La plantation • Leila Meacham

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : La plantation
Auteur : Leila Meacham
Editeur : Charleston
Parution : 2017
Nombre de pages : 605
Genre : Historique

CHRONIQUE #352

Décembre 2017

Silas Toliver n’a qu’un seul rêve, celui de partir pour le Texas avec sa bien-aimée Lottie, pour y établir une plantation. Mais lorsqu’il est privé de son héritage et se retrouve sans argent, il voit son rêve s’écrouler. Fille d’un riche propriétaire terrien, Jessica Wyndham a caché un esclave fugitif. Pour laver l’honneur de la famille, son père propose un marché à Silas : il financera son expédition vers l’Ouest s’il accepte d’épouser Jessica et de partir avec elle. Réussiront-ils à surmonter leurs différences et à vivre heureux ensemble ? Et quelle est cette mystérieuse malédiction qui semble toucher les Wyndham et les Toliver ?

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Merci aux éditions Charleston qui m’ont permises de découvrir ce livre sorti il y a déjà quelques temps en grand format et réédité il y a peu en édition poche. La plantation est une de leur première publication il me semble. En tous les cas, ce n’est point une nouveauté. Pourtant… pourtant, il mérite d’être connu. La richesse du contenu, le côté historique, cette immense saga familiale (une des plus détaillée et étoffée que j’ai lu dans ma vie !)… vous ne voudrez pas passer à côté de ce livre.

Ecrit par Leila Meacham (qui a également écrit « Les virevoltants ») en préquel de son best-seller « Les roses de Somerset », La plantation est un livre historique se déroulant au 19ème siècle aux Etats-Unis.

Jessica Wyndham est l’héroïne principale mais est loin d’être seule dans cette histoire ! Le nombre de personnages est impressionnant, tout comme la durée du récit qui s’étale sur quasi un siècle entier. Des générations de Toliver se succéderont et la malédiction qui recouvre cette famille planera des années durant sur la ville qu’ils ont bâti. Car lorsque le père de Jessica fait une proposition des plus alléchantes à Silas Toliver, il ne se rend pas compte qu’en acceptant celle-ci, il déclenchera par la même occasion quelque chose de puissant qui causera plus d’un drame au fil des années.

Une histoire intense et profonde qui imprégnera votre esprit et qui ne vous quittera plus. Une immersion dans une époque, dans une famille mais aussi dans un contexte historico-politique intense, celui de l’esclavage. Oui, à cette époque, seule la moitié des Etats-Unis ont aboli cet acte horrible qu’est celui de posséder une autre personne. Et Jessica, notre héroïne, est loin de respecter les us et coutumes de sa région. Elle est prête à défendre les hommes, femmes et enfants noirs, quitte à mettre en jeu sa propre vie. Plus d’une fois, elle surprend le lecteur en faisant un acte désintéressé qui aura de lourdes conséquences.

Le premier gros tiers du roman met en scène le voyage que devront endurer Jessica, Silas et ceux qui les accompagnent lors de leur traversée du pays vers le Texas. Au fil des années, vous verrez ensuite grandir leurs enfants et petits-enfants. La vie ne sera pas toujours rose à Somerset et les secrets que les uns et les autres enfouissent au plus profond ressortiront à un moment ou à un autre. Moment qui pourrait être crucial !

Un panorama d’exception pour une auteure qui mérite le détour. C’est un pavé, il faut le savoir mais au vu de la période couverte, on comprend tout à fait pourquoi ! Un récit qui nous en apprend plus sur l’esclavage, la vie dans une plantation à cette époque-là et qui présente une famille de bâtisseurs, des pionniers du Texas. Même si le roman est fictif, on peut imaginer que l’Histoire fut sensiblement similaire tant les descriptions sont réalistes et authentiques.

Préparez-vous pour un grand voyage. Vous aurez besoin de votre sac à dos et d’une bonne couverture pour traversée cette épopée historique de grande envergure.

J’ACHETE

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

7 réflexions sur “La plantation • Leila Meacham

  1. Une formidable saga qui m’avait totalement emportée… ! Contente de voir que tu as aimé, toi aussi… C’était mon premier Leila Meacham et quelle lecture ! Je n’ai pas du tout regretté… J’ai aimé le personnage de Jessica, j’ai aimé l’histoire… Bref, j’ai été totalement emportée moi aussi… 😉 Maintenant, j’ai hâte de lire Les roses de Somerset, afin de retrouver les Tolliver dans leur propriété du Texas. ^^

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s