Elia, la Passeuse d’âmes – 3. Saison Chaude • Marie Vareille

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

La conclusion d’une trilogie dystopique incroyable. Quelle tristesse de dire au revoir à ces personnages avec qui j’ai tant vécu depuis la sortie du tome 1. Soyez prêts pour une fin épique !

╰☆ Résumé ☆╮

Les prophéties n’existent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser. À la suite de l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi. Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre. Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont désormais les pleins pouvoirs, elle devra affronter le pire. Seule face à la puissance du Palatium, saura-t-elle se relever et sauver ceux qu’elle aime ?

✿ Mon avis ✿

On l’aura attendu cette conclusion ! Mais quel plaisir d’arriver au bout de cette trilogie épique. Marie Vareille est loin de n’être qu’une romancière « chick-lit » de talent, elle est également une grande rédactrice de livres fantastiques et elle n’hésite pas à nous le prouver avec cette histoire si prenante. Sous des airs de Divergente, Hunger Games et autres récits à la mode qui ont remis les jeunes à la lecture, Elia la Passeuse d’âmes est une histoire qui met en scène des personnages au caractère fort, prêt à se rebeller contre l’ordre établi, le tout dans un décor dystopique qui incite à la rébellion!

Si vous avez lu les tomes précédents, vous savez donc qu’Elia est une jeune fille rousse – une exception digne d’une légende – qui se retrouve à devoir travailler avec les nosobas, la basse classe de la société. Dans le tome 1, Elia découvre le travail presque forcé, les conditions humaines désopilantes dont souffrent ses camarades au quotidien et se rend compte que quelque chose ne va pas dans sa société. Par ailleurs, une prophétie à propos d’une jeune fille rousse semble lui correspondre… autant vous dire que beaucoup d’espoirs reposent sur ses frêles épaules ! Heureusement, Elia se fait rapidement des amis et ce ne sont pas des peureux! Ils sont prêts à se battre à ses côtés pour rétablir un ordre juste pour le bien de la communauté.

Dans ce troisième et dernier tome, nous retrouvons Elia juste après l’attentat du Conclusar où de nombreuses personnes ont perdu la vie. Elia est seule, ne sait pas si sa soeur est vivante et se sent poursuivie de tous les côtés. Des moments difficiles l’attendent… peut-être même trop difficile pour cette jeune femme qui a déjà vécu beaucoup plus en quelques mois que certains dans une vie entière. Et on ne mentionnera même pas Solstan, son ami et personne de confiance qui se retrouve soudainement dans le camp ennemi à trahir tous ceux qu’il avait tenté d’aider au préalable.

Injustice, violence, abus de pouvoir, travail forcé, négligence envers les plus pauvres… Marie Vareille nous dresse là le portrait d’une société abusive, inégale et injuste. Un décor parfait pour y faire se balader des individus courageux qui ne rêvent que d’une chose : renverser la balance. On pourrait qualifier ce livre de lutte de classe romancée. Rajouter à cela un peu de destin et hasard grâce à la prophétie qui nous fait de l’oeil depuis le tome 1, vous arriverez à un résultat majestueux digne des meilleurs films hollywoodiens.

Tous les personnages secondaires que nous avons appris à mieux connaitre dans le tome 2 se rejoignent ici pour se battre ensemble contre ceux qui se sont emparés du pouvoir pendant que le président est aux abonnés absents… J’ai particulièrement adoré suivre la jeune Arhia, la fille aux compétences informatiques que vous voudriez d’office avoir dans votre équipe de l’apocalypse. Mais nous retrouvons aussi Tim, Alek, Solstan…. bref, on ne s’ennuie pas une seconde 🙂

Franchement, j’espère que ce roman va réussir à se faire une place dans l’édition anglophone et pourquoi pas jusqu’à hollywood. Car il mérite tout le succès qui lui revient. J’ai adoré ce troisième tome. Il mêlait à la fois action, émotion, brutalité et douceur, destin et liens du sang. Je n’ai pas vu les pages défiler et j’ai déjà hâte de relire l’intégralité en une seule fois. Pour vraiment m’imprégner des pensées et des actions de chaque personnage. Si vous aimez les récits dystopiques, je ne peux que vous le recommander. Marie a réussi son pari ! Ecrire une trilogie Young-Adult qui fait frissonner ses lecteurs de part la France, la Belgique… et pourquoi pas plus loin… c’est tout ce que je souhaite à cette héroïne aux cheveux de feu ! A lire, à relire !!! Au revoir Elia et tous les autres. Vous allez me manquer !!!

Découvrez les autres livres de Marie Vareille

CHRONIQUE #493 – Avril 2019 

4 réflexions sur “Elia, la Passeuse d’âmes – 3. Saison Chaude • Marie Vareille

  1. J’ai enfin trouvé le temps de le lire et on peut dire que c’est la digne suite de cette saga génialissime !!! Ce tome 3 est aussi prenant que les 2 précédents que j’avais dévoré. Je suis aussi triste de devoir dire au revoir à Elia et ses amis, même ce n’est que jusqu’à une prochaine relecture :p

    Aimé par 1 personne

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s