(SAGA: Les Sept soeurs) – La soeur de l’ombre • Lucinda Riley

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : La saga des sept soeurs T3 – La soeur de l’ombre
Auteur : Lucinda Riley
Editeur : Charleston Editions
Parution : 2017
Nombre de pages : 588 pages
Genre : Historique

CHRONIQUE #276

Avril 2017

Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien-aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leurs origines, mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CeCe. Désespérée, elle décide de suivre le premier indice, qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres… Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du Lake District, vivant à proximité de son idole, Beatrix Potter, lorsque divers événements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînent à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel. Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie…

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Après Maia (au Brésil) et Ally (en Norvège), Lucinda Riley nous invite maintenant à découvrir l’histoire de Star (Astérope de son vrai nom) et ses origines anglaises. Si vous ne connaissez pas encore cette saga, il est grand temps de la découvrir. Comme le nom du tome 1 l’indique, il s’agit de Sept Soeurs et chaque tome raconte l’histoire d’une d’entre elles. Les soeurs de la Pléiade sont, d’après la mythologie, au nombre de sept et c’est la raison pour laquelle Pa Salt, un homme très riche au grand coeur, a décidé de recueillir 7 enfants de part le monde et de les élever comme les siens. Maia, Alcyone, Astérope, Céléno, Electre,Taygète et Mérope (qui n’est pas présente dans les livres pour le moment du moins) sont donc les enfants de cet homme qui décède. Dans son testament, le vieil homme leur lègue à chacune des coordonnées géographiques ainsi qu’une lettre et un objet qui appartient à leur passé. Les filles partent donc chacune à la conquête de leurs origines afin de découvrir qui elles sont vraiment.

Ces livres sont magnifiquement écrits et bien que le nombre de pages puisse impressionner le lecteur, à chaque fois que j’en ai commencé un, j’ai été enchantée de voir que les pages se tournaient à une vitesse hallucinante. Lucinda Riley a ce talent qu’ont les très bons auteurs : celui de conteuse professionnelle. Ses livres sont des histoires qui se déroulent dans notre esprit tel un film. Imagé, détaillé avec des personnages terriblement authentiques, on ne peut que tomber amoureuse de sa plume. Et puis les filles sont si impressionnantes et adorables qu’on veut absolument les suivre dans leurs péripéties. L’auteur alterne toujours entre les parties « présent » où l’on suit le personnage principal dans sa quête et les parties « passé » où on découvre en même temps que les protagonistes ce qui est arrivé à leurs ancêtres. Le concept est génial et dès qu’on passe d’une partie à une autre, on a très envie de la terminer pour retrouver les autres protagonistes !

Lucinda Riley a effectué de nombreuses recherches pour écrire ce tome-ci qui se déroule dans la haute société edwardienne. Le personnage de Flora MacNichol cache bien des secrets et nous allons de surprise et en surprise au fur et à mesure que l’on avance dans le récit. Star, quant à elle est quelqu’un de très réfléchi, qui ne parle pas beaucoup et qui a peur d’abandonner sa soeur favorite, Cécé. Seulement, il faut un jour couper le cordon pour voler de ses propres ailes. Chose qu’elle va faire quand elle va accepter de prendre un job dans la librairie qui se situe aux coordonnées géographiques que son père adoptif lui a laissé. Elle va débarquer grâce à cela dans la vie d’une famille qu’elle aimerait être sienne. Dans les jardins du Kent, elle va se sentir comme chez elle. Elle va suivre les indices qui lui permettront de lever le voile sur les ascendances de ces personnes qu’elle juge désormais comme des membres de sa propre famille.

Un pavé de près de 600 pages que j’ai lu en quelques jours tant j’avais envie de retrouver les aventures de Star. Difficile de lâcher un bouquin pareil ! Je suis impatiente de lire le tome 4 qui mettra en avant la jeune Cécé, fille dyslexique et artiste. Mon petit doigt me dit que Lucinda Riley a encore plus d’un tour dans son sac pour les soeurs suivantes !

Les tomes précédents vous attendent !  

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

3 réflexions sur “(SAGA: Les Sept soeurs) – La soeur de l’ombre • Lucinda Riley

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s