★★★★★ Elia, la passeuse d’âmes – T2. Saison Froide • Marie Vareille

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Un énorme merci à Marie Vareille pour m’avoir dédicacé et envoyé ce livre avant sa sortie. Je l’attendais depuis la sortie du tome 1 qui fut un énorme coup de coeur littéraire. Ce fut un vrai bonheur de retrouver Elia et de replonger dans cet univers dystopique qui devrait être traduit à l’international !!! 

╰☆ Résumé ☆╮

Quand elle entre avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un objectif : retrouver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière ces murs de béton, où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix ! Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui qu’on croit, Elia survivra-t-elle ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?

✿ Mon avis ✿

Oui. Deux fois oui. Et encore une troisième fois pour le tome 3 que j’attends maintenant avec autant d’impatience que ce tome 2, si pas plus ! Car oui, la saga primée de Marie Vareille est une trilogie qui s’annonce une des meilleures séries de livres Y-A écrit par une auteur francophone. Cela reste mon point de vue mais vu le nombre de prix que Marie a déjà reçu pour cette histoire, je pense que je ne suis pas la seule à définir ces romans comme exceptionnels. Si Marie était anglophone, on pourrait même imaginer que Warner Bros débarque chez elle pour lui demander d’acquérir les droits (c’est tout ce que je te souhaite Marie!). Bref, ces livres sont géniaux et je vous les recommande à 1000%.

Non seulement, l’univers est très bien construit et original (même si on retrouve certains traits similaires à d’autres sagas dystopiques style Hunger Games, Divergente etc) mais en plus, Marie a le don de donner du rythme à son récit et de tenir le lecteur en haleine. Je ne me suis JAMAIS ennuyée en lisant ses romans (jeunesse ou adulte) et je continuerai à lire tout ce qu’elle écrit jusqu’à ce que ce soit le cas (mais cela est peu probable que je m’ennuie en lisant du Marie Vareille). L’histoire d’Elia est trépidante, très bien construite et fait également réfléchir. J’apprécie les romans divertissant dans ce genre mais cela me plait encore davantage quand je remarque que l’auteur a vraiment pris le temps de construire un univers qui aborde notre société sous un nouvel angle et qui pousse le lecteur à se poser des questions.

Quelle serait mon point de vue si je vivais dans une société « de castes ». Arriverais-je personnellement à me soulever contre l’ordre établi pour rendre justice à tous. Les hommes sont-ils tous égaux ? Marie Vareille aborde ici de nombreuses questions sociétales, économiques et politique. N’ayez crainte, ce roman n’est pas universitaire et il ne vous faudra pas de diplôme pour en comprendre les tréfonds et aboutissements. Il a juste ce petit quelque chose en plus qui fait que ce roman passe d’un « plaisir de lecture » à un roman qu’on voudra relire et qu’on n’oubliera pas de sitôt.

Un petit mot sur l’histoire tout de même bien que les fans n’en ai pas besoin pour savoir qu’ils vont aller courir acheter ce tome 2 immédiatement si ce n’est pas déjà fait. Cette suite débute exactement après la fin du tome 1. Elia va entrer au Conclusar pour tenter de retrouver sa soeur. Solstan va l’accompagner alors qu’il avait toujours dit qu’il ne deviendrait jamais un défenseur. Au Conclusar, Elia va rapidement découvrir que ce n’est pas une petite promenade de santé. Et elle craint de retrouver sa soeur en mauvais état. Contrairement au tome 1 où Elia était au centre de l’histoire, ce second tome se focus plus sur l’univers entier et sur les personnages secondaires qui vont jouer un rôle important lors de la rébellion. L’Aube ! Cela me rappelle d’ailleurs Red Queen qui présente le même contexte et le même type de révolution (abolissement des castes). Marie, as-tu lu la saga de Victoria Aveyard ou est-ce une terrible coïncidence ? 🙂

Du suspense, il y en a. De l’action, encore plus. Ce roman est une suite énorme qui vous plongera encore plus loin dans l’univers impitoyable des Kornésiens et Nosobas. Le temps de la révolution est arrivé. Soyez prêt à prendre vos armes et méfiez-vous de chaque personne qui croisera votre chemin. Rien n’est sûr. Personne n’est innocent.

Une saison froide qui vous fera frissonner de plaisir. Vivement la saison chaude pour découvrir où Marie veut nous emmener. Je ne saurai attendre encore deux ans pour enfin lire la conclusion de ce récit magnifiquement rédigé. Bravo Marie !

CHRONIQUE #361 – Janvier 2018 

Titre : Elia, la passeuse d’âmes – T2. Saison froide
Auteur : Marie Vareille
Editeur : PKJ 
Parution : 18 janvier 2018
Nombre de pages : 415
Genre : Young-Adult

Publicités

2 réflexions sur “★★★★★ Elia, la passeuse d’âmes – T2. Saison Froide • Marie Vareille

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s