Un appartement à Paris • Guillaume Musso

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Un appartement à Paris 
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : XO Editions
Parution : 2017
Nombre de pages : 464 pages
Genre : Contemporain / Thriller

CHRONIQUE #274

Avril 2017

Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler. À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais. 

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Comme chaque année, je retrouve la plume de Guillaume Musso avec plaisir ! Cette fois-ci, il nous embarque à Paris, dans l’ancien appartement de feu Sean Lorenz, un artiste peintre renommé mondialement. Cet appartement sera le point de départ d’une enquête réalisée par deux quidams qui se rencontreront par hasard, à cette adresse-là.

Gaspard, un auteur de pièce de théâtre, et Madeline, une ex-flic qui a notamment servi à la NYPD, vont débarquer en même temps dans ce magnifique appartement. Seulement, ils ne s’attendaient pas à y trouver un colocataire. Le destin les a fait se rencontrer pour une raison bien spécifique : lever le mystère sur l’affaire Sean Lorenz, un homme talentueux à souhait qui a terminé sa vie d’une bien triste manière. Gaspard et Madeline vont commencer à travailler chacun de leur côté, tous les deux aussi intrigués que l’autre par le destin de ce peintre. La tentation sera trop forte pour l’ex-enquêtrice qui ne peut ignorer les indices… Ensemble, ils vont tenter de retrouver la trace de peintures perdues… enquête qui va se relever bien plus intéressante que ce qu’il n’y paraissait au début !

Pour ceux qui lisent Musso depuis le début, vous avez probablement remarqué le changement de style qui s’opère depuis Central Park dans son style d’écriture. J’ai vraiment l’impression de découvrir un auteur de polar refoulé. Un auteur brillant ! Il nous l’a prouvé avec La fille de Brooklyn, un vrai chef-d’œuvre. Aujourd’hui, avec Un appartement à Paris, nous retrouvons un Musso enquêteur, semant les indices comme un roi et menant à bien un case closed magistral avec des personnages authentiques !

J’ai un peu moins accroché qu’avec Central Park et La fille de Brooklyn. Un thème central qui change totalement de registre et un peu moins de romance que d’habitude… Mais ce nouveau roman est tout comme ses autres écrits, une prouesse digne d’un vrai chef d’orchestre. La qualité de sa plume me bluffe à chaque fois. La poésie et la complexité des mots, les indices et la structure qui se mêlent à un récit brillamment préparé… Rien n’est laissé au hasard ! La description du peintre Sean Lorenz était tellement authentique que j’en suis presque allée à taper son nom sur Wikipédia. Mais en tant que bonne connaisseuse du romancier, je savais qu’il n’était « que » le fruit de son imagination. Une imagination débordante de réalisme qui m’a véritablement donné envie de découvrir les toiles de l’artiste. Si seulement c’était vrai !

Je décrirais ma lecture comme une courbe ascendante. Au plus on avance dans les chapitres, au plus on a envie de découvrir la suite. Le rythme s’accélère et l’envie de savoir la fin de l’histoire devient urgent ! Un livre lu assez rapidement, comme d’habitude 🙂 A recommander pour les amoureux de Musso mais aussi pour toutes les personnes qui aiment un bon thriller. Les adeptes de la série TV Cold Case trouveront également leur bonheur !!!

Et puis petit bonus pour cette édition : la couverture est unique dans son toucher ! Empressez-vous de le découvrir 🙂 Un grand merci à XO éditions pour l’envoi de cette nouveauté et milles merci à Monsieur Musso de m’avoir laissé un petit mot en début d’ouvrage. #BlogueuseRavie

Dans le même style : La fille de Brooklyn

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s