Nos âmes rebelles • Samantha Bailly

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

nos-ames-rebelles

Titre : Nos âmes rebelles
Auteur : Samantha Bailly
Editeur : Belgique Loisirs
Parution : 2016
Nombre de pages : 283 pages
Genre : Young-Adult / Jeunesse

CHRONIQUE #261

Mars 2016

L’une écrit, l’autre dessine. La première est aussi solaire que populaire, la seconde timide et solitaire. Sonia finit son premier roman, Lou prépare le concours d’entrée des Gobelins. Car si toutes les deux passent le bac, elles ne rêvent que de partir à Paris étudier. D’ici là, elles développent ensemble leur blog BD, Trames jumelles, dont l’audience ne cesse de croître. Côté cœur, Sonia craque pour Gabriel tandis que Lou se demande ce qu’elle éprouve vraiment pour Vittore…

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Nos âmes jumelles, nos âmes rebelles. Une histoire de deux filles qui sont passionnées par la même chose : l’art ! L’une dessine, l’autre écrit. Elles se complètent et s’entraident. Elle se remontent le moral mutuellement, elles s’encouragent. Bref, une grande amitié. Pourtant, Sonia et Lou n’habitent pas la même ville ni la même région. Elles se sont rencontrées via un forum en ligne et de fil en aiguilles, sont devenus très amies grâce aux nouvelles technologies. Skype, les SMS, les chats et réseaux sociaux leur permettent de communiquer et surtout de créer ensemble une bande dessinées qu’elles aimeraient à terme présenter à un éditeur.

Dans Nos âmes jumelles, Sonia et Lou apprennent à se connaitre. Elles découvrent qu’elles ont les mêmes passions bien qu’elles soient des filles très différentes. Physiquement et comportementalement, tout opposant Sonia et Lou. L’une est populaire alors que l’autre est le vilain petit canard de l’école. L’une est blonde, l’autre brune. L’une a une mère très stricte, l’autre en a une qui s’en fiche presque de ce que sa fille fait. Il n’y a pas à dire, elles ont de coin discuter et comparer. Mais l’art, l’attrait pour la création, l’originalité et puis aussi un peu… les garçons les rapprochent. Et c’est tout ce qui compte. Un terrain d’entente, un projet qui leur permet de coopérer. Au fil du temps, elles vont devenir copines comme les deux doigts de la main, jusqu’à se rencontrer en vrai.

Dans ce second tome, on retrouve donc nos deux amies qui sont maintenant en dernière année. L’heure est à l’étude du BAC et au choix de ce qu’elles vont entreprendre l’année suivante. L’une est prête à intégrer l’école de dessin « Les Gobelins », un lieu très réputé où il faut d’abord réussir un concours d’entrée. L’autre profite de l’année en cours pour écrire un roman. Comme dans le premier tome, on retrouve tout de suite cette légèreté, cette fraicheur. Samantha Bailly à le don de faire sentir le lecteur comme chez lui. On n’a pas l’impression d’être un voyeur mais bien de retrouver deux bonnes copines à qui on avait simplement dit « à bientôt ». Cette fois-ci, les filles sont plus matures et tentent de monter un dossier en béton pour pouvoir montrer leur projet à un éditeur. Sonia écrit son roman, preuve qu’elle a enfin confiance en elle. Quant à Lou, elle fait doucement connaissance avec un nouveau garçon qui est arrivé dans son école. Le sacré Vittore qui semble fort intéressé par sa personne.

L’art et les garçons. Voici les thèmes principaux de ce roman jeunesse que j’ai beaucoup apprécié. En même temps, de quoi d’autre pourrait-on parler lorsqu’on est une jeune fille de 18 ans ? J’ai adoré lire les parties des deux filles (les chapitres alternent, comme dans le premier tome) et cela m’a fait retomber en adolescence… Ce moment rempli d’incertitude où on ne sait pas ce qu’on ferra l’année suivante. Ce moment où on rêve d’indépendance, de partir de la maison et d’avoir son chez soi. Ce moment de stress également… Vais-je réussir ? Vais-je avoir mon diplôme ? C’est un livre parfait pour les ados qui ont des doutes mais aussi des passions. Il faut oser suivre sa voie et cela n’est pas toujours facile. Grâce à ses héroïnes, on se rend compte que même si les parents ne sont parfois pas coopérant, tout peut arriver. Avec un peu de bonne volonté, de persévérance et bien entendu, d’envie, les rêves peuvent se réaliser !

En résumé, un très bon moment lecture. Léger, drôle, authentique. Des héroïnes qui se prennent parfois un peu trop la tête pour les choses du coeur mais qui poursuivent leur passion jusqu’au bout ! A recommander aux adolescentes passionnées !

Ma chronique de : Nos âmes jumelles

nos-ames-jumelles-605591-250-400

capture-decran-2016-10-17-a-09-10-40

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

Une réflexion sur “Nos âmes rebelles • Samantha Bailly

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s