Les maitres du vent • Judith Bouilloc

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

fic118255hab0

Titre : Les maitres du vent
Auteur : Judith Bouilloc
Editeur : Artège Jeunesse
Parution : 19 mai 2016
Nombre de pages : 430 pages
Genre : Jeunesse / Aventure

CHRONIQUE #234

Novembre 2016

Gardien, sculpteur ou guérisseur ? Yann a tous les talents et doit choisir. Son oncle sculpteur et sa mère guérisseuse ne parviennent pas à le détourner de sa vocation première : être guerrier comme son père et intégrer la Garde de Waldgan. L’école des maîtres du vent puis l’école de guerre de SoenTsu font de lui un redoutable guerrier, mais il ne cesse de sculpter comme son oncle Frans et utilise ses dons de guérisseur quand l’occasion se présente. Devenu officier, il rentre chez lui pour enfin devenir Gardien. La vie semble paisible, mais, qui a allumé le mystérieux incendie qui ravage les contrées du centre et du Nord ? Quelle sera l’issue de la bataille terrible qui s’annonce ? L’ennemi est-il celui que l’on croit ? Yann parviendra-t-il à déjouer les pièges qui se présentent à lui ? La vie de Yann sera bouleversée par les amitiés nouées tout au long de ses voyages. Adémar et sa hache, Baldomero le passionné de voile, Salvatica la musicienne, Rim la fille de pirate et Gaspard le montagnard forment un groupe hétéroclite et cependant très uni. Dans un tourbillon d’aventures, au milieu des intrigues et des machinations, ils seront des héros prêts à tout pour sauver la paix.

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Ce livre est sorti en mai 2016. Je l’ai découvert grâce à la masse critique de Babelio en octobre et je ne comprends toujours pas comment j’ai fait pour arriver jusqu’ici sans rien savoir sur ce roman avant d’ouvrir la première de couverture ! C’est une petite pépite qu’on ne soupçonne pas et qui mérite franchement qu’on en parle. Judith Bouilloc signe avec Les maitres du vent son premier roman. Âgée de 28 ans, elle est sans aucun doute l’auteur francophone jeunesse à surveiller de très très près ! Vous n’imaginez pas tous les trésors et l’univers merveilleux que renferment cet ouvrage. C’est presque du JK Rowling à la française si vous voulez mon avis. D’ailleurs elle avoue elle-même s’être inspirée de Poudlard (entre autres) sur son site ! Preuve qu’elle a eu les bonnes influences en tête lors de l’écriture de cette histoire.

Et de quoi ça parle ? Et bien « Les Maitres du vent » c’est une épopée magique monstrueusement bien écrite. Complète, détaillée, précise… les qualificatifs ne manquent pas si vous cherchez à décrire ce contenu qui vaut le détour. Contrairement à de nombreux livres arrivant en librairie actuellement, celui-ci ne fait pas partie d’une trilogie ou d’une saga. Il s’agit d’un one-shot qui s’étale sur plusieurs années et qui nous emmènent à Gilgal, un monde habité par différents peuples dont les Waldgangers, patrie du jeune Yann Egoak. Dès les premières pages, l’auteur nous embarque dans les tréfonds de la forêt pour découvrir la vie trépidante de ce jeune garçon qui veut à tout prix intégrer la garde de Waldgan. Cependant, Yann est encore un enfant et a beaucoup à apprendre avant de pouvoir choisir sa voie.

Sur un peu plus de 400 pages, Judith Bouilloc jette un éclairage nouveau sur l’art, la musique, la poésie, la guerre… et surtout, nous fait découvrir un univers littéraire époustouflant. Que ce soit l’intrigue, les détails des décors, les personnages mais aussi le style particulièrement minutieux et étoffé (j’avoue avoir découvert certains mots de vocabulaire!) de son texte : on ne peut qu’adhérer devant tant de qualité. L’histoire en elle-même est aussi très intéressante. Le concept de « maitre du vent » m’a beaucoup plu et j’ai encore plus accroché au héros qu’on apprend à connaitre dès son plus jeune âge et qu’on voit grandir pour devenir un homme aux qualités exceptionnelles.

La seule raison qui me pousse à lever un sourcil est l’indication « 10-12 ans » sur la quatrième de couverture qui, selon moi, est loin d’être le public cible de ce roman. D’un part, je doute qu’un enfant de 10 ans ait les connaissances du vocabulaire utilisé pour apprécier pleinement l’histoire et, d’autre part, cette tranche d’âge est beaucoup trop réductrice à mon goût. De nombreux fans de littérature Young-Adult ou même de fantasy « light » adulte pourraient apprécier cette histoire. Il suffit de mentionner Harry Potter ou Eragon dont le lectorat est davantage ciblé sur les 14-25 ans (et même plus!) pour se rendre compte qu’on est loin du compte.

Au final, ce fut un moment de lecture fort agréable dont je me souviendrai ! Je remercie Babelio et les éditions Artège pour ce trésor dont je n’ai pas fini de parler. Et surtout, bravo à l’auteur dont la plume exquise a su me surprendre et me prouver que des jeunes auteurs prometteurs se cachent parmi nous et peuvent nous livrer une pépite littéraire à tout instant ! Oh, comme j’aime la littérature !

capture-decran-2016-10-17-a-09-10-40

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

Une réflexion sur “Les maitres du vent • Judith Bouilloc

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s