Pour un tweet avec toi • Teresa Medeiros

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

1211-tweet_org

Titre : Pour un tweet avec toi 
Auteur : Teresa Medeiros
Editeur : Milady Romance
Parution : 2012
Nombre de pages : 285 pages
Genre : Romance

CHRONIQUE #240

Décembre 2016

Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan se débat contre l’angoisse de la page blanche. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Tweeter, elle se laisse happer par les tweets, retweets, hashtags, etc. Guidée par l’un de ses followers, « MarkBaynard » – un professeur d’université en congé sabbatique et twitteur hilarant -, Abigail retrouve l’inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

2,99€. Quand on voit un livre Milady à moins de 3€ à la FNAC… et bien on se rue dessus, n’est-ce pas ? Alors bien sûr, ce n’est pas de la grande littérature. Ce n’est pas le roman de l’année. Mais on le sait en l’achetant. Cela n’empêche que j’ai passé un bon moment lecture aux côtés d’Abby et Mark. Le livre se lit très rapidement comme vous pouvez l’imaginer. Il fait moins de 300 pages et se compose majoritairement d’échanges de tweet (qui sont, eux, composés de moins de 140 caractères). J’ai mis 3 koalas (= étoiles, pour ceux qui ne connaissent pas mon système) car j’ai passé un bon moment mais ce n’est pas une lecture qui va rester encrée dans mon cerveau pendant des dizaines d’années. C’est un peu comme déguster une sucrerie (un bon cookie miam). On aime et puis ça passe.

Dans ce petit roman, on suit donc les pas d’Abigail Donovan qui a écrit un premier roman presque digne d’un Pulitzer mais qui se retrouve maintenant avec le syndrome de la page blanche. Elle est bloquée au chapitre 5 de son nouveau roman depuis un moment et vit dans sa chambre avec un pull taché de café. Quand son agent lui configure un compte twitter pour être plus proche de ses fans, Abby ne va pas savoir quoi faire. Elle ne connait pas twitter. Elle ne sait même pas comment ça se prononce ni comment ça s’écrit. Heureusement, un gentil homme prénommé « MarkBaynard » (son pseudo twitter du moins) va lui faire découvrir le monde de twitter et lui apprendre à gérer ce nouveau réseau social.

Cela va commencer bêtement mais ils ne seront bientôt incapable de s’oublier. Ils vont « se twitter » tous les jours discutant de pop culture, des lieux que Mark visitent, du prochain roman d’Abby, de tant de choses et d’autres. Ils ont « ce truc ». Parler devient comme un besoin. Même s’ils ne se sont jamais rencontrés dans la vraie vie (et qu’ils ont jurés de ne pas chercher une photo de l’autre sur internet pour rester dans le flou total), ils vont continuer à se raconter leurs secrets. Leur manière de discuter est vraiment trop mignonne et chacune de leur conversation se termine par un petit « Bonne nuit Twit-ange ». J’ai particulièrement adoré les nombreuses références pop-culture, les liens que l’auteur fait avec le cinéma, la tv, la littérature…

Un livre qui passe comme une lettre à la poste et qu’on lit le sourire aux lèvres. Il passe même un peu trop vite… Et puis cette fin ! On ne s’y attendait pas. Enfin, à moitié 🙂

Un bon petit bonbon littéraire que j’ai apprécié et qui est parfait pour la fin de mon challenge de l’année. Je viens bientôt arriver à mes 100 livres si je continue comme cela.

capture-decran-2016-10-17-a-09-10-35

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

6 réflexions sur “Pour un tweet avec toi • Teresa Medeiros

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s