La vraie vie • Adeline Dieudonné

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Prêté par une amie, ce livre est directement monté en haut de ma pile à lire. J’en avais tellement entendu parlé. Il fallait que je sache ce dont cela parlait 🙂 Et voilà ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Le Démo est un lotissement comme les autres. Ou presque. Les pavillons s alignent comme  des pierres tombales. Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et  celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère, est transparente,  amibecraintive, soumise à ses humeurs.
Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l arrivée du marchand de glace. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

✿ Mon avis ✿

Prix Fnac, lauréate du prix du concours de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Adeline Dieudonné est difficilement rattable dans les magasins. Son roman, La vrai vie, n’est pas passé inaperçu et ce n’est donc pas une surprise qu’il ait terminé dans ma pile à lire.

Le roman en lui-même est assez court. Moins de 300 pages. Aussi brutale que la couverture est étrange, ce livre ne vous laissera pas indifférent. Il est sauvage, violent. Un ovni littéraire pour un premier roman.

Une chose est sûre, une fois commencé : il est difficile de le lâcher. On suit les pas d’une jeune fille, une grande sœur qui vit dans un foyer malheureux. Le père est abusif envers sa femme et les enfants cherchent à se faire les plus petits possibles. Tout pour se faire oublier de cet univers sombre et malfaisant.

Un jour, lorsque l’héroïne et son petit frère vont chercher une gourmandise au camion de glace qui se déplace tous les jours dans leur rue, les voilà témoins d’un événement qui réveillera en le petit Gilles, une personnalité des plus sombres. Aussi noire que celle de son père, l’homme qui ne satisfait que de chasse et de testostérone.

L’histoire a beau se dérouler sur plusieurs années, on a l’impression qu’elle se passe en en claquement de doigts.

La plume est fluide et envoûtante. Il n’est pas facile de s’arrêter. L’ambiance morbide qui règle dans ces caves aux animaux empailler fait partie de celles qui vous donne des cauchemars.

Heureusement, Adeline Dieudonné conclue très bien son récit. On sent que la boucle est bouclée et on en redemande encore et encore ! Une auteure que je relirai avec grand plaisir ! Vivement sont prochain livre !

4/5

CHRONIQUE #486 – Avril 2019 

  • Titre : La vraie vie
  • Auteur : Adeline Dieudonné
    Editeur : IC VERGE
    Parution : 2018
    Nombre de pages : 265 pages
    Genre : Littérature

Une réflexion sur “La vraie vie • Adeline Dieudonné

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s