Rattrapage • Vincent Mondiot

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_3650

Mini-texte. Maxi-message. Rattrapage est un récit à lire pour soi et à partager avec le monde. A distribuer dans les écoles sans hésiter. Avis aux profs et spécialistes de l’enfance/adolescence : ne rater pas cette occasion de parler de harcèlement à vos jeunes. Cet « outil » vous y aidera à coup sûr. Un très beau texte.

╰☆ Résumé ☆╮

« Je veux dire, on ne faisait rien de mal, n’est-ce pas ? On s’amusait juste. Après tout, ces débiles n’avaient qu’à remonter leurs pantalons et s’acheter une foutue crème contre l’acné, non ? Au final, c’était presque pour leur bien, ce qu’on faisait, pour les motiver à se prendre en main ! Vous n’êtes pas d’accord ? Nous on l’était tous. Jusqu’à cet hiver » Un échange de regards le jour du rattrapage du bac, et tout lui revient en pleine figure. Elle, c’est la jolie fille populaire, comme il en existe dans tous les lycées. Cette année, elle faisait partie de la meute, de ceux qui se payaient la tête de tous les « cassos » : les moches, les geeks, les nuls en cours. Lui, c’était leur proie favorite. La chasse s’est terminée dans une flaque de sang. Est-il trop tard pour qu’elle soit pardonnée ? Est-ce qu’elle mérite même de l’être ?

✿ Mon avis ✿

Publié dans la collection « D’une seule voix », ce texte écrit d’un seul souffle par Vincent Mondiot est une baffe qui secoue. Long de 80 minuscules pages, cet essai devrait être distribué dans toutes les écoles. Puissant, percutant, authentique… Rattrapage parle du harcèlement scolaire et des conséquences que cette pratique si courante dans les lycées (et même ailleurs) peut avoir sur la vie de jeunes adolescents.

Une jeune fille s’apprêtant à repasser le Bac nous rajoute avec toute franchise les émotions qu’elle ressent en revoyant ce jeune homme qui a partagé tant de moments avec elle lors du chemin de retour vers la maison quand ils étaient enfants. Des moments banals, une simple promenade partagée pour aller dans la même direction. Au fond, elle ne connaissait pas vraiment ce garçon. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de participer au harcèlement de ce « moche » avec ses amis faisant partie du cercle si convoité « de la royauté » scolaire. Vous savez, ces enfants si beaux, si populaires. Ceux qui se prennent pour les rois du monde car ils sont mieux fringués que le reste ou qui ont plus d’amis que les autres… Le club des « cassos », ils l’appellent… cette populace de jeunes tous plus misérables les uns que les autres. A cause de l’acné, de leur voix qui mue, de leur vêtement troués ou pas à la mode… Mais lorsque ce camarade d’enfance va tenter de se suicider, cela va remettre en question les pensées de notre « reine du lycée ».

Un texte court mais foudroyant. A lire d’une traite (on ne peut d’ailleurs en faire autrement), cet écrit que je qualifierais plutôt d’essai est un « wake-up call » pour tous. Que ce soit ceux qui se prennent pour mieux que les autres, ceux qui participent aux railleries pour ne pas se sentir exclu, ceux qui sont victimes de harcèlement même… Rattrapage est à lire et à partager. Un livre coup de poing qui a sans conteste sa place dans la collection des « textes à dire, à partager avec soi et le monde ». Un énorme merci aux éditions Actes Sud Junior pour cette claque et plus encore à Vincent Mondiot pour le petit mot laissé à mon attention à l’intérieur de cet exemplaire.

DU MÊME AUTEUR

Nightwork

capture-d_c3a9cran-2018-01-10-c3a0-17-48-32

CHRONIQUE #492 – Avril 2019 

  • Titre : Rattrapage 
  • Auteur : Vincent Mondiot
    Editeur : Actes Sud Junior
    Parution : 3 avril 2019
    Nombre de pages : 80 pages
    Genre : Jeunesse / Essai

2 réflexions sur “Rattrapage • Vincent Mondiot

  1. Pingback: Rattrapage : jour de sortie | Survivre la Nuit

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s