Quatre (Divergente #4) • Veronica Roth

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

diergente
Titre
 : Divergente raconté par Quatre
Auteur : Veronica Roth
Editeur : France Loisirs
Parution : 2015
Nombre de pages : 265 pages
Genre : Dystopie / Young-Adult

CHRONIQUE #197

Mai 2016

Lors de sa cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et sa faction : il choisit de rejoindre les Audacieux. Il choisit de se libérer de son passé. Il choisit un nouveau destin, et devient Quatre. Mais ce qu’il découvre chez les Audacieux peut mettre en péril son avenir, et celui de la société tout entière. Doit-il se dresser contre sa nouvelle faction ? Et si Tris, cette novice qui ne ressemble à aucune autre, était la réponse à ses interrogations ?

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Après quelques déceptions suite à la sortie des films 2 et 3 qui n’étaient pas vraiment ce que j’attendais, j’ai décidé de boucler cette saga en lisant enfin le dernier tome de la série. Quand je dis « dernier », il faut savoir que ce n’est pas une suite mais bien un préquel. Ce tome numéro 4 n’est autre qu’une série de quatre nouvelles que l’auteure a écrit sur Quatre (oui les jeux de mots avec le chiffre 4 sont intenses!). « Le transfert», «L’Initié », « Le Fils » et « Le Traître » sont donc quatre petites parenthèses sur la vie de Tobias Eaton avant la trilogie que nous connaissons bien sur Tris Prior. Les trois premières se déroulent lors de la cérémonie du Choix de Tobias et de son arrivée chez les Audacieux. La quatrième, elle, se passe quelques années après lorsque Tris fait son arrivée.

On a donc le bonheur d’en savoir un peu plus sur ce personnage mystérieux, ténébreux et tout simplement ultra beau gosse. A la base, l’auteur avait commencé à écrire l’histoire « Divergent » du point de vue de Tobias mais après une trentaine de page, elle a compris que cela n’allait pas. Dans ces nouvelles, nous avons donc la chance de découvrir une nouvelle cérémonie du Choix, celle de Tobias. Comment a-t-il surmonté les menaces de son père qui le maltraitait ? Comment a-t-il vécu son arrivée chez les Audacieux alors qu’il n’était qu’un simple Pète-Sec ? Beaucoup de questions sont répondues dans ces quelques pages. Le style est toujours le même. On s’accroche au récit et les pages défilent à toute allure. Cela, nous ne pouvons le cacher, Veronica Roth a beaucoup de talent. Que ce soit avec un protagoniste masculin ou féminin, elle sait comment rendre son récit vivant !

J’ai donc adoré découvrir le passé de Tobias, la façon dont il est devenu Quatre et ses débuts auprès des Audacieux. Ce n’est pas étonnant qu’il soit tombé amoureux de Tris au final, ils se ressemblent tellement. Des Altruistes/Divergents qui ne veulent tous les deux qu’une seule chose : prouver leur valeur, aider les plus faibles, ne pas avoir peur (bon, OK, ça fait 3 choses mais soit). Grâce à ces nouvelles, on découvre aussi la faction des Audacieux avant que les novices ne doivent (quasi) s’entretuer avant de pouvoir rejoindre définitivement la faction. Cela n’a pas toujours été comme cela et Tobias était d’ailleurs là pour le voir. Il regrette que la faction ait évoluée de cette façon mais comme il a refusé le poste de leader, il ne peut pas y faire grand chose. Voir les novices s’entretuer le déchire. Pour lui, il faudrait accorder davantage d’importance à la grandeur, au courage, à la volonté plutôt qu’à la force brute.

Dans la dernière nouvelle, on découvre aussi comment il craque petit à petit pour Tris. Cela se passe tout seul, sans qu’il puise y faire grande chose. Il y a quelque chose avec cette fille, il ne peut y échapper. Elle est la première personne à qui il peut véritablement se confier, être lui-même et ne pas faire de faux-semblants. Elle est celle dont il a besoin. Et heureusement, c’est réciproque.

Petit bonus dans ce dernier volet, l’auteur nous donne la possibilité de rédécouvrir 3 scènes de la trilogie du point de vue Tobias (le premier saut de Tris et la fois où il l’a voit après qu’elle ait changé de look sont deux de celles-ci). Il n’y a que quelques pages ce qui est très bref mais c’est un petit plaisir qu’on ne se refuse pas 🙂 Si vous avez aimé la trilogie (ou au moins de premier tome), vous aimerez probablement aussi découvrir le point de vue de Quatre, le tatoué qui a fait perdre la tête à Tris (et la nôtre aussi ! #TheoJames4ever).

#atouchofbluemarine


I just can’t stop reading… 

 

Publicités

4 réflexions sur “Quatre (Divergente #4) • Veronica Roth

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? • 2016/24 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s