Cueilleuse de thé • Jeanne-Marie Sauvage-Avit (Prix Livre Romantique)

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Cueilleuse de thé
Auteur : Jeanne-Marie Sauvage-Avit
Editeur : Charleston Editions
Parution : 2017
Nombre de pages : 310 pages
Genre : Contemporain / Voyage

CHRONIQUE #275

Avril 2017

Au Sri Lanka, l’ancien Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des contremaîtres, mais, à l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves. Elle est bien décidée à partir, à échapper à la condition de celles qui, dans les théiers et dans les maisons, sont au service des hommes. Elle ne sera pas cueilleuse de thé toute sa vie, comme sa mère, comme toutes ces femmes asservies qui n’ont d’autres horizons que les interminables rangées de théiers… Du Sri Lanka à Londres, à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. La cueilleuse de thé qu’elle a toujours été choisira-t-elle de revenir au pays, ou de se créer une nouvelle vie ?

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Shemlaheila, l’héroïne moderne originaire du tiers-monde. Un personnage que je n’oublierai pas de sitôt. Quelle trempe, quelle courage ! Si seulement les femmes étaient plus comme elle, le monde s’en porterait bien mieux. Une femme forte qui rêve de sortir du trou dans lequel elle a grandi et vécu. Destinée à de grandes choses, intelligente, brillante même, Shemla est le genre d’héroïne que je suivrai pendant des pages et des pages si l’auteur se décidait à prolonger son histoire. Son tempérament me fait un peu penser à Ayla, dans la saga des enfants de la terre, une fille qui prend sa vie en main et qui est prête à affronter tout et n’importe qui qui se mettra en travers de sa destinée.

Ce livre mérite amplement le Prix du Livre Romantique organisé par les éditions Charleston. L’auteur remplit toutes les cases de la ligne éditoriale de cette maison d’édition :

  • Une femme forte pour héroïne ;
  • du dépaysement ;
  • un voyage à travers le monde et les cultures ;
  • un brin de romance ;
  • et surtout du courage et un destin que l’on ne peut qu’admirer !

J’ai passé un excellent moment lors de la lecture de ce récit. Un moment exquis au pays des cueilleuses de thé, endroit où nous apprenons à connaitre la téméraire Shemla. Dans son pays, la situation des femmes qui travaillent à cueillir les feuilles de thé est désastreuse. Elles travaillent beaucoup trop, gagne quasi rien et vivent dans des conditions misérables. Jusqu’à ce qu’elle se rende à Londres, Shemla n’avait même jamais dormi dans un vrai lit. Et que dire de la condition de la femme… Le contremaitre m’a donné envie de donner des coups dans un mur. Pitoyable petit homme qui se croit tout permis. Un jour, ton tour viendra et tu le regretteras.

L’émotion qui traverse ces pages est intense. J’ai adoré voir l’évolution de Shemla dans le monde moderne. Elle trouve rapidement un travail et occupe tout son temps libre à son apprentissage. Elle a un rêve et fera tout pour le réaliser. Apprendre, grandir… la jeune fille risque le tout pour le tout. En parallèle, nous suivons toujours la vie des cueilleuses de thé grâce aux chapitres qui sont consacrés à deux autres femmes : Mohanty, une gamine de dix ans, ainsi qu’une autre femme, épouse du contremaitre. Londres et le Sri Lanka, deux villes que tout oppose (géographie, culture…) mais que l’auteur réussit à parfaitement réunir pour nous faire passer un moment mémorable.

Je ne peux que vous recommander ce petit bijou livresque qui m’a fait un bien fou. Shemla est au fond un peu comme Mulan. Une vraie guerrière. Une femme intrépide qui saisit toutes les occasions pour vivre autre chose que la vie qui lui était originellement destinée… A découvrir absolument !

Je recommande aussi :  

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

5 réflexions sur “Cueilleuse de thé • Jeanne-Marie Sauvage-Avit (Prix Livre Romantique)

  1. J’avais repéré ce titre parmi tes réceptions, tu achèves de me convaincre 😉
    Le seul point qui me freine, c’est l’aspect romantique, mais d’après ce que tu dis, ça ne semble pas prépondérant. Merci pour ton avis 😉

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s