★★★★☆ Ueno Park • Antoine Dole

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Je ne prends d’habitude pas (ou rarement) de notes pendant une lecture, mais les pages de ce roman étaient si riches en intensité que je ne voulais pas en laisser passer une miette. Court mais puissant, découvrez Ueno Park dès le 22 août chez Actes Sud Junior ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Huit adolescents. Huit voix. Ils ne se connaissent pas mais ont en commun de rejeter les codes traditionnels de la société japonaise. Tous laissent entrevoir un furieux besoin d’imposer leur trace dans ce monde. A Ueno Park, ils vont se trouver réunis pour Hanami, le spectacle de l’éclosion des cerisiers.

✿ Mon avis ✿

Ayumi. Sora. Fuko. Natsuki.

Haruto. Daisuké. Aïri. Nozomu.

Fantôme. Genderless Kei. Phase terminale. Escort.

Rescapé. Vendeur. Fan. SDF.

Renaissance. Espoir. Eternel. Féminisme.

Héritage. Altruisme. Fantasme. Pardon.

Huit âmes. Huit jeunes. Huit petits cœurs qui battent au milieu de la foule. Se souviendra-t-on d’eux dans 10 ans ? 100 ans ? Vont-ils disparaître à force de se taire ?

Huit chapitres. Huit personnages. Huit histoires. En théorie, rien ne les relie. Ces jeunes ont chacun leur passé, leurs difficultés, leurs défis, leurs drames, leurs familles. Pourtant, à Ueno Park, ce jour-là, quelque chose va irrémédiablement se passer. Une communion psychique ? Un hasard ? Et si des étrangers d’un instant pouvaient se sauver et décider de vivre !?

Antoine Dole nous dresse ici un très beau portrait du Japon, de sa culture tant religieuse que culinaire. Ueno Park, l’endroit où fleurissent les cerisiers du Japon est un décor parfait pour faire se retrouver ces huit protagonistes.

Les chapitres n’ont rien en commun et les personnages n’ont, entre eux, que très peu (voir aucun) échange. Mais tous ont quelque chose à nous apprendre. Tous ont une idée pour laquelle ils veulent se battre. Des idéaux pour lesquels ils seraient prêts à mourir. La vie est loin d’être rose. Dans la vie, nous devons tous faire face à des tragédies auxquelles nous ne sommes pas préparés. Décès, cataclysmes climatiques, violence, maladie, rejet, perte… La peur de ne jamais pouvoir être qui on est vraiment aux yeux du monde peut en freiner beaucoup. Mais quand certains décident d’agir, c’est là que le monde devient beau, que l’espoir renait, que l’honneur est sauf. La race humaine a ses défault mais aussi de très bonnes qualités. Et chacun de ces jeunes nous le dit à sa manière.

Antoine Dole est un très beau conteur et un poète déguisé. Ce court texte nous le prouve encore une fois. Une immersion totale dans une autre culture tout en proposant des personnages faisant face à des problèmes globaux, que chaque partie du monde partage au quotidien.

Ueno Park paraîtra le 22 août et vous auriez tord de ne pas lui accorder un coup d’œil. A lire calmement. Ligne après ligne. A savourer. A faire durer. A ne pas oublier. Un moment de communion intense vous attend avec ces huit personnages que rien ne relie mais que tout rassemble.

Je le veux ! 

CHRONIQUE #416 – Juillet 2018 

Titre : Ueno Park

Auteur : Antoine Dole
Editeur : Actes Sud Junior
Parution : 22 août 2018
Nombre de pages : 120 pages
Genre : Jeunesse 

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s