★★★★★ Mon âme frère • Gaël Aymon (En librairie le 3 octobre)

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Je prends toujours un grand plaisir à découvrir les nouveautés jeunesse / ado envoyées par Actes Sud Junior. Ce sont à chaque fois des histoires authentiques, qui parlent avec le coeur et qui font réfléchir. J’ai été bouleversée par cette héroïne et ses tourments. Je ne peux que vous recommander cette lecture !

╰☆ Résumé ☆╮

Camille n’a pas pu cacher plus longtemps ses notes en chute libre. Elle est convoquée au lycée avec ses parents et le verdict tombe : un changement d’orientation s’impose. Elle est alors privée de sortie, de téléphone, et surtout empêchée de retrouver Yanis, son petit ami, son âme frère. Camille craque. Le chemin tracé par les adultes lui convient-il vraiment ? Et son histoire d’amour avec Yanis résistera-t-elle à cette épreuve ?

✿ Mon avis ✿

Les éditions Actes Sud Junior ont un talent certain pour débusquer les auteurs jeunesses qui savent parler avec le coeur et remuer les émotions de leurs lecteurs. Chaque nouvelle découverte est un bijou ! Ces écrits, non-traduits, provenant de la francophonie résonnent en moi et à mes souvenirs de jeunesse. Je m’imagine à l’école à travers chaque personnage, je ressens leurs émotions, leurs tourments et leurs envies de grandir. Dans « Mon âme frère », Camille se bat contre ses parents qui ne font aucun effort pour l’écouter, ni pour l’aider à trouver sa voie.

L’adolescence est une période rude, alors lorsqu’une jeune fille bourrée de potentielle commence à ramener des notes sous la barre des 10/20, il faut se poser les bonnes questions. Qu’est-ce qui se passe dans la tête de Camille ces dernières semaines. Seul Yanis, son meilleur ami, son confident, parvient à lui parler et à échanger avec elle. Si seulement elle pouvait passer tout son temps avec lui… Mais ses parents et son école en ont décidé autrement. Il est temps que Camille se réveille et se concentre sur son travail scolaire si elle veut pouvoir réussir son année. Les études sont importantes ! Horreur si elle venait à ne pas être prise dans l’école qui est toute tracée pour elle plus tard !

Un premier amour de jeunesse, cette chose qu’on ne contrôle pas lorsque les hormones font leur apogée dans ce jeune corps en développement, les devoirs à n’en pas finir, les cours qui ne l’intéresse pas, des parents quasi absents ou du moins opaques à toute conversation… et du doute sur l’avenir. Un grand trou noir lorsqu’elle s’imagine devoir entreprendre une carrière et se lancer dans la vie adulte. Camille est une jeune fille perdue…

L’adolescence, les études, les nouvelles technologies, le respect, les premières fois… Gaël Aymon nous immerge totalement dans la vie de cette adolescente désemparée. Une fille intelligente qui glisse doucement vers une mauvaise voie et à qui il ne manque qu’une seule chose : une oreille attentive. De l’écoute. De la compréhension.

J’ai été submergée par les émotions qui transpercent de ces pages. L’histoire a beau être banale, similaire à la vie de tant de lycéens… mais voilà, c’est celle-ci que l’auteur a choisi de nous raconter. La vie de Camille. Et j’ai tellement aimé apprendre à l’apprivoiser, à la voir perdue et à comprendre les raisons qui la poussent à ne pas donner le meilleur d’elle-même à l’école. Son parcours n’est pas simple, son cadre familial n’est pas le meilleur mais après tout, c’est ça la vie. Apprendre à trouver sa voie, suivre les étapes, sauter au dessus des embûches, faire des erreurs et se relever. Le titre fait peut-être référence à Yanis, son soutien de tous les jours, ce livre est avant-tout l’histoire d’une jeune femme qui apprend à se connaitre, qui se découvre et qui ose. Une fille qui ose se remettre en questions. Que vais-je faire plus tard? Que me réserve ma vie? Quel est mon plus grand rêve? Et si Camille y pensait sérieusement…

L’auteur souligne au final magnifiquement bien l’intrigue et l’aboutissement de ce très beau livre pour jeunes avec le poème de William Ernest Henné qui se termine comme suit Je suis le maitre de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme. Certainement un roman à faire lire dans les écoles et à fournir aux éducateurs de lycées. Cela pourrait non seulement éclairer les professeurs sur l’attitude de certains ados mais aussi aider ceux qui ont besoin d’un coup de pouce pour trouver leur véritable identité. A lire !

Plus d’infos sur Amazon, c’est par ici. 

CHRONIQUE #441 – Septembre 2018 

Titre : Mon âme frère 

Auteur : Gaël Aymon
Editeur : Actes Sud Junior
Parution : 2018
Nombre de pages : 176 pages
Genre : Jeunesse

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s