Ceux qui voulaient voir la mer • Clarisse Sabard

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Un nouveau Clarisse Sabard en rayon ! Impossible de passer à côté. Une voix montante de la littérature contemporaine, porteuse de figures féminines fortes et intrépides. Le tout emballé d’un jolie romance comme toujours. Un bonheur de retrouver cette plume francophone aux éditions Charleston. 

╰☆ Résumé ☆╮

Pour des raisons personnelles, Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils, Marius. Et en arrivant dans le Sud, elle ne s’attendait pas à s’attacher à Aurore, cette vieille dame qu’elle croise au parc et qui commence à lui raconter sa vie. Chaque jour, Aurore attend le retour de son amoureux, Albert, parti tenter sa chance à New York après la guerre. Mais malgré sa promesse, il n’est jamais revenu… Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, le présent ne risque-t-il pas de la rattraper ?

✿ Mon avis ✿

Clarisse Sabard (et ses romans) est rapidement devenue une auteure Charleston/francophone in-con-tournable. Non seulement car elle est partie de rien et qu’en quelques années seulement, elle est devenue une des romancières les plus lues en francophonie mais également car tout a commencé par le poste de « lectrice Charleston » auquel je faisais également partie en 2015. Avec Marie Vareille qui était dans la même ‘fournée’ de lectrices, j’ai rapidement découvert des femmes de talent, à ne manquer sous aucun prétexte. Car ces auteures savent me faire rire, me faire pleurer, me faire ressentir des émotions brutes et surtout car leurs histoires sont superbement bien écrites.

Dans ce nouveau récit, nous partons à la rencontre de Lilou, jeune maman qui vient de déménager à Nice, et Aurore, vieille madame de 85 ans qui attend, depuis des décennies, son amour de jeunesse. Il lui a promis d’un jour revenir pour elle.

Un duo de protagoniste attachant et doux. Deux femmes qui partagent bien plus qu’un « bonjour » lorsqu’elles se rencontrent pour la 1ère fois dans le parc. De fil en aiguilles, les deux dames vont se revoir de plus en plus régulièrement pour qu’Aurore raconte à Lilou l’histoire de son passé. Un passé difficile où Lilou va notamment découvrir qu’Aurore a vécu pendant la guerre en tant que petite fille juive. Clarisse Sabard nous emmène donc non seulement en Europe d’après-guerre mais également à New-York pour suivre l’histoire des autres personnages secondaires. A travers quelques lettres, elle va tenter de retrouver la trace de cet homme dont elle connait désormais bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé.

A nouveau, Clarissse nous embarque dans un aller-retour entre passé et présent. Son doigté d’auteure est reconnaissable et toujours aussi apprécié. Sa plume délicate et parfois humoristique mais surtout 100% d’aujourd’hui font d’elle une romancière de marque. Une femme qui ne pense qu’à nous raconter des belles histoires. Des récits qui comptent et que l’on n’a pas envie d’oublier.

J’ai adoré les altercations que Lilou a vécu avec ses voisins… On se croirait sur le palier avec eux tous : son fils, la voisine peureuse, le voisin cliché et le petit chat. Cette jolie bande que l’on aime de plus en plus lorsqu’on avance dans le roman. Et puis quelle fin les amis… QUELLE FIN ! Je ne l’avais pas vu venir et j’en suis encore choquée.

Un très bon cru encore une fois même s’il ne dépasse pas mon favori, Les lettres de Rose, son premier roman, qui m’a renversé tant il était romantique. Si vous cherchez une belle lecture pour le printemps, vous pouvez sans aucun doute vous ruer sur cette valeur sûre. Beau travail Clarisse ! J’attends avec impatience le suivant 🙂

Découvrez les autres livres de Clarisse Sabard

CHRONIQUE #491 – Avril 2019 

  • Titre : Ceux qui voulaient voir la mer
  • Auteur : Clarisse Sabard
    Editeur : Charleston
    Parution : mars 2019
    Nombre de pages : 317 pages
    Genre : Littérature

5 réflexions sur “Ceux qui voulaient voir la mer • Clarisse Sabard

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s