Celui d’après • Jessica Cymerman – Il manquait un petit quelque chose…

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Celui d’après
Auteur : Jessica Cymerman
Editeur : Charleston
Parution : mai 2017
Nombre de pages : 192 pages
Genre : Feel Good / Chick-lit

CHRONIQUE #292

Mai 2017

Jean et Anna, c’est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée. Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s’effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu’il faut qu’elle aille de l’avant. Et elle veut trouver l’homme parfait. Mais l’homme parfait, c’était Jean, et Jean, elle l’a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer…

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Depuis que j’ai mis en place ce nouveau système de cotation, je pense que c’est la première fois que je donne seulement 2 étoiles à un roman. Je suis tellement déçue… Je me faisais une joie de découvrir une nouvelle auteure Charleston. En plus, la couverture est super jolie ! Les premières pages m’ont donné des frissons, j’étais lancée, embarquée, prête pour celui d’après….

Et puis voilà que l’héroïne devient cette espèce de peste insupportable, une « control freak » totalement imbuvable… le genre de femmes que je ne compterai jamais parmi mes amies…

Alors oui, ok, elle vient de perdre l’amour de sa vie. Oui, elle devait se marier avec lui un mois plus tard et le voilà au fond du trou. Enterré. Mais cela ne lui donne pas la permission de traiter les hommes comme elle le fait. J’ai presque été choquée par certaines phrases, certaines de ses actions. Pourtant, cela avait bien commencé. Je suis tombée amoureuse du couple qu’elle format avec Jean dès les premières lignes. C’était bon, romantique, doux, mignon. Et puis la grosse cascade, la descente aux enfers… pour le personnage même – car sa vie ne ressemble plus du tout au pays imaginaire dans lequel elle s’était imaginé vivre avec son chéri -, mais aussi horreur pour le lecteur qui rencontre une femme tout à fait transformée qui n’a qu’une chose en tête, retrouver un nouveau Jean. Et le même, s’il vous plait. Une mission qui s’avérera impossible et qui l’amènera à tenter des manières toutes plus loufoques les unes que les autres pour trouver un nouvel amoureux.

« Il manquait un petit quelque chose », oui. Certainement. Cela manquait de poésie, d’émotion, d’une héroïne moins égoïste et moins égocentrique. Un récit qui avait beaucoup de potentiel mais qui a mal tourné, en tout cas c’est ce que j’en retiendrai. J’avais tant espéré une romance poétique où des amoureux se baladeraient la main dans la main le long de la Seine, où ils s’imagineraient un monde magique en buvant un café avec des macarons en terrasse… Pas de bol, l’auteur a pris une autre direction et je n’ai pas accroché. De plus, au moment où on arrive au « moment triste / retournement de situation » qui a lieu dans chaque livre ou film, quelqu’il soit (ce moment, vous savez, vers les 4/5 du film où tout va mal pour le héros, juste avant que la situation ne se rétablisse pour arriver au happy end), nous sommes en réalité dans ce cas-ci à la fin de l’histoire. Après ce moment, il n’y a plus que quelques pages et nous voilà déjà à l’épilogue. Une fin que l’auteur n’a pas beaucoup développé et qui est assez abrupte. Le plaisir de voir la protagoniste principale remonter la pente et retrouver l’espoir, après cet événement est tellement bref qu’on n’en profite pas assez.

En résumé, ce livre est loin d’être aussi romantique que sa couverture ne le suggère. J’ai été déçue de rencontrer une héroïne si égocentrique et si pimbêche. Une déception car le thème du deuil est un thème qui me satisfait généralement beaucoup en littérature. Moi qui aime avoir mes tripes et mon cœur qui se serrent pour un héros, je n’ai malheureusement ressenti ces émotions que pendant les 10 premières pages de ce récit… Dommage !

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

2 réflexions sur “Celui d’après • Jessica Cymerman – Il manquait un petit quelque chose…

  1. Je comprends ton Point de vue ! Pour ma part, j’ai beaucoup aimé la Folie de l’histoire, le pari de l’auteure est audacieux. Mon Point Faible, c’était le mec de la fin (dont je ne me souviens déjà plus du nom). Je sais pas, je trouvais ca fou qu’elle soit tombée amoureuse de lui alors qu’on sait rien du bonhomme. Evidemment, il peut y avoir une Alchimie entre deux personnes, mais je ne l’ai pas ressentie, dommage pour ca 😦

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s