture d’écran 2015-01-01 à 19.13.17

Capture d’écran 2015-01-01 à 19.13.24

www.lucpire.be


Mes chroniques 

7500976-11565962 Capture d’écran 2015-01-01 à 18.38.03


I just can’t stop reading… 

2 réflexions sur “Le trésor d’Hugo Doigny par Eva Kavian | Kill and read Collection

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #43 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: [Bilan mensuel] – Mars 2015 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s