Un peu de littérature, de poésie et d’histoire dans ce monde de brute.

 Chronique #132

Septembre 2015

Titre : Charlotte

Auteur : David Foenkinos
Editeur : Gallimard
Parution : 2014
Nombre de pages : 224 pages


Résumé de 4ème de couverture

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une oeuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : « C’est toute ma vie ». Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.


*** L’avis de Marine ***

Des livres de « vraie » littérature, j’en lis peu. Mais lorsque je les lis, cela me met quasi à chaque fois dans tous mes états.

C’est sur qu’entre un Foenkinos et mes livres fantastiques / ados, il y a une marge.

Mais je suis à chaque fois émerveillée de découvrir ces textes si beaux et si profonds lorsque je m’aventure dans la Littérature.

Dernièrement, j’ai donc découvert Charlotte (qui a gagné le Renaudot l’année passée) et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue.

Non seulement par le fond, l’histoire de cette chère Charlotte Salomon qui a vécue une vie tragique, mais également et surtout par la forme de ce récit.

L’auteur a écrit son oeuvre tout en douceur, laissant le lecteur respirer à chaque fin de phrase.

Car ce n’est ni totalement un roman, ni entièrement un poème que nous lisons.

Chaque phrase se termine par un point à la ligne et aucun paragraphe, ni gros pavé de texte à lire, n’est en vue.

C’est vraiment de toute beauté.

Emotion et poésie sont les maitres mots de ce livre.

On remarque que l’auteur a véritablement été touché par cette artiste décédée dans la fleur de l’âge.

Touché par ces peintures et dessins, David Foenkinos nous livre l’histoire reconstituée de Charlotte, cette jeune femme allemande qui a vécu dans la première moitié du XXème siècle.

Charlotte n’a pas eu beaucoup de chance dans la vie.

Sa mère est morte lorsqu’elle avait 9 ans d’une supposée « grippe ».

Enfin, c’est ce qu’on lui a dit.

Mais, il s’agissait en réalité d’un suicide.

La tragédie familiale de la famille Salomon ne fait que commencer avec cette mort inattendue et, d’ailleurs, même Charlotte ira jusqu’à prédire la date de son suicide pour rester dans la « tradition familiale ».

Mais malheureusement, elle sera tuée dans une chambre à gaz, enceinte, en 1943 avant de pouvoir accomplir l’acte qu’elle avait prévu de faire.

Tragique et horrible histoire…

La vie de Charlotte Salomon mérite d’être racontée et connue de tous.

Et au lieu d’aller survoler le contenu de sa page Wikipédia, je vous recommande vivement de vous plonger dans la magnifique biographie de cette jeune femme écrite par ce talentueux auteur.

Vraiment.

Lisez-le.

#atouchofbluemarine


I just can’t stop reading… 

6 réflexions sur “Un peu de littérature, de poésie et d’histoire dans ce monde de brute.

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #64 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: [Bilan mensuel] – Septembre 2015 | a touch of blue... Marine

  3. Pingback: (J-11 avant NOËL) ❄ Avent DAY #14 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s