★★★☆☆ Today we live • Emmanuelle Pirotte (Prix Poche 2/22)

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Deuxième livre lu dans le cadre de la sélection « littérature » pour le Prix des Lecteurs 2018. Après Joyeux suicide et bonne année, on change complètement de style et d’époque avec ce récit qui a plus l’air d’un conte que d’une lecture historique. Je n’ai pas autant accroché que je l’espérais.. Dommage car le contexte me paraissait prometteur. 

╰☆ Résumé ☆╮

Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de sept ans, à deux soldats américains. Ce sont en réalité des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Ils décident d’exécuter la fillette. Mais au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat. Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie. Un roman captivant et troublant, porté par une écriture limpide, et dans lequel aucun personnage n’est blanc ou noir.

✿ Mon avis ✿

Couverture inspirante, thème dramatique et historique à souhait (la seconde guerre mondiale, rien de moins), duo de personnages éclectiques (un SS infiltré et une petite fille juive abandonnée)… Ce livre aurait clairement pu monter en haut du podium de cette première sélection (Prix poche). Pourtant… pourtant, ce livre est loin de m’avoir séduite comme je l’avais espéré. J’ai vibré avec Renée et Mathias pendant environ 30 pages, lorsqu’ils sont ensemble dans les bois au début. Leur rencontre est magique, belle, envoutante, désespérée. Par après néanmoins, dès leur arrivée dans la ferme occupée un moment par des militaires américains puis par des allemands, j’ai perdu le fil. L’émotion s’est évaporée des pages comme lorsqu’on souffle sur un pissenlit. Pouf. Le plat. Et je ne l’ai plus retrouvée.

Dommage… dommage ! car leur relation était des plus attendrissantes. J’ai adoré la douceur de Mathias envers cette jeune fillette perdue. Le besoin animal (ou justement humain…) de la protéger alors que rien ne les lie de prime abord si ce n’est ce moment de vie qu’ils partagent ensemble. Une tendresse que l’auteur a trop vite laissé de côté pour nous mentionner la vie de tous ces personnages (trop nombreux selon moi) dans cet environnement étrange et un brin surréaliste.

Certains décrivent ce livre comme un conte. Je pense qu’ils n’ont pas totalement tort. L’auteur laisse sa plume vagabonder du passé vers le présent, d’un personnage à l’autre, sans réelle délimitation temporelle. Je me suis sentie perdue, partout et nulle part dans ce récit. Un flou artistique qui n’a pas réussi à m’emmener dans la ferme avec ces habitants. C’est comme si j’avais survolé un moment de l’Histoire et que j’avais été témoin d’un rêve. Pas vraiment réaliste mais pas complètement imaginé de toutes pièces.

Le cadre était idéal pour ce type de récit mais ce roman ne m’a pas convaincu à 100%. J’en suis restée trop détachée. Malgré sa minceur, ce poche m’a tenu éveillé pendant plusieurs jours alors que j’avais pu le lire beaucoup plus rapidement s’il m’avait un peu mieux charmée. Cela a manqué de clarté, de tension, d’émotions et d’actions mine de rien.

Grâce au groupe Facebook créé spécialement pour le Prix des Lecteurs, je sais que d’autres lecteurs ont adoré ce roman et j’arrive à les comprendre. Le livre est loin d’être mauvais. Je n’ai simplement pas réussi à tomber sous le charme de la plume papillonnante de l’auteur. En espérant découvrir des romans plus « wow » dans les prochaines sélections, je m’en vais terminer New York Odysée, le troisième livre sélectionné pour février.

Prix des Lecteurs – Sélection 2018/Février

CHRONIQUE #364 – Janvier 2018 

Titre : Today we live
Auteur :  Emmanuelle Pirotte
Editeur : Le livre de poche
Parution : octobre 2017
Nombre de pages : 220
Genre : Littérature / Historique

Publicités

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s