★★★★☆ La lanceuse de couteaux • Eve Borelli

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Une parution Charleston de moins de 300 pages qui a fait faire le grand 8 à mon petit coeur. Que d’émotions dans cette histoire ! Je le recommande absolument 🙂 

╰☆ Résumé ☆╮

Cette histoire, c’est l’histoire de Siloé, qui ne voit plus la magie du cirque dans lequel elle a grandi et le quitte pour de mauvaises raisons mais qui, en chemin, apprendra à faire ses propres choix et à définir ses envies personnelles. C’est l’histoire d’une indépendance progressive, piquée d’embûches, d’amitié et d’amour. Siloé est orpheline de mère et vit dans le cirque familial, entourée par toute une galerie de personnages atypiques. Mais la jeune fille rêve d’être lanceuse de couteaux, ce que son père lui refuse obstinément. La voilà donc qui décide de rallier un cirque concurrent pour enfin essayer de faire ses preuves… Mais elle est loin d’imaginer les épreuves qui l’attendent !

✿ Mon avis ✿

Chère Eve,

Mais comment fais-tu pour écrire avec autant de passion. Autant d’émotions ! Ton héroïne, Siloé, m’a fait trembler, m’a fait rager. J’ai eu peur pour elle, j’ai voulu lui crier de partir, je suis tombée amoureuse avec elle et par dessus tout j’ai admiré son courage et sa détermination.

Quel roman ! Je me repasse encore en tête les scènes les plus vivantes : sa rencontre avec Raphaël, le beau gosse à moto qui vient la voler à son père, la découverte du cadeau que Sil a fait pour son anniversaire d’amitié avec Bowie, son premier tour sur la roue en tant qu’assistante au lanceur de couteaux et tous ces moments où elle s’est retrouvée seule dans ce nouveau cirque…

Quitter sa famille, ses amis, son chez-soi n’est pas chose facile mais lorsqu’on se rend compte qu’on ne peut pas vivre sa propre vie, cela devient une question vitale que de faire éclater la bulle. Découvrir le monde, tomber amoureuse… Siloé méritait mieux. Mais son arrivée au Cirque Sanglant va bouleverser son quotidien. Ce Raphaël est un tombeur, un casse-cou, un garçon un peu trop prétentieux à mon goût. Bowie, d’un autre côté, semble être le garçon parfait et attentionné. Siloé ne s’en rend pourtant pas compte…

La lanceuse de couteaux est un récit moderne et qui fait l’effet d’une claque dans le visage. On est transportée par les aventures de cette jeune femme. La petite larme que j’ai versée à la fin de l’histoire est la preuve que j’ai réussi à totalement m’immerger dans ces lignes d’encre sur papier crème. Une fin magique comme je les aime pour un roman que l’on peut facilement comparer à un feu d’artifice à toutes lectrices qui oseront s’avancer sous la toile du chapiteau.

Merci Eve pour cette histoire coup de poing qui me restera certainement un long moment en tête. Siloé est une héroïne de feu dont on peut imaginer avoir un avenir radieux sous le feu des projecteurs. Une lecture montagne russe qui se lit en un rien de temps !

Plus d’infos sur Amazon, c’est par ici. 

Pour être dans l’ambiance pendant votre lecture, je vous recommande d’écouter la bande son du film The greatest Showman (que je vous invite à regarder absolument!!). 



CHRONIQUE #432 – Septembre 2018 

Titre : La lanceuse de couteaux

Auteur : Eve Borelli
Editeur : Charleston
Parution : 2018 mars
Nombre de pages : 272 pages
Genre : Littérature

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s