Sous le même toit • Lecture commune autour du dernier roman de Jojo Moyes

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Sous le même toit
Auteur : Jojo Moyes
Editeur : Milady
Parution : 2017
Nombre de pages : 563 pages
Genre : Littérature

CHRONIQUE #309

Juillet 2017

Le temps était clément, offrant cette lumière de début de printemps qui insuffle de la beauté jusque dans les décors les plus usés ; dehors, des hirondelles se chamaillaient bruyamment dans les haies. Sa première pensée lucide fut : « Cette maison est comme nous. Elle a été désertée, abandonnée. Maintenant, elle va veiller sur nous, et nous la ramènerons à la vie. »
Lorsque son mari meurt sans crier gare, lui laissant une montagne de dettes, Isabel Delancey doit radicalement changer de train de vie. Elle n’a d’autre choix que de déménager avec ses deux enfants pour s’installer à la campagne, dans une maison de famille délabrée. Tandis que les murs s’effritent autour d’eux, et que ses dernières économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle ne se doute pas que sa simple présence au village a réveillé de vieilles querelles… Les vies s’entrechoquent, et Isabel va découvrir que faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve est un combat de chaque instant.

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Roman acheté à la Foire du Livre de Bruxelles 2017, lu en Lecture Commune avec des copinautes au cours du mois de juillet… je suis, je suis… OUI ! Le dernier livre de Jojo Moyes (auteur du livre « Avant toi » reconnu mondialement) : « Sous le même toit » !

De quoi ça parle ? D’une maison ! Une grande maison espagnole, située au bord d’un grand lac, entourée d’une forêt… à quelques kilomètres de Londres. La campagne à l’état pur, située non loin de la capitale britannique. Le rêve non ? On pourrait y croire… Mais pour Isabel et ses deux enfants, cette soudaine opportunité de vivre à la campagne tient plutôt du cauchemar. Laurent, mari d’Isabel et père de Kitty et Thierry, est tragiquement mort dans un accident, laissant derrière lui une femme musicienne qui n’est absolument pas douée pour gérer les tâches administratives et financières du ménage. Sa passion à elle, c’est le violon. Lorsqu’elle annonce à ses enfants qu’ils vont devoir quitter leur vie londonienne pour aller vivre dans une vieille maison délabrée situé dans le fin fond des bois, ils ne prennent pas bien la nouvelle. Kitty se sent obligée de faire tout le travail que sa mère ne sait pas gérer (les factures, le ménage, la cuisine) or, pour une enfant de 15 ans, c’est loin d’être la vie rêvée. Thierry, quant à lui, est muté dans le silence depuis le décès de son père. Il n’a plus dit un seul mot. Plus un.

Mais l’histoire ne s’arrête pas à ces personnages. Une autre famille vient se rajouter à cette émouvante saga familiale, celle de Matt McCarthy. Matt est un personnage odieux, insensible, égoïste et fier de lui. Autant vous dire que j’ai directement senti le poisson pourri ! J’ai détesté cet homme infidèle dès les premières pages. Lui qui rêve de vivre dans la maison espagnole, il est prêt à tout pour chasser les nouveaux propriétaires. En tant qu’entrepreneur, il ne va pas lésiner sur les moyens et va peu à peu vider les fonds de caisses d’Isabel, démolissant de jour en jour un peu plus la belle maison qu’il prétend rénover pour sa femme Laura (qu’il n’aime même plus…).

Cette aventure, je l’ai donc lue avec des amies. Nous avons divisé le livre en 4 parties (150 pages par semaine environ) et je peux vous dire que c’était frustrant de refermer l’ouvrage. Une fois qu’on est pris dans cet univers, c’est difficile de le quitter. Comme pour mes lectures précédents, Jojo Moyes a su m’embarquer en créant des personnages touchants et des péripéties intéressantes. J’ai adoré voir l’évolution du comportement d’Isabel. De mélomane passionnée, là voilà devenue véritable mère au foyer, prête à tout pour protéger ses enfants et sa nouvelle vie.

Henry, Asad, Byron mais aussi Laura et Anthony… cette farandole de personnages ne vous laissera pas insensible. Et l’histoire vous donnera probablement envie de partir au calme à la campagne pour vous ressourcer dans un endroit tranquille et paisible (tout le contraire de la maison espagnole !). Un roman bien ficelé, détaillé à souhait et dont la fin m’a beaucoup plu (ainsi qu’un peu stressée quand même). A recommander aux amateurs d’histoires simples mais touchantes, aux fans de héros courageux, en quête d’indépendance, d’amour et de tranquillité.

Du même auteur : 

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Publicités

4 réflexions sur “Sous le même toit • Lecture commune autour du dernier roman de Jojo Moyes

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s