Reste avec moi • Ayobami Adebayo

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Un roman Charleston qui sort un peu de l’ordinaire. Un récit puissant, bouleversant. Un premier roman émouvant ! Une très belle découverte écrit par une auteure qui a moins de 30 ans ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Yejide et Akin vivent une merveilleuse histoire d’amour. De leur coup de foudre à l’université d’Ifé, jusqu’à leur mariage, tout s’est enchaîné. Pourtant, quatre ans plus tard, Yejide n’est toujours pas enceinte. Ils pourraient se contenter de leur amour si Akin, en tant que fils aîné, n’était tenu d’offrir un héritier à ses parents. Yejide consulte tous les spécialistes, médecins et sorciers, avale tous les médicaments et potions étranges… Jusqu’au jour où une jeune femme apparaît sur le pas de sa porte. La seconde épouse d’Akin. Celle qui lui offrira l’enfant tant désiré. Bouleversée, folle de jalousie, Yejide sait que la seule façon de sauver son mariage est d’avoir un enfant. Commence alors une longue et douloureuse quête de maternité qui exigera d’elle des sacrifices inimaginables.

✿ Mon avis ✿

J’ai entendu du bon comme du mois bon sur ce roman. Certains chroniqueurs le considèrent comme déchirant… d’autre ne voit pas en Yejide une femme digne des courageuses héroïnes Charleston. Pourtant, Yejide est une des plus brave et persévérante qu’il y ait. Cette femme veut, plus que tout au monde, porter la vie en elle. Etre enceinte. Devenir mère. Lorsque la nature ou la vie simplement, nous le refuse, il est compréhensible que l’on commence à en perdre l’esprit. A se perdre soi-même. A ne plus aller bien.

Dans Reste avec moi, j’ai découvert une culture que je ne connaissais que très peu. La vie en Afrique n’est pas toujours rose, surtout lorsque la polygamie fait partie du vocabulaire courant et qu’en tant que femme, on doit soudainement accepter d’accueillir à bras ouverts la seconde épouse de son mari à qui on n’arrive pas à donner un enfant. Reste avec moi est un roman bouleversant. Tant par sa narration qui s’étend sur plusieurs décennies que par ses personnages si puissants.

L’auteure choisit d’alterner les voix, faisant de temps à autre parler Akin, l’homme qui ne parvient pas à devenir père. On ressent dans ses chapitres une vive douleur. Celle de voir son amour dépérir, celui de faillir à son devoir, de ne pas réussir là où tous les autres y parviennent sans aucun effort.

La tradition, la famille, la vie en couple… tout ceci dans un décor africain qui vous dépaysera dès la première ligne… Ce roman est une porte ouverte à l’apprentissage et au voyage. Un voyage pas comme les autres. Celui de la maternité et de l’envie profonde de porter un enfant. Dans le Nigeria des années 80, partez à la rencontre de Yejide et Akin. Souffrance, peine et larmes seront au rendez-vous. Mais heureusement, également amour, bonheur et reconnaissance. Un roman choc qui nous fait voir ce qui est important dans la vie. Au cœur des conflits politiques de ce pays en construction, la fragilité de Yejide ne vous laissera assurément pas indifférent.

4/5

CHRONIQUE #485 – Mars 2019 

  • Titre : Reste avec moi
  • Auteur : Ayobami Adebayo
    Editeur : Charleston
    Parution : janvier 2019
    Nombre de pages : 320 pages
    Genre : Littérature

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s