« Le fils », la suite du Passeur : pourquoi un tel intérêt ?

En janvier 2015, j’ai lu et chroniqué le livre « Le fils« , livre publié en 2014 par l’Ecole des Loisirs. J’ai publié l’article suivant sur mon blog et depuis, cet article a été consulté, depuis sa publication, 4763 fois (et ce chiffre augmente encore tous les jours) ! Il s’agit de l’article le plus consulté sur mon blog. Tous les jours, tous les mois, il figure dans la liste des articles les plus consultés. Mon site étant référencé dans Google, il n’est pas difficile d’y accéder si vous tapez les bons mots clés dans le champ de recherche.

Mais pourquoi cet intérêt envers ce livre ? D’où vient tout cette curiosité ? Cette attention pour la suite du livre « La passeur » ? Il y a-t-il tant de fans de Lois Lowry ? 

Selon moi, nous pouvons partir sur différentes pistes pour expliquer cette consultation excessive, cet intérêt CONSTANT :

  • Ce livre a été écrit par Lois Lowry, une écrivaine américaine née en 1937, qui a reçu deux fois la prestigieuse médaille Newbery qui récompense chaque année le meilleur livre pour enfants américains. La seconde médaille qu’elle a reçu en 1994 récompensait son roman « Le passeur » qui a par la suite été adapté au cinéma en 2014 sous le titre ‘The Giver’.
  • « Le passeur » est un livre qui se retrouve souvent sur la liste des lectures scolaires (en Belgique, France mais aussi au USA et Canada par exemple) et grâce à son adaptation cinématographique, il a pu toucher un large public lors de sa sortie en 2014. Un regard frais sur ce livre qui a déjà fait beaucoup parler de lui dans les années 90′.
  • L’histoire en soi est pour moi un équivalent enfant aux livres adultes de George Orwell ‘1984’ et de ‘Fahrenheit 451‘ de Ray Bradbury. Les sujets ne sont pas les mêmes mais ces trois livres ont en commun de proposer des thèmes tel que le totalitarisme, le fait de vivre dans une société contrôlée où les émotions et le savoir n’ont pas vraiment leur place. Le conditionnement, la quête de soi, l’absence de choix, la souffrance… Des thèmes difficiles dont on se doit d’être conscient.

Beaucoup d’éléments se rassemblent donc pour faire de cette série un élément central de la littérature jeunesse. Non seulement les écoles mais également Hollywood ont mis cette histoire en avant. Le livre « Le passeur » fait désormais partie de notre culture collective et les jeunes d’aujourd’hui, comme ceux d’hier, continuent à le (re)découvrir et à en tirer les bonnes leçons.

Pour parler plus spécifiquement du livre « Le fils » maintenant, il faut savoir qu’à la base, ce tome n’est pas la suite directe du passeur puisqu’il s’agit en réalité du tome 4 de cette saga. Laissez-moi vous expliquez. Lois Lowry a écrit Le passeur en 1993. Ce livre a été fort plébiscité, il a gagné un prix, les professeurs en ont fait tout un programme dans les écoles tant les thèmes abordés étaient sensibles et devaient être expliqués au jeune public.

Quelques années plus tard, en 2000 précisement, est paru le second tome de cette série ‘Le Quatuor’ à savoir L’Elue (un livre tiré du même monde mais mettant en scène un autre personnage). En 2004, Messager sort alors en librairie. Comme l’Elue, ce livre n’est pas une suite directe du passeur. Enfin, en 2012, elle écrit et sort Le Fils qui est le dernier tome de cette saga et qui clôt donc la série ‘Le Quatuor’ qui avait été commencé 20 ans avant.

Ce qui est fort étrange et peut-être un peu décevant pour les lecteurs, c’est que l’Ecole des loisirs a décidé, en 2014, pour la sortie du film, de rééditer Le Passeur et Le Fils avec des jolies couvertures qui se ressemblent et qui sont l’un à côté de l’autre dans les rayons mais… MAIS « Le fils » est, comme je le dis dans mon article, loin d’être la suite directe du Passeur…

Selon moi, l’intérêt porté pour cet article tient beaucoup des personnes qui, dans google, veulent savoir si le film « The Giver » aura une suite…

168977

Personnellement, j’avais vraiment apprécié Le passeur (livre et film) et je trouve qu’il faut les avoir lu/vu mais j’ai été davantage déçu par ‘Le fils’. Et puis, pour tout vous avouer, je n’ai même pas lu l’Elue et Messager puisqu’ils n’ont pas été réédité en même temps que Le Passeur et Le Fils. J’ai flashé sur les couvertures en 2014 et si les quatre tomes avaient été présent, j’aurai pris les quatre, même si l’histoire ne se suit pas directement. On reste dans le même univers. Qui sait ? Peut-être me laisserai-je tenter par une relecture de cette saga d’ici quelques années…

Et vous ? Que pensez-vous de cette saga ? Vous l’avez lu (1, 2 ou les 4) ? Avez-vous vu le film ? 

Lois Lowry, Author


Le résumé ‘wikipédia’ du livre « Le passeur » :

Le monde où vit Jonas est très différent du nôtre. Sa communauté vit selon des règles strictes : un couvre feu est établi, pas de contact avec un membre extérieur de la « cellule familiale », tous les matins ils doivent se faire injecter un produit qui, selon la communauté des sages, les garde en bonne santé. Les êtres humains de ce peuple ne ressentent pas d’émotions, n’ont pas de sentiments et ne voient pas les couleurs, ils n’ont aucun souvenir de l’ancien monde et n’ont pas connaissance du mal. Tous sauf le dépositaire de la mémoire « le passeur » L’année de ses douze ans, Jonas se voit attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa fonction dans la communauté : il sera le nouveau gardien de la mémoire. Le jeune garçon sera confronté à différentes situations au cours de son « voyage » dans le temps.

Le résumé du livre « Le fils » :

Les pêcheurs l’ont surnommée Claire de l’eau. Quand ils l’ont arrachée aux flots et ramenée au village, la jeune naufragée ne se souvenait de rien, saut de son prénom. Personne ne sait qu’elle a grandi dans la communauté, une société où les couleurs n’existent pas et où les émotions sont interdites. Personne ne peut imaginer qu’elle a été programmée pour être mère porteuse, qu’elle a été inséminée à l’âge de quatorze ans, qu’elle a eu un fils, qu’on le lui a arraché. Depuis, Claire n’a plus jamais été la même, obsédée par cet enfant qu’elle a tenu une seule fois dans ses bras, hantée par ses boucles blondes et ses yeux clairs. Elle fera tout pour retrouver son fils, jusqu’à accepter un terrible sacrifice…

Publicités

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s