Le faiseur de rêves • Laini Taylor

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Vous le savez peut-être, le seconde tome de cette duologie a fait son apparition en librairie cette première semaine d’avril. L’occasion rêvée pour moi d’enfin découvrir l’univers féérique et éblouissant de Laini Taylor. Ce premier tome trainait dans ma PAL depuis un long moment et je suis ravie de l’en avoir finalement sorti ! 

╰☆ Résumé ☆╮

C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…

Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.

Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s’obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère… Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

Rien de tout cela n’est possible, bien sûr – mais pareil détail a-t-il jamais empêché un rêveur de rêver ? Songes, monstres, dieux, fantômes, alchimie et guerre totale : après quatre années d’attente, Laini Taylor, finaliste du National Book Award américain et auteure de séries multi-récompensées, nous livre enfin un aperçu de son nouvel univers, à la plus grande joie de ses nombreux fans.

✿ Mon avis ✿

Il m’a fallu quelques centaines de pages pour fondre devant l’univers de Laini Taylor. Le début est long et complexe. Détaillé. Compliqué. Mais qu’est-ce qu’on est bien une fois qu’on est plongé dedans. Une fois qu’on commence à imaginer le désert et la ville de Désolation. Lorsqu’on visualise Lazlo le rêveur et Sarai, la muse des cauchemars. Quel univers onirique merveilleux !

Oui, ce livre m’a séduit. Par sa construction, son intrigue, ses personnages. La magie qui entoure l’histoire est unique. Laini Taylor n’a pas lésiné sur les détails. Je n’imagine même pas le nombre d’heures qu’elle a dû passer à imaginer son monde et les peuples qui y vivent. Renversant.

Pour ceux qui ont lu les premiers tomes de la série de Christelle Dabos (La passe-miroir), je pense que vous allez adorer cette duologie-ci. On n’est pas du tout dans le même contexte mais le détail de la construction et la puissance de l’intrigue m’ont semblé similaire. Ce sont toutes les deux des auteurs de qualité !

Que ce soit les dieux et leurs rejetons, la cité suspendue ou encore l’aspect alchimique de ce récit : rien n’est laissé au hasard. Le duo Lazlo, l’humain, et Sarai, l’enfant des dieux, est simplement magique et adorable. Ils se complètent dès leur première « rencontre » et vivent des moments comme ils n’en auraient jamais pu espérer. Plus qu’une histoire d’amour, ce livre est aussi celle d’un peuple, d’une malédiction, d’une ville entière qui cherche à être libérée, de pardon pour des actes regrettés… Une histoire surprenante et complète qui s’étend sur plus de 600 pages mais qu’on ne veut pas lâcher.

C’est un plaisir de découvrir des plumes de qualité en édition francophone et on peut remercier les éditions Lumen de nous faire le plus grand honneur de rajouter cette auteure connue mondialement à leur catalogue. Je ne veux pas en dire trop car ce récit se déguste et s’apprécie grâce à la surprise et à la beauté de l’univers… mais je vous confirme que c’est une découverte à ne pas manquer. Je m’empresse d’ailleurs de commencer la suite (et fin!) dès maintenant !

CHRONIQUE #488 – Avril 2019 

  • Titre : Le faiseur de rêves
  • Auteur : Laini Taylor
    Editeur : Lumen
    Parution : 2018
    Nombre de pages : 665 pages
    Genre : Young-Adult

3 réflexions sur “Le faiseur de rêves • Laini Taylor

  1. J’avais adoré ce premier tome et je viens de terminer le deuxième qui ne m’a pas laissé indemne ! L’univers nous révèle toute sa complexité et c’est vraiment génial ! Je te souhaite une bonne lecture du second tome 🙂

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s