A durée déterminée • Samantha Bailly

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : A durée déterminée
Auteur : Samantha Bailly
Editeur : JC Lattès
Parution : 2017
Nombre de pages : 478
Genre : Contemporain

CHRONIQUE #322

Septembre 2017

Pyxis ! Une entreprise novatrice, audacieuse, dynamique, pilier du marché du divertissement. Le rêve de tout jeune diplômé… du moins en apparence. D’un côté, il y a Ophélie, ancienne stagiaire en communication, rompue aux lois de l’entreprise et bien décidée à mériter enfin le graal de sa génération : le CDI. De l’autre, il y a Samuel, brillant chercheur en informatique, abattu par la dépression avant d’avoir pu terminer sa thèse. L’une est familière de Pyxis ; l’autre ne connaît rien à cet univers. Tous deux mettent tous leurs espoirs dans ce CDD, sans savoir s’il tiendra ses promesses… Au travers de ces deux personnages, c’est le portrait de toute une génération qui se dessine parfois cruel et parfois tendre, mais toujours d une sincérité réjouissante.

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Après le premier épisode des stagiaires, j’étais excitée comme une puce de pouvoir lire la suite ! Ni une, ni deux, voilà que j’enchaine sur « A durée déterminée », le nouvel roman de Samantha Bailly. Ce tome peut se lire indépendamment mais il est préférable d’avoir lu les stagiaires avant pour pouvoir apprécier pleinement le parcours d’Ophélie et les relations entre les différents personnages présents (ou non) dans cette nouvelle aventure.

Je n’ai pas envie de vous spoiler mais vous imaginez bien que si le livre porte le titre « à durée déterminée », c’est probablement car Ophélie a réussi à décrocher un contrat et a pu dire au revoir au statut de « stagiaire » chez Pyxis.

Je ne dirai rien de plus sur cela mais je ne vais pas me gêner pour vous parler de tout ce que j’ai apprécié dans ce roman. En premier lieu, j’aimerais parler de la continuité et de la plume de Samantha Bailly que j’ai apprécié tout autant dans les stagiaires qu’ici. On voit qu’elle a vraiment cherché à écrire une suite et je ne doute pas qu’un jour, une intégrale voit la lumière du jour. Mais encore un peu de patience car « Indéterminés » n’est pas encore achevé. Le dernier tome paraitra l’année prochaine et avec lui, plein de nouveaux rebondissements concernant les employés de chez Pyxis.

Pour l’heure, parlons de ce CDD qu’Ophélie a signé. La moitié des chapitres lui sont consacrés et on retrouve avec plaisir ses doutes, ses exigences et ses soirées débauches avec les collègues. Elle fait de son mieux pour travailler efficacement et pour aider Pyxis à préparer la fête anniversaire des 15 ans de la boite. Du boulot, ça elle en a.

En alternance, on suit également les aventures d’un jeune geek au passé dépressif qui a postulé chez Pyxis pour sortir d’une spirale infernale. Il est mignon, il est compétent, il a tout pour plaire… sauf le fait qu’il est très timide et qu’il lutte jour après jour pour essayer d’être « normal ». Samuel de son prénom, il doit vivre avec une pause carrière de deux années dans son CV pendant lesquelles il vivait un blocage lui empêchant de continuer à écrire sa thèse. Les trous noirs, c’est son dada. Et cela est à milles années lumières de son travail chez Pyxis.

Plus qu’un roman contemporain feel-good, ce livre est une mine d’or bourrée de référence à des thèmes de sociétés dont il faut qu’on parle. La drogue, la dépression, l’addiction, le harcèlement sexuel au travail, le chômage et la difficulté de trouver un job sur Paris quand on est jeune et que les parents refusent de jouer leur rôle de pilier. La solitude, le suicide mais aussi la débauche, l’homosexualité, la recherche scientifique… Samantha Bailly écrit du lourd mais dans un style si doux et si compréhensible qu’on ne voit pas ces thèmes comme des nuages noirs mais comme des éclaircies… comme des pièces d’un puzzle complexe que représente la société actuelle.

Racontée avec douceur et humour, cette histoire est bourrée camaraderie, de délicatesse et évidemment… d’une bonne part de romance !

Si vous avez aimé « les stagiaires », vous ne pourrez dire « non » à cette suite ! N’hésitez pas, elle vaut tout autant le détour que le premier épisode. Personnellement, j’attends mars 2018 avec hâte ! Vivement le troisième volume pour savoir comment Ophélie va s’épanouir dans ce milieu concurrentiel et novateur !

Aussi disponible : 

 

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s