Des jumeaux, de l’art, de l’amour… et ce n’est que la moitié de l’histoire !

Chronique #91

Avril 2015

le-soleil-est-pour-toi-585385-250-400

Titre : Le soleil est pour toi
Auteur : Jandy Nelson
Editeur : Scripto – Gallimard Jeunesse
Parution : mars 2015
Nombre de pages :  470 pages


Mon avis

On m’avait dit de grandes choses sur ce livre et j’avoue que j’ai été désagréablement surprise. J’ai vraiment eu du mal à accrocher aux personnages, à rentrer dans l’histoire, à aimer le style… JUSQU’A LA MOITIE ! Certes, il a fallu attendre un bon moment avant que l’histoire ne me colle à la peau mais cela valût le coup de persévérer ! Noah et Jude. Jude et Noah. Deux moitiés d’une même âme, nés à deux minutes d’intervalle. Des jumeaux tout aussi talentueux l’un que l’autre. L’un est dessinateur, un artiste qui ne sort jamais de chez lui sans un crayon et un bloc-note. L’autre est sculptrice. Que ce soit en sable, en terre-glaise ou de marbre, ses oeuvres d’art sont toutes plus exceptionnelles que les précédentes.

Le récit est présenté de façon très originale. Les chapitres alternent entre le point de vue de Noah lorsqu’il avait 13 ans et le point de vue de Jude lorsqu’elle a 16 ans. Un événement tragique a malheureusement lieu dans leur vies entre ces deux périodes et depuis ce moment-là, les deux protagonistes ne se parlent plus. Eux qui étaient si proches, qui savaient communiquer presque télépathiquement, qui savait se comprendre avec un simple regard… Leur relation est comme cassée. Plus de confidences, plus de petits gestes fraternels.

L’amour de leur mère est au centre de cette intrigue mais aussi l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre et celui qu’ils ressentent pour des personnes “externes” à ce cercle familial. Le soleil est pour toi, est toutefois et avant tout une histoire artistique. Noah n’est rien sans ses croquis. Il ira même jusqu’à installer un pupitre à l’extérieur de l’école d’art « IAC » pour dessiner le modèle nu qu’il aperçoit par la fenêtre. Quant à Jude, elle n’hésitera pas à aller frapper au domicile d’un professeur de renommée actuellement “à la retraite” pour lui demander s’il veut bien être son tuteur. Car depuis cet évènement tragique, il faut qu’elle réalise une sculpture. Et pas n’importe laquelle. Il s’agit d’une pièce d’art qu’elle a bien en tête et qu’elle veut absolument créer de ses mains… en marbre !

Un thème étrange et rarement utilisé en littérature jeunesse mais qui a bien fait son petit effet. Mais ce qui m’a Le plus plu dans cette histoire, c’est la sexualité de Noah. Ce jeune garçon un peu bizarre qui, a déjà 13 ans, se tortille devant un couple de garçons en train de s’embrasser et qui rêve de passer ne serait-ce qu’une minute avec Brian (qu’il ne peut s’empêcher de dessiner) m’a impressionné. Etre homosexuel à 13 ans… pas si facile que ça ! Une histoire pas forcément joyeuse mais qui m’a laissé en admiration totale. A partir de la moitié du livre, je n’ai plus voulu le lâcher. C’est simple, j’ai pris 3 jours à lire 200 pages et une soirée pour lire les 270 dernières pages.

Une fille et un garçon, de l’art, des flash-back et flash-forward mais surtout deux histoires qui s’entremêlent et qui ne prennent vraiment sens qu’à la fin du récit : voilà comment je résumerais ce roman !

Inutile que je vous révèle l’intrigue, soit vous allez être tenté par les thèmes et le style, soit vous ne le serez pas. En tout les cas, je vous laisse découvrir ce très beau livre qui met en scène des thèmes percutants et qui se finit d’une manière triste et romantique à la fois. Ce qui est sur c’est que vous tomberez des nues quand vous comprendrez enfin comment les deux récits se rejoignent et se complète depuis le début. Une lecture qui sort de l’ordinaire et que je ne regrette pas d’avoir lu jusqu’au bout ❤

#atouchofbluemarine

04/2015


ALERTE CONCOURS

N’oubliez pas de participer au concours que j’organiser jusqu’au 24/04

couv25966433

Un exemplaire de « Au-delà des étoiles » de Beth Devis à GAGNER ! 

slide-anniversaire


FOLLOW ME !

  


I just can’t stop reading… 
Publicités

2 réflexions sur “Des jumeaux, de l’art, de l’amour… et ce n’est que la moitié de l’histoire !

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #45 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s