Amélie Nothomb revient avec « Le crime du comte Neville »

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

LE_CRIME_DU_COMTE_NEVILLETitre : Le crime du comte Neville
Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel
Parution : 2015
Nombre de pages : 135 pages
Genre : Littérature

CHRONIQUE #163

Janvier 2016

Cette année, Amélie Nothomb fait sa rentrée avec un conte de fées virant à la tragédie grecque. « Le crime du comte Neville » raconte l’histoire d’une jeune châtelaine mal dans sa peau, qui cherche à se faire assassiner par son père, pour aider ce dernier à réaliser sans dommages la prédiction d’une voyante rencontrée à l’issue d’une fugue qui n’en est pas une.


*** L’avis de Marine ***

Comme tous les ans, l’apparition du nouvel Amélie Nothomb sur les étagères des libraires est source d’impatience et de joie. Qu’est-ce qu’elle va encore nous sortir ? Dans quoi est-ce qu’on va embarquer ? Est-ce que j’arriverais à le lire d’une traite ?

Personnellement, je dévore ses livres. Je l’ai déjà dit : on aime ou on n’aime pas ! Cette fois-ci, encore une fois, j’ai adoré. J’ai ouvert le livre avant-hier et en une heure, l’affaire était classée, la dernière page était tournée. L’histoire est sympathique avec une touche de suspense. Les personnages, comme à l’accoutumée, sont déjantés. Le comte de Neville et sa fille sont ici mis en scène lors d’une brève période qui se finira peut-être bien… par un crime !

L’intrigue en quelques mots, la voici. Alors que la fille du comte voulait simplement dormir une nuit dans les bois, une voyante la retrouve et appelle le comte Neville prétextant qu’elle a retrouvé sa fille qui avait fugué. Lorsque monsieur vient chercher sa fille, la voyante lui prédit quelque chose d’horrible : lors de sa prochaine garden-party, il tuera un invité. Le stress et la peur hante alors le comte pendant plusieurs jours, l’empêchant même de dormir. Mais qui va-t-il tuer ? Et pourquoi ??? Il n’a pas envie de faire du mal à qui que ce soit mais si la voyante l’a prédit, c’est que c’est vrai. Il se met donc en quête de la parfaite victime parmi sa liste d’invités. Alors qu’il pensait avoir trouvé la cible idéale, sa fille vient vers lui avec une proposition fort étrange qui, selon elle, résoudra tous ses problèmes.

Ce n’est pas le genre de livre qu’on lirait s’il avait été écrit par quelqu’un d’autre. Mais le style, la plume et la réputation d’Amélie Nothomb la précède. Quelle que soit l’histoire, on retrouve toujours un petit quelque chose dans ses livres : son nom, une anecdote de sa propre vie, des stéréotypes et des personnages charismatiques qui nous font réfléchir.

J’ai passé un très bon moment avec ce petit livre qui se lit tout seul et j’ai particulièrement adoré la chute (que l’on attend et imagine jusqu’au bout). Poétique à certains moments, drôle à d’autres, on a dans ces 100 pages un condensé de ce qu’Amélie peut écrire. Ce n’est pas son meilleur scénario mais tout de même un bon moment de détente. J’ai particulièrement aimé les références mythologiques que je ne me rappelle pas avoir lu dans d’autres tomes. Mais je pourrais me tromper car elle en a écrit tellement…

Une chronique assez courte mais que pourrais-je dire de plus ? Je m’en voudrais de vous spoiler l’histoire. Un dernier mot peut-être ? Allez, voilà ma confession : j’avoue ne pas comprendre les couvertures de ses romans. Pourquoi a-telle toujours besoin de se mettre en scène ? Un Nothomb sans Amélie serait-il une ignominie ? Je vous laisse juge. En tout les cas, on ne s’en lasse pas.

#atouchofbluemarine

Ces articles pourraient vous plaire…


I just can’t stop reading… 

4 réflexions sur “Amélie Nothomb revient avec « Le crime du comte Neville »

  1. J’aime beaucoup les romans d’Amélie Nothomb et celui-ci se dévore très rapidement ! Cela dit, malgré des thèmes intéressants et une écriture toujours top, je trouve que ça ne va pas assez loin dans la réflexion et j’avoue ne pas avoir trop « cru » à l’histoire. Pour moi un Nothomb mineur même s’il est sympa.

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s