Nos années sauvages • Karen Joy Fowler

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Nos années sauvages
Auteur : Karen Joy Fowler
Editeur : France Loisirs (Presse de la cité)
Parution : 2017 (2016)
Nombre de pages :  398 pages
Genre : Littérature contemporaine

CHRONIQUE #299

Juin 2017

Il était une fois deux soeurs, un frère et leurs parents qui vivaient heureux tous ensemble. Rosemary était une petite fille très bavarde, si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Puis sa soeur disparut. Et son frère partit. Alors, elle cessa de parler… jusqu’à aujourd’hui. C’est l’histoire de cette famille hors normes que Rosemary va vous conter, et en particulier celle de Fern, sa soeur pas tout à fait comme nous…

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

L’OVNI lecture de cette année, c’est celui-là ! Un roman contemporain comme j’en ai rarement lu et qui m’a fort plu. Nos années sauvages est un livre incomparable. Je n’avais pas lu le résumé ni de chronique détaillée sur ce roman avant de l’acheter. Mais j’avais entendu qu’il ne fallait pas le rater. Et bien, je vous annonce que je ne regrette pas du tout mon achat. J’ai été surprise par cette lecture. Etonnée, enthousiasmée, choquée parfois… le récit est magnifique et détonnant. J’ai envie de vous en dire plus mais en même temps, je n’ai pas envie de trop vous en révéler. Car justement, j’ai adoré découvrir l’élément surprenant de cette lecture. Ne sachant rien du tout sur le contenu, j’ai eu un choc en lisant une certaine phrase. A partir de là, ma lecture fut terriblement intéressante. Un vraie montagne-russe, une intrigue particulière, un style d’écriture inédit et un découpage original… bref, je peux vous dire que j’ai passé de très bonnes heures entre les pages de ce livre noir et jaune.

Sans vous en révéler trop, je veux quand même vous dire que l’auteur parle de thèmes fascinants et qu’on a rarement l’occasion de découvrir en littérature. D’une part, il y a tout ce côté animalier (défense et lutte pour la protection des animaux) et d’un autre côté, ce versant « communication », études psychologique et langagière… J’ai été surprise de retrouver quelques notions apprises lors de mes cours d’anthropologie et de communication à l’université. Mine de rien, on apprend pas mal de choses dans ce roman contemporain. J’imagine que l’auteur a du faire pas mal de recherches pour pouvoir écrire ce récit. Grâce à ce livre, je me suis remise en question, je me suis mise à réfléchir sur certaines choses auxquelles je n’avais pas pensé avant. J’ai commencé à m’imaginer être à la place de l’héroïne et à me demander à quoi ma vie ressemblerait si j’avais été élevée comme elle…

Outre l’intrigue et les thèmes qui sont très originaux, je tiens à mentionner que le livre sort aussi de l’ordinaire de part son découpage. L’héroïne a appris à raconter une histoire en commençant par le milieu. Et voilà donc ce qui arrive. Elle commence son histoire là où elle est aujourd’hui et petit à petit nous apprenons des faits de son enfance. Les événements ne sont pas expliqués de manière linéaire ni cyclique. On suit simplement la façon de penser de l’héroïne et de l’auteur. On apprend à composer l’histoire dans notre esprit au fur et à mesure des éléments que l’on reçoit. Et au final, on obtient toutes les informations nécessaires pour se refaire l’histoire dans l’ordre dans notre tête. Une histoire des plus inattendues, ça je vous le garantis !

Un livre qui sort de l’ordinaire mais qui n’étais cependant pas un coup de coeur. A lire tout de même et je le recommande vivement à tous les amateurs de littérature contemporaine touchant à la défense des animaux et aux études comportementales. Je suis vraiment contente de l’avoir lu !

Un dernier petit mot ? Et bien, je vous avoue avoir terriblement envie de voir ce livre adapté en film ! Ce serait vraiment quelque chose de remarquable !

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

3 réflexions sur “Nos années sauvages • Karen Joy Fowler

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s