[Lecture Charleston #9] – Les Sept Soeurs de Lucinda Riley

Chronique #95

Avril 2015

L7S_MAIA_Visuel05_large

Titre : Les Sept Soeurs – Maia
Auteur : Lucinda Riley
Editeur : Charleston
Parution : mai 2015
Nombre de pages :  512 pages (provisoire)
dfSfFr2HfLyL9DVepP4FTl7oY_I


 Présentation de l’éditeur

A la mort de leur père, Maia et ses sœurs se retrouvent dans le château de leur enfance, sur les rives du lac de Genève. Toutes ont été adoptées, et chacune a reçu en héritage un indice lui permettant de remonter le fil de ses origines. Maia est ainsi conduite jusqu’à un manoir en ruines, sur les collines de Rio de Janeiro.


Mon avis

Coup de foudre total pour ce premier tome ! Je découvre Lucinda Riley grâce à cette nouvelle saga qui comptera normalement sept tomes (d’où le nom des « Sept Soeurs ») et j’ai été complètement envoutée. Une brique de plus de 500 pages que j’ai dévorée à une vitesse hallucinante. Le style, les personnages, l’intrigue, le dépaysement… une panoplie de bonnes décisions qui ont mené à ce résultat final. Et quel résultat ! Lucinda Riley est un vrai génie pour réussir à écrire une histoire de la sorte. Si les six prochains tomes sont aussi bien, je vous assure que vous allez passer des moments de pur bonheur.

Pourquoi ce coup de foudre ? Comment as-t-elle réussi à faire chavirer mon coeur de la sorte ? Laissez-moi vous expliquer.

L’histoire commence avec Pa Salt, un homme désormais assez âgé, qui décède subitement sans qu’aucune de ses filles ne soit présente auprès de lui. Et pourtant, des filles, il en a. Six au total (et non, pas Sept !, en tout cas, pas pour le moment). Pa Salt n’a pas d’épouse mais il a un coeur gros comme une maison et de l’argent a ne plus savoir quoi en faire : la combinaison parfaite pour devenir un papa d’adoption. Maia fut la première de ses filles. Son prénom est tirée de la constellation des Pléiades (qui sont au nombre de sept) et années après années, Pa Salt a continué à ramener des soeurs pour Maia dans son château situé à Genève. Il y a donc eu Ally (Alcyone), Star (Astérope), Cece (Célaéno), Tiggy (Taygète) et Electra. Six soeurs venus des quatre coins du globe que rien n’aurait pu rassembler… Mais cela, c’était avant l’arrivée de Pa Salt.

Les six soeurs devenues adultes sont désormais éparpillées à travers les pays. Europe, Amérique, Asie… les kilomètres les séparent mais les liens qui se sont tissés entre elles pendant leur enfance restent. Et lorsque Pa Salt décède, toutes les filles reviennent évidemment à la maison (à Genève) pour lui rendre un dernier hommage. C’est là que l’histoire débute vraiment. Car, avant sa mort, Pa Salt a préparé une petite surprise pour chacune de ses filles : des indices qui les guideront chacune au pays où elles sont nées, une chasse au trésor qui leur permettront de découvrir leur origine.

L’idée de Lucinda Riley est la suivante : 1 livre = 1 soeur. De cette façon, chaque livre de la saga se concentrera sur une des soeurs même si les autres seront encore de temps à autre mentionnées. Ce premier tome, vous l’avez deviné, présente la première des soeurs : Maia. Les indices de Pa Salt vont la guider au Brésil et, plus précisément, à Rio de Janeiro… au début du 20ème siècle. L’une des ancêtres de Maia appartenait apparemment à une grande famille brésilienne qui a notamment participé (monétairement) à la construction du Cristo, cette énorme oeuvre d’art bien connue de l’Amérique du Sud. De Rio à Paris en passant par Florence, l’auteure vous embarque auprès d’Izabela, l’ancêtre de Maia, dans un voyage artistique, romantique et même tragique que vous aurez du mal à oublier.

En alternant les passages « Maia » (d’aujourd’hui) et l’époque d’Izabela (1926-1930 environ), Lucinda Riley sait maintenir le rythme et le suspense de son roman. Le livre est même davantage centré sur le passé d’Izabela, ses rencontres, ses voyages et sa famille que sur l’actuelle enquête de Maia. On retombe ainsi dans un récit historique comme il est de plus en plus coutume aux éditions Charleston et c’est tout simplement magnifique. Dynamique. Passionné. Enivrante. L’écriture de l’auteure est brillante.

Une fresque magnifiquement réalisée qui ne vous donnera qu’une envie : recommencer ! Vivement l’histoire suivante… ❤ Je me demande où nous emmènera Ally… 🙂

atouchofbluemarine

04/2015


Logo-CHARLESTON_180px  LC2015


Ses autres livres … 

La-Maison-de-l'orchidee  La-rose-de-minuit Le-Domaine-de-l'heritire

L’auteur : Lucinda Riley


FOLLOW ME !

  


I just can’t stop reading… 
Publicités

13 réflexions sur “[Lecture Charleston #9] – Les Sept Soeurs de Lucinda Riley

  1. Tu t’en doutes, j’attendais ta chronique avec impatience. Et comme je l’avais imaginé, elle me conforte dans l’idée que j’ai vraiment, vraiment hâte de voir ce livre débarquer dans les librairies. Ton avis me rend encore plus impatiente de le découvrir. Une chose est sûre, je le lirai tout de suite après l’avoir acheté. Encore merci pour cette découverte ! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #45 | a touch of blue... Marine

  3. Pingback: Confessions of a bookaholic #12 – Le plein de colis ! | a touch of blue... Marine

  4. Pingback: [Lectrice 2015] – Les éditions Charleston tirent mon portrait | a touch of blue... Marine

  5. Pingback: [TTT] – Top Ten Tuesday #40 – Top Ten Books I’ve Read So Far In 2015 | a touch of blue... Marine

  6. Pingback: [Lecture Charleston #13] – La jeune fille sur la falaise de Lucinda Riley : à recommander vivement ! | a touch of blue... Marine

  7. Pingback: La soeur de la tempête • Lucinda Riley | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s