Les tigres bleus – 1. Le royaume de sable • Yves Trottier

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Les tigres bleus – 1. Le royaume de sable
Auteur : Yves Trottier
Editeur : Kennes
Parution : 2017
Nombre de pages :  325 pages
Genre : Jeunesse / Aventure

CHRONIQUE #301

Juin 2017

An 1006 de l’ère de Sable. Au royaume de Hudor, les lacs et les rivières n’existent plus. Les cités se livrent des guerres impitoyables pour l’accès à l’eau potable tandis que des hordes de brigands parcourent le territoire et sèment la terreur. Cependant, une lueur d’espoir anime les sages et les seigneurs de guerre. Selon la légende, des descendants des Tigres bleus vivraient parmi les peuples du continent. Ils attendraient le retour de la déesse des eaux pour se manifester et renverser les forces du feu qui ravagent la Terre depuis le Grand Réchauffement. Dans un village au cœur du désert, des jumeaux, un frère et une soeur aux personnalités opposées, se préparent comme tous les jeunes gens du royaume à participer au grand tournoi annuel des guerriers. Ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de basculer.

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Kennes éditions et les livres jeunesse, c’est une grande histoire d’amour. Après l’énorme succès de la saga Léa Olivier, la maison d’édition nous propose ici le premier tome d’une série qui s’annonce plus que prometteuse. L’auteur, Yves Trottier, nous invite à partir à l’aventure avec des jumeaux âgés de 14 ans, Zaki et Lia. Deux personnages faisant preuve de bravoure, de courage et de force tout au long de l’histoire. Les tigres bleus est la série jeunesse aventure à suivre ! Destinée à un public mixte, le livre vous embarque dans un univers complètement inédit où vous ne vous ennuierez pas une seconde. Auprès de ces héros aussi drôle qu’adorables, soyez prêt à passer un moment de folie dans le royaume du sable !

Le livre affiche un design textuel très épuré permettant une lecture facile et rapide, tant pour les petits que pour les plus grands. Dès les premières pages, vous apprenez à connaître les personnages mais aussi à entrer directement dans l’action. Les protagonistes, bien que jumeaux, ont des personnalités tout à fait opposées. Zaki est un guerrier au sang froid. Il réfléchit avant d’agir et démontre toutes les capacités d’un jour devenir un très grand général que tout le monde saura respecter. Lia, quant à elle, est un esprit libre qui ne sait pas obéir, qui en fait toujours à sa tête et qui n’arrête pas de parler. Elle est féroce et à la volonté d’être la meilleure mais elle ne comprend jamais quand il est temps de s’arrêter et d’écouter. Plus d’une fois, ses actions lui ont coûté des punitions et des regrets.

Les jumeaux sont les enfants du Général Lothar, chef de l’Alliance du Désert du Sud et seigneur d’Angle-sur-lac. Ils sont destinés à de grandes choses même s’ils ne le savent pas encore. Ils font de leur mieux pour pouvoir participer au grand tournoi mais les actions sauvages de Lia les conduiront dans un endroit où ils n’auraient pas du aller, surtout à une heure aussi proche de la nuit. Auront-ils la possibilité de quand même participer au tournoi ? Pourront-ils prouver qu’ils méritent d’être de vrais guerriers ?

Leur histoire se mêle également à celle de la princesse Céria, héritière du trône d’Hudor. Une fille qui va devoir se marier avec le pire ennemi du royaume, Morfydd le Brutal, pour éviter un bain de sang.

Aventure, action, émotion, personnages détonants, humour et sensations… Tous les ingrédients sont présents dans ce roman pour passer un excellent moment. Ce fut donc une très belle découverte jeunesse et j’ai vraiment hâte de découvrir le second tome ! Oui, il va y avoir une suite ! Et j’en suis très heureuse. Le volume est une introduction où il se passe pas mal de chose mais il se termine surtout à un moment crucial ! Qu’arrivera-t-il à nos chers héros !? Seul le second tome nous le dira.

Pour finir, je tiens à mentionner la prouesse langagière de l’auteur. En effet, lors de leurs aventures, Lia et Zaki rencontrent certains personnages qui viennent d’une contrée lointaine. Pays où on ne parle pas tout à fait de la même façon que chez eux. On a donc le plaisir de lire des phrases telle que « Fuyons ces merdailles prestement ! » et autre exemple moyenâgeux qui m’ont bien fait rire !

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s