KELEANA – L’assassineuse (tome 1) de Sarah J. Maas

Chronique #157

Décembre 2015

CVT_Keleana-T1-lAssassineuse_3594

Titre : Keleana – L’assassineuse
Auteur : Sarah J. Maas
Editeur : La Martinière Fiction
Parution : 2013
Nombre de pages : 507 pages
Genre : aventure / fantasy


Résumé couverture

Keleana, la plus célèbre assassineuse du royaume d’Adarlan, a été condamnée aux travaux forcés dans les mines de sel. Pour gagner sa liberté, elle doit représenter le prince héritier Dorian, dans un tournoi à mort dont l’unique survivant servira le roi pendant quatre ans. Mystérieusement, les concurrents sont éliminés les uns après les autres de façon extrêmement violente. D’obscures forces magiques semblent ressurgir dans l’ombre du royaume et la jeune assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…


*** L’avis de Marine ***

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre avant de me procurer ce premier tome. Beaucoup de bloggeurs se sont laissés tenter par l’aventure et j’ai vu les chroniques défiler. Je m’attendais donc à un livre exceptionnel et incontournable… mais j’ai été un peu déçue. Le livre est loin d’être mauvais et l’auteur aurait vraiment pu faire quelque chose de fantastique avec cette héroïne forte et courageuse mais je trouve que ce premier tome était parfois un peu lent. L’histoire dure plusieurs mois et il aurait pu se passer pas mal de chose mais Sarah J Maas a choisi de laisser Keleana se balader dans ce château pendant tout ce temps où elle est retenue pour faire des épreuves afin de devenir le champion du roi. Il n’y a pas de grande quête ni d’événement spectaculaire. Même les nombreuses épreuves qu’elle est supposée faire ne sont pas toutes racontées. Le focus est mis sur le développement des relations entre les personnages et non sur l’action. Qui va trahir qui, qui est dans le camp des gentils et des méchants, quelles sont les alliances qui se sont formées depuis le début du tournoi, etc… ?

Je suis peut-être plus dur avec ce livre-ci qu’avait certains autres livres que j’ai chroniqué mais c’est parce que j’en ai tellement entendu parler avant de le lire que mes attentes étaient placées bien haut. Néanmoins, ce récit est un très bon premier tome et j’ai déjà le second en ma possession que je vais lire très bientôt car il faut le dire, j’ai quand même eu un faible pour cette héroïne qui n’a pas froid aux yeux, qui a un passé sanglant et de la répartie. J’ai hâte de voir ce qu’elle va devenir dans le tome suivant et si l’action va enfin un peu se manifester ! Il s’agit tout de même d’un page-turner car malgré les côtés plus négatifs que j’ai mentionné et certains passages plus lents, je n’avais pas envie de lâcher le livre et je voulais vraiment arriver au bout de ce tournoi pour en connaitre le dénouement.

Pour vous mettre tout de même un peu l’eau à la bouche, voici le synopsis. Keleana est une assassineuse (comme le dit le titre), la plus redouble de tout le royaume d’Adarlan. Mais, à cause de certains malencontreux événements, elle a été envoyée dans les mines d’Endovier où elle doit travailler en tant qu’esclave. Elle n’a plus que la peau sur les os lorsqu’une opportunité s’offre à elle : elle doit participer à un tournoi mortel (autant ne pas être éliminé) que le roi organise pour trouver un champion. Le deal est le suivant : si elle gagne le tournoi (et cela n’est pas gagné face à tous ces molosses qui participent), elle deviendra le champion du roi pendant quatre années. Après ce délai, elle retrouvera enfin sa liberté. La motivation est là, ne reste plus que le savoir-faire et la chance pour gagner ce tournoi. Mais cela risque d’être compliqué surtout lorsque les participants commencent à être assassiné mystérieusement un à un. Complot, trahison, meurtres… Keleana a peut-être été libérée d’Endovier mais ce n’est pas pour autant que son nouvel environnement est plus plaisant… enfin, ça c’était sans compter la présence du Prince Dorian qui ne la laisse pas indifférente !

En résumé, une histoire prometteuse et une héroïne « bad ass » mais un premier tome assez lent qui ne comporte pas assez d’action. Un décor bien pensé (avec une super carte en début de livre!) et un monde médiéval encourageant et original. Finalement, la fin laisse présager des choses bien sympa dans le tome suivant donc GO GO GO !

#atouchofbluemarine


I just can’t stop reading… 

5 réflexions sur “KELEANA – L’assassineuse (tome 1) de Sarah J. Maas

  1. Chère lectrice !
    J’espère que vous allez , j’ai posté un nouvel article qui parle justement de votre activité principal ( lecture )
    Nous parlerons d’une application célébre qui s’appelle Wattpad j’en suis que cet article vous plaira . N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires ce que vous en penser et liker l’article . Gros bisous

    J'aime

  2. Pingback: KELEANA – La Reine sans couronne (tome 2) de Sarah J. Maas | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s