Là où tu iras j’irai • Marie Vareille : à lire d’urgence

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Là où tu iras j’irai
Auteur : Marie Vareille
Editeur : Mazarine
Parution : 2017
Nombre de pages : 361 pages
Genre : Chick-lit / Contemporain

CHRONIQUE #264

Mars 2016

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic: prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.  La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Je le redis :

J’ai ris, j’ai souri, j’ai même eu la mini larme à l’oeil à la fin. Bref, un moment parfait avec ces personnages plus vrais que nature

Voilà, le ton est mis. J’ai adoré le nouveau roman de Marie Vareille. Autant que « Je peux très bien me passer de toi« , peut-être même plus aussi que « Ma vie, mon ex et autres calamités« . J’aime son style, ses références, ces histoires qui me donne envie de rester dans mon canapé jusqu’à avoir terminé ma lecture. Et puis ces personnages ! Ces personnages ! Isabelle (32 ans) et Nicolas (8 ans) : une combinaison improbable mais qui m’a véritablement touchée. Adriana un peu pimbêche et Zoé qu’on a parfois envie de recadrer… Et puis Quentin. Je me suis fait des véritables amis lors de cette lecture. J’ai eu l’impression d’entrer dans leurs vies et de jouer les espionnes. Une espionne qui a envie de que la situation aille mieux, qui a envie que les personnages se rabibochent entre eux.

Oui, ce quatrième roman est une très belle réussite. Marie Vareille commence son roman avec une situation incongrue. Une femme, la trentaine, rêve de devenir actrice. Mais puisqu’elle n’a pas encore trouvé son grand rôle, elle travaille en attendant aux caisses du McDo. Et puis un jour, une jeune fille se présente à son comptoir et lui propose 10.000 EUR pour draguer son père et ruiner son futur mariage. Adriana entre dans la place. Elles créent alors ensemble un faux profil, des faux papiers pour faire croire qu’Isabelle a étudié dans la meilleure école de « Babysitter / nounou ». Ce qui est bien le comble étant donné qu’Isabelle déteste les enfants. Cela va même ruiner son couple avec le cher Quentin… Dommage, ils avaient l’air si amoureux.

Nous sommes donc en partance pour l’Italie afin de passer deux semaines de folies aux côtés de la famille Kozlowski. Jan est un réalisateur très connu qui a perdu sa femme il y a quatre ans. Il n’est jamais présent pour ses enfants et il vient de se fiancer. Raison pour laquelle la famille a une nounou permanente. Lors de ces vacances, Isabelle devient la nouvelle nounou de Nicolas, le jeune prodige qui gagne des parties d’échecs seulement avec ses fous et qui n’a plus dit un mot depuis que sa mère est morte. Adriana et Zoé, les deux soeurs qui ne se ressemblent absolument pas, ne sont pas faciles à tenir non plus. Elles ont une légère tendance à s’engueuler, s’insulter et à se traiter comme des parfaites inconnues.

Des vacances qui s’annoncent mouvementées pour la jeune Isabelle qui ne comprend pas ce qu’elle vient faire là-dedans. Mais vous verrez, vous allez bien vitre comprendre qu’elle est parfaite pour le rôle. Bizarrement, elle est la personne qui arrivera à remettre un peu d’ordre dans cette situation. Avec humour et audace, prenez vite un bain de soleil à côté de cette femme délirante. Vous ne voudrez plus la quitter !

Une lecture rafraichissante, pétillante, amusante et surtout touchante ! Parce que la famille et les amis, c’est ce qu’il y a de plus important au monde. A lire d’urgence.

Découvrez les autres livres de Marie Vareille 

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

4 réflexions sur “Là où tu iras j’irai • Marie Vareille : à lire d’urgence

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s