★★★☆☆ Le règne du sang • Westley Diguet

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Reçu dans le cadre de la Masse Critique de mars, je suis ravie d’avoir découvert ce petit récit fantastique écrit par une auteur qui m’intrigue de plus en plus. 

╰☆ Résumé ☆╮

Le Pacte a été scellé ! Le sang des innocents a été versé. Dieu s’apprête à reprendre forme humaine. Alors que les démons arpentent la Terre, avides de haine et de mort, le salut des Hommes peut-il encore espérer exister sous ce Règne du Sang ?

✿ Mon avis ✿

La fin du monde. L’apocalpyse. Les rues couleurs de sang. C’est l’heure. La fin du monde a sonné. Dieu a abandonné les hommes. Soyez prêts.

Dans ce court roman fantastique, Westley Diguet nous dresse le portrait d’un monde … qui a une fin ! Un monde qui décline et court à sa perte. La vie telle qu’on la connait n’existe plus. Seuls quelques humains survivent encore. Ils se battent contre les démons qui sèment la terreur sur terre.

Esaias, Tryphosa et Uriel, sont un trio d’humains qui appartiennent au groupuscule nommée La Force Humaine. Ensemble, ils tentent d’aider les rares hommes qui croisent leur route. Tryphosa est une jeune femme particulière car elle reçoit des messages dans ses rêves. Elle est une sorte de passage, de messagère… Sa vie et celle de ses compagnons n’est pas tendre et le décor dans lequel ils vivent leurs péripéties est sombre, chaotique et saignant.

Et puis l’auteur nous embarque aussi dans une course contre la montre, dans une réflexion existentielle autour de la figure de Dieu, des Anges et de Satan. Un univers riche et apocalyptique pour une nouvelle de ce type. La longueur du récit en fait une histoire très rythmée, comme si on la vivait en accéléré. Pas le temps de s’appesantir sur les sentiments et le passé des uns et des autres. On est directement plongé dans le feu de l’action, dans ce sombre recoin de la planète dénuée de toute humanité. Enfin presque !

Crescendo, on découvre le côté céleste du livre en apprenant à connaitre Dieu et ses Anges. On voit qu’il veut y croire, qu’il veut retrouver les humains. Mais cela ne va pas se faire en un jour et pas sans un petit geste de leur part.

Une histoire très brève qui aurait très bien plus être développée pendant des centaines de pages mais qui n’en est néanmoins pas un mauvais livre. J’ai apprécié avoir été plongée dans cet monde fantastique aussi brusquement pour en ressortir meurtrie face à toute cette destruction ! La relation entre les personnages auraient pu être plus approfondie tant je suis restée sur ma faim à la fin de cette lecture. J’aurai aimé en savoir plus sur ce qu’il se passe après et sur ce qui s’est passé avant ce bref épisode.

Je suis très contente d’avoir découvert ce versant sombre de l’auteur mais je reste un peu sur ma faim tant les événements semblaient précipités et le contenu trop pauvre pour en faire une histoire comme j’aime en lire. Imaginons que ce livre est un extrait d’une brique de 400 pages et ce sera parfait !

Mes autre chroniques de cet auteur : 

CHRONIQUE #382 – Mars 2018 

Titre : Le règne du sang
Auteur :  Westley Diguet
Editeur : Plume Noire
Parution : 2016
Nombre de pages : 136
Genre : Fantastique / SF

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s