Deux têtes dans les étoiles • E. Franklin et B. Halpin

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Deux_tetes_dans_les_etoiles
Titre
 :  Deux têtes dans les étoiles
Auteur : E. Franklin & B. Halpin
Editeur : La Marinière fiction
Parution : 2010
Nombre de pages : 283 pages
Genre : Jeunesse, romance

CHRONIQUE #174

Mars 2016

Liana : Je ne suis pas la fille que tout le monde s’imagine. Je le jure et j’en ai la prevue. Preuve que je pourrais fournir, si seulement j’arrivais à sortir de la salle de bain de cet hôpital pour retourner à la réalité qui m’attend dehors, derrière la porte.

Hank : Rencontrer une fille qui me parle, qui me sourit, qui m’aime bien et qui a envie de m’embrasser, ça semble impossible, comme si Johnny, Joey et Dee Dee Ramone sortaient de leur tombe et faisaient une nouvelle tournée. C’est impossible mais ce serait vraiment cool si cela arrivait.

Liana et Hank semblent vivre sur deux orbites différentes. Que se passera-t-il quand leurs planètes entreront en collision ?

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

De temps en temps, j’achète des livres sur un feeling. Juste comme ça. Parce que la couverture me tente. Car ils ne sont pas chers en librairies d’occasion. Parce j’ai terriblement envie de repartir avec. Deux têtes dans les étoiles fait partie de ces livres-là. Je l’ai acheté sans en avoir jamais entendu parlé et sans même avoir lu la quatrième de couverture. Ce fut donc une surprise pour moi de lire ce roman dont je ne savais rien. Même les auteurs (oui, c’est un livre à quatre mains) me sont inconnus. Une lecture à l’aveugle qui n’a pas de quoi caser la baraque (comme on dit chez moi) mais qui ne m’a pas déplu. Au contraire, ce fut une lecture très plaisante. Douce, poétique, étrange, musicale.

Outre la couverture qui est vraiment très jolie, c’est surtout le personnage d’Hank qui m’a beaucoup touchée et émue. Car les médecins lui ont diagnostiqué le syndrome d’Asperger. Depuis toujours, Hank a du mal à déchiffrer les situations sociales, à savoir comment se comporter autour d’autres personnes. Et puis, il a toujours été considéré comme « le bizarre du groupe », le garçon qu’il ne faut pas approcher, celui qui se fait traiter de tous les noms à cause de sa différence. Mais un jour, alors qu’il accompagne son frère à l’hôpital, Hank va rencontrer une fille dans les toilettes. Elle s’appelle Liana et porte un t-shirt d’un groupe de musique sur elle. Passionné par la musique (qui est d’ailleurs une manifestation de sa maladie), Hank va réussir à engager la conversation avec elle.

Les deux personnages vont ainsi se lier d’amitié. Une relation étrange mais forte et authentique va se déplier devant nos yeux, pendant qu’ils apprennent à se connaitre peu à peu. Liana a peur de ce que pourrait penser Hank, elle la fille qu’on traite d’allumeuse et qui a déjà embrasser un nombre de garçons tellement énorme qu’elle en a honte. Quant à Hank, il ne sait pas très bien quoi faire devant cette fille qui lui plait beaucoup. Jour après jour, on va voir Hank et Liana se rapprocher grâce à leur volonté commune de laisser derrière eux leurs problèmes et leurs hontes.

Cette lecture fut prenante grâce aux chapitres courts et à l’alternance des chapitres « Liana » et des chapitres « Hank ». L’histoire se déroule grâce aux deux points de vues et grâce à cela, on apprend à comprendre la manière de penser de l’un et de l’autre. Les références musicales sont omniprésentes ce qui amène vraiment un plus à ce livre qui pourrait être qualifié de simple romance adolescente mais qui est bien plus que cela. Ici, chanteurs, musiciens, groupes, anciens et récents se succèdent car ils font parties de la passion d’Hank. C’est son point d’ancrage, sa bouée de sauvetage. Liana, de son côté, étudie l’astronomie, la physique des planètes et tout ce qui touche à l’espace et aux étoiles. C’est une tête qui a envie de découvrir ce qui se cache là-haut, au-delà de notre atmosphère. Ils n’ont a priori rien en commun mais vont réussir à vous émouvoir grâce à la tendresse qu’ils partagent.

J’ai beaucoup aimé le fait que les auteurs mettent en avant les faiblesses des personnages. La maladie de l’un et les difficultés familiales de l’autre. Ce livre est émouvant dans certains aspects et c’est grâce à cette émotion que j’ai réussi à le lire en une seule après-midi.

Liana et Hank semblent vivre sur deux orbites différentes.

Que se passera-t-il quand leurs planètes entreront en collision. 

#atouchofbluemarine


I just can’t stop reading… 

Publicités

Une réflexion sur “Deux têtes dans les étoiles • E. Franklin et B. Halpin

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? • 2016/11 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s