★★☆☆☆ Looping • Alexia Stresi

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

L’avant-dernière sélection du Prix des lecteurs (Le livre de poche) commence ce mois-ci avec Looping, le plus petit roman des trois en termes de pages. Le récit se déroule au XXème siècle, entre l’Italie et la Libye. Du potentiel mais malheureusement pas un roman qui m’a plu. 

╰☆ Résumé ☆╮

Noelie voit le jour en 1909 dans une ferme italienne. Née d’un père inconnu, élevée par une mère analphabète, sa destinée semble toute tracée.
Soixante ans plus tard, Noelie invite à déjeuner des célébrités de Cinecittà, des proches du gouvernement, des ministres libyens du pétrole, des poètes, et des amis d’enfance restés ouvriers agricoles.
Entre-temps, elle a parcouru le Sahara à dos de chameau, piloté des avions pour rendre visite à des Bédouins, amassé une fortune et fait vivre ses rêves. Qui est-elle ? D’où lui vient cette force, et son talent pour la vie ? De ce qu’elle ne dit pas.

✿ Mon avis ✿

Une petite fille née en 1909, une âme quelconque sans importance, qui finit par devenir la sauveuse blonde du Sahara, la bonne Samaritaine et puis aussi la référence vers qui les ministres se tournent pour faire des affaires… Oui, Noélie est bien une femme exceptionnelle. Et son histoire aurait vraiment pu me vendre du rêve. Celle de la petite Alice le mois dernier avait bien réussi ce pari là.

Mais non, ce texte-ci ne m’a pas convaincu. Pourtant j’ai passé quelques bons moments vers le milieu de l’histoire lorsque l’auteur nous racontait les exploits de l’héroïne avec les poules qu’elle allait donner aux Bédouins au milieu du désert. C’est bien un des seuls moments où j’ai eu l’impression d’être plongée dans le décor et non occupée à lire un roman. Les premières lignes m’ont parue difficile. Moi qui salue fréquemment les plumes fluides où l’on tourne les pages sans les compter, cette fois-ci, j’ai plutôt eu l’impression du contraire…

On découvre un beau pan de l’histoire italienne et libyenne via ces personnages semi-paysans, semi-plein aux as. Noélie, la star de Looping est élevée dans un milieu aisé qui lui permet de rencontrer un beau parti. Un homme avec un avion qui l’aime à en mourir et qui n’hésite pas à assouvir ses caprices, aussi dangereux soient-ils. Piloter un avion par exemple… l’un des caprices et rêve de Noélie, la femme sans peur qui refuse de rester au foyer à se tourner les pouces.

De bons éléments littéraires et une histoire de presque un siècle…. Mais qui ne m’a malheureusement pas séduite « plus que ça ». Looping plaira certainement à un public plus âgé (ou plus « sage » que moi :p) amateur d’histoire et de politique économique. Heureusement, le récit ne compte que 250 pages en format poche ce qui m’a permis de le terminer sans encombres. S’il en avait fait 2 ou 3 fois plus par contre, je ne suis pas sûre que j’en serais arrivée au bout.

CHRONIQUE #411 – Juillet 2018 

Titre : Looping

Auteur : Alexia Stresi
Editeur : Le livre de poche 
Parution : 2018
Nombre de pages : 256 pages
Genre : Historique

Publicités

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s