« L’instant présent » de Guillaume Musso

 Chronique #120

Juillet 2015

Titre : L’instant présent
Auteur : Guillaume MUSSO
Editeur : XO Editions – Editions de Noyelles
Parution : mars 2015
Nombre de pages : 374 pages
Genre : Contemporain / Thriller


Résumé couverture

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…  elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel…  »

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Un thriller psychologique vertigineux au final stupéfiant.


Mon avis

Je le redis chaque année, mais il n’y a pas de doutes possibles. Les livres de Musso sont inégalables. Ce n’est pas de « la grande littérature » comme certains jugent bon de le mentionner mais c’est quand même une lecture qui me fait passer un sacré bon moment. C’est le genre de livre qu’on a du mal à reposer, le livre qu’on veut absolument continuer même quand on est arrivé à notre arrêt de train/métro/bus ou qu’il est déjà minuit passé. Ce sont des livres qui ne sont pas spécialement épais ou étoffé mais ils sont intenses, bien pensés, imaginatifs, inattendus… bref, des vrais plaisirs pour l’été !

Ce fois-ci, Musso nous emmène à New York (et ce n’est pas la première fois si mes souvenirs sont bons) auprès d’Arthur Costello, un médecin bostonien, qui vit une aventure incroyable. Alors que son père est occupé à régler les détails de sa succesion, voilà qu’il parle à Arthur du vieux phare qui est dans la famille depuis quelques temps maintenant et qui, si on en croit les rumeurs, est porteur d’une malédiction. Ce vieux phare sera le seul bien qu’il recevra en héritage, à deux conditions cependant : premièrement, il doit jurer de ne jamais le vendre et deuxièmement, Arthur doit promettre qu’il n’ira jamais derrière la porte qui se trouve à la cave. Un interdit qui éveilla aussitôt sa curioisté, bien évidemment.

L’histoire commence donc en 1990, l’année qui va faire regretter à Arthur d’être entré dans ce phare. La disparition soudaine de son grand-père il y a plusieurs années de cela aurait pu être une piste concernant cette supposée malédiction mais Arthur a refusé d’écouter son père et de prendre en compte les faits. Il a osé pénétrer dans le phare et depuis ce moment-là, sa vie à complèment changée.

Dès ce moment décisif, Arthur ne vivra que 24h par an. Après ces quelques heures, il se retrouvera immédiatement projeté l’année d’après. Les périodes entre ses « sauts dans le temps » peuvent varier. Parfois, il revient 8 mois plus tard, parfois, 14 mois… mais jamais, il n’arrive au même endroit. Une malédiction qui l’emmèrera aux quatre coins de New York (et aussi ailleurs) et qui ne lui permettra que de vivre quelques heures avant de devoir quitter ses proches pour une année entière.

Un thriller contemporain (mélangé à une comédie romantique) vraiment palpitant et bien imaginé qui vous emmène à travers le temps et l’espace. Imaginez-vous en train de vivre une histoire d’amour avec une personne qui passe son temps à vous attendre… 24 ans en 24 heures : une vie en accélérée, à la poursuite du temps manqué et une fin qui vous laissera abasourdi. Du Musso comme on les attend toute l’année, du Musso comme on les aime ❤

Pour être tenu au courant des actualités du blog, suivez-moi sur Facebookhttps://www.facebook.com/justamadgirlandherbooks

atouchofbluemarine

07/2015


Vous aimerez peut-être aussi

CENTRAL PARK

Ma chronique

photo


Lu dans le cadre du

f6aa0-plage20111102


I just can’t stop reading… 
Publicités

5 réflexions sur “« L’instant présent » de Guillaume Musso

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #56 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: La fille de Brooklyn • Guillaume Musso | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s