Un merci de trop • Carène Ponte

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

1507-1
Titre
 : Un merci de trop
Auteur : Carène Ponte
Editeur : Michel Lafon
Parution : 2016
Nombre de pages : 284 pages
Genre : Chick-lit / Contemporain

CHRONIQUE #203

Juin 2016

S’il fallait décrire Juliette en un seul mot, transparente serait sans nul doute le bon. Oui, c’est ça, transparente. Depuis qu’elle est toute petite Juliette a toujours fait ce que l’on attendait d’elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu’elle est vraiment. Résultat, à 30 ans, elle mène une vie sans relief et ennuyeuse au possible. Une vie dans laquelle choisir entre lasagne et sushi est un événement. Pourtant, elle se sent de plus en plus à l’étroit dans cette vie, dans cette peau. Elle a envie de crier qu’elle n’est pas cette fille sans personnalité. Elle a envie d’aborder celui qu’elle croise tous les jours dans son immeuble. Pour lui dire qu’il lui plait. Et par dessus tout, elle a envie d’enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain. Il n’est jamais trop tard pour devenir soi. C’est ce que va découvrir Juliette au détour d’un merci, un merci de trop. Même si elle est loin d’imaginer ce qui va en découler !

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Après son succès en numérique grâce à Librinova, le roman « Un merci de trop » de Carène Ponte est en route pour le papier ! Et quel éditeur de choix son roman a trouvé ! Michel Lafon, vous pouvez y croire ? Et bien elle le mérite, je vous l’assure. Ce roman est un vrai délice, une bouffée de bonne humeur, un chocolat chaud en hiver, un bon mojito en été. Voilà que à quoi me fait penser « Un merci de trop ». L’héroïne, Juliette, est ce genre de fille avec qui ont rêve de devenir amie. Enfant sage, employée exemplaire, femme célibataire sans histoire, elle se rebelle lorsqu’elle atteint la trentaine. Enfin, elle ose dire ce qu’elle pense et faire ce qu’elle veut. Elle claque la porte de son bureau et quitte son emploi. Elle rêve de devenir écrivain et après « ce merci de trop », elle débute une nouvelle vie.

Seulement, tout ne se déroule pas comme elle l’espérait. Quelques temps après avoir commencé sa période sans emploi, Juliette découvre que les nausées qu’elle avait depuis quelques jours sont en réalité le résultat de sa soirée avec Marc, un homme qu’elle a rencontré dans un bar et avec qui elle a passé la nuit quelques semaines auparavant. Aïe Aïe Aïe ! Mais que va-t-elle faire ? Elle n’a jamais revu cet homme, n’a jamais rêvé d’avoir un enfant et est désormais au chômage… La vie se complique pour Juliette. Heureusement, sa meilleure amie est de bons conseils et l’aidera dans cette période effrayante et tout aussi excitante.

Ce livre se lit très vite. Le style et la plume sont simple et dynamique. L’humour coule à flot et le personnage de Juliette mais aussi de Luc et de Nina sont des plus attachants. L’histoire en soit est sympathique sans être tirée par les cheveux. C’est un très bon roman contemporain de chick-lit, à se prêter entre filles et à lire d’une traite sous la couette. J’ai adoré ce moment lecture qui fut un vrai régal et je remercie surtout l’auteur de me l’avoir fait parvenir (malgré les grèves postales qui sévissent dans mon pays :p) avec une dédicace rien que pour moi !

En résumé, un excellent roman qui saura vous remonter le moral quand vous n’aurez pas la pêche. Aux côtés d’une fille courageuse qui ne se laisse pas démonter par les malheureux événements qui lui tombent dessus, vous passerez assurément un très bon moment.

#atouchofbluemarine


I just can’t stop reading… 

 

Publicités

2 réflexions sur “Un merci de trop • Carène Ponte

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? • 2016/26 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: [Bilan mensuel] • Juin • 2016/6 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s