La tresse • Laetitia Colombani : mon coup de coeur de l’été !

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : La tresse
Auteur : Laetitia Colombani
Editeur : Grasset
Parution : 2017
Nombre de pages :  220 pages
Genre : Littérature

CHRONIQUE #303

Juillet 2017

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

La tresse de Laetitia Colombani est LE roman de l’été. Dès sa sortie, il a énormément fait parler de lui et j’ai tout de suite été attirée par le destin de ces trois femmes. J’ai découvert le livre comme beaucoup d’autres lectrices : soudainement et intensément. Ce livre est un coup de cœur, une révélation littéraire. Rares sont les histoires qui sont si joliment tissées et si brusquement puissantes. Dès les premières pages, j’ai été happé par le destin de chacune de ces femmes et je n’ai pas su arrêter ma lecture. Un chapitre se termine, un autre débute et le cycle recommence jusqu’à ce qu’on arrive à la page des remerciements. Bouleversée, chamboulée. J’en ressors surprise et grandie. Comme si on m’avait confié des secrets de femmes que je dois maintenant transmettre à mon tour. Je me sens obligée de parler de ce livre haut et fort. Pour que j’arrive à convaincre au moins une autre personne de le lire. La tresse est un de mes livres préférés cette année. Je ne peux que vous le recommander.

Trois femmes. Trois destins. Tous si différents. De part leur condition et situation sociale, de part leur pays d’origine, de part leur culture respective. En Inde, Smita est une intouchable. Tout comme sa mère avait elle, elle ramasse la merde des gens plus fortunés qu’elle. Tous les jours. Mais elle refuse que sa fille vive le même destin qu’elle. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauver sa fille de ce funeste et pestilentiel futur. En Sicile, Giulia travaille dans l’entreprise de son père. Un endroit que ses sœurs rejettent mais où elle se sent bien. L’entreprise familiale, c’est là qu’est sa place. Elle poursuit la tradition sicilienne et utilise son talent dans son travail quotidien. Seulement, Giulia va devoir faire face à deux drames : celui de voir son père entre la vie et la mort après un accident et celui de rencontrer enfin la douceur d’un homme, chose qui ne l’intéressait pas le moins du monde jusqu’ici. Les challenges qui vont lui tomber dessus seront difficiles et Giulia va devoir faire des choix qui auront peut-être de sombres conséquences. Au Canada, Sarah est une étoile montante. Une avocate promue au rang d’associée qui a tout pour elle : le job à responsabilité, la reconnaissance de ses pairs, des enfants magnifiques… Un jour pourtant, son monde tombe et s’écrase. Sarah qui jusqu’ici avait le plus beau destin de ces trois femmes va connaître une descente aux enfers. La peur, le rejet, la destitution de son trône… Il se pourrait bien qu’elle perde tout.

Trois femmes, trois destins et tant d’émotions, de force, de courage. A travers les continents, Laetitia Colombani nous prouve que les femmes sont liées par quelque chose d’unique : la volonté. La volonté de faire ce qui est bon pour soi et pour les autres, la volonté de sauver sa famille pour un futur meilleur, la volonté de se battre pour soi-même, de refuser de se laisser abattre.

En toile de fond, un fil rouge unit ces trois histoires de la plus belle des façons. Jusqu’au bout, on ne s’y attend pas. On apprécie les intrigues des trois femmes. Et puis voilà que le message arrive. Au détour d’un chapitre. Il nous surprend. Et il nous comble. En réalité, c’était noté dès les premières lignes, il fallait simplement l’apercevoir. Tout s’éclaire et on comprend. Le message subliminal de l’auteur est beau. Magnifique. Puissant. On le mérite. Les femmes du monde savent pourquoi.

En résumé, un récit sensationnel. Chaque page est soigneusement écrite. Les propos féministes de l’auteur bouleversent et le fil rouge étonne. J’espère que ce roman vous plaira autant qu’à moi. Lisez-le. Vous le méritez. La pépite littéraire de l’été vous attend. Et vous allez voir, c’est beau. Vraiment !

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

7 réflexions sur “La tresse • Laetitia Colombani : mon coup de coeur de l’été !

    • À quel niveau? Tu voulais plus de développement sur les personnages ou bien c’est la fin qui t’a déçu? J’ai adore la façon dont la fin s’entremelait mais je n’aurai pas dit non à quelques chapitres en plus c’est sur ^^

      J'aime

      • Un peu des deux je dirais. La fin, je la voyais venir à 10km, pour moi, c’était gros comme un camion donc malheureusement, je n’ai pas eu de surprise à ce niveau-là mais je m’y attendais dès le début de ma lecture. Après, j’aurais aimé plus de développement sur tous les personnages et j’aurais p-e préféré qu’ils soient un peu moins dans la caricature. L’Indienne qui veut sortir de sa situation (entendons-nous bien, je sais que la vie en Inde est horrible – et encore le mot est faible – pour les femmes), l’Italienne qui veut toujours bien faire de peur de décevoir le patriarche et enfin la Canadienne qui a réussi sa vie. Ouais, je comprends le message de volonté, d’indépendance qu’ont ses femmes (et ça, j’y adhère) mais je pense pas que l’auteure devait forcément partir de clichés aussi forts.

        Aimé par 1 personne

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s