Le sabre d’Amzer • Sophie Val-Piguel

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

J’ai découvert la plume de Sophie Val-Piguel avec le roman qui a gagné le prix de l’imaginaire aux éditions Nouvelles Plumes : Le dernier brûleur d’étoiles. Cela avait été un coup de coeur de folie donc je n’ai pas hésité quand Sophie m’a proposé de lire son nouveau titre. 

╰☆ Résumé ☆╮

« En garde ! Prêts ? Allez ! »Quand leurs sabres s’entrechoquèrent ce jour-là, Jonas et Corentin pensaient impressionner la belle et mystérieuse Morwenn, novice en escrime et nouvelle à Roscoff. Après tout, ne sont-ils pas les meilleurs escrimeurs de la cité corsaire ? Observation, anticipation et prudence sont leurs maîtres-mots.Ils n’ont pas observé l’inquiétude de leur entraîneur à l’arrivée de la timide jeune fille.Ils n’ont pas anticipé la fuite de cette dernière à bord d’un voilier volé.Ils n’ont pas eu la prudence de rester sur le quai.Ils ont embarqué, ignorant que ce voyage pourrait bien les mener au-delà des mers, et… des frontières d’un autre monde.Sophie Val-Piguel vit et écrit en Bretagne. Elle a reçu le Prix de l’Imaginaire 2015 pour son livre d’heroïc-fantasy jeunesse Le Dernier Brûleur d’Étoiles. Avec ce premier tome du Sabre d’Amzer, elle vous emmène par-delà les océans, pour un voyage plein d’aventures aux confins d’un monde… ou d’un autre.

✿ Mon avis ✿

Vous aimez la piraterie ? Les héroïnes fortes et courageuses ? Les sabres et katanas ? Alors ce livre est fait pour vous. Enfin, seulement si vous aimez également l’imaginaire 🙂 Car ce livre ne se passe pas entièrement sur notre jolie terre bleue, vous l’avez deviné. Morwenn, l’héroïne de ce récit, vient d’ailleurs. Mais où ? Et pourquoi est-elle en exil chez « nous » ? Cela reste un mystère !

Contrairement au livre Le dernier brûleur d’étoiles qui a été primé aux éditions Nouvelles Plumes et qui se lit comme un one-shot, ce nouveau récit ne se termine pas lorsque nous en tournons la dernière page. D’ailleurs, cela est noté sur la couverture, c’est un tome 1. Un prologue qui se déroule au-delà des mers. Soyez donc prêt à embarquer dans une aventure qui annonce de belles et longues aventures auprès de Morwenn, Corentin et Jonas, deux jeunes escrimeurs qui se lient d’amitié avec l’intrépide jeune fille et qui embarquent dans des aventures qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Le style de l’auteur est frais et moderne. L’ouvrage peut d’ailleurs être recommandé aux adolescentes dès 14 ans je dirais. Les héros ont environ 17 ans mais ce sont encore des enfants qui ont besoin de guidance et d’autorité pour bien se comporter et pour apprendre de leurs erreurs. Morwenn, quant à elle, est novice dans l’âme mais destinée à de grandes choses, on le sent ! Au plus nous avançons dans l’histoire, au plus on a l’impression que cette jeune femme n’est pas juste une exilée quelconque. Elle a du potentielle, des capacités techniques en maitrise de sabre et autres armes au bout pointu. Il ne faut pas se leurrer, elle pourrait vous désarmer en deux temps trois mouvements.

Ce premier volume est avant tout une histoire « découverte ». On part du connu pour aller doucement vers l’inconnu. Cela prend une bonne moitié d’ouvrage pour rentrer vraiment dans le vif du sujet « au delà des mers » mais pas une seule seconde on ne s’ennuie. Les chapitres sont courts et l’action omniprésente. On a envie de comprendre comment elle est arrivée là, comment cela se fait qu’elle a tant d’expérience en combat rapproché et pourquoi elle tente à retourner chez elle, dans ce pays qu’il est quasi impossible à atteindre. Mais Morwenn pense avoir compris comment y retourner… Et de grands dangers s’annoncent pour parvenir à cet objectif.

Le Sabre d’Amzer fut une lecture trépidante, remplie d’action, de décors maritimes enchanteurs et de promesses de réponses… mais cela, ce sera pour le prochain tome. Car oui, nous en obtenons certaines à la fin de l’ouvrage mais les plus grosses questions restent ouvertes. Ouvertes pour d’autres aventures avec nos compagnons de voyage ô si adorables qu’effrayants…

Un grand merci à Sophie Val-Piguel pour cette initiation! J’ai pris grand plaisir à retrouver cette jolie plume et à découvrir un nouvel univers, se déroulant à travers les mers… par delà les frontières au combien imaginaires. J’espère vite retrouver Morwenn !

CHRONIQUE #499 – Mai 2019 

  • Titre: Le sabre d’Amzer
  • Auteur : Sophie Val-Piguel
    Editeur : /
    Parution : 7 février 2019
    Nombre de pages : 320 pages
    Genre : Fantasy / Ado

2 réflexions sur “Le sabre d’Amzer • Sophie Val-Piguel

  1. Tu donnes vraiment envie de lire ce livre avec ta chronique ! D’ailleurs, ça me fait surtout penser au fait qu’il faudrait que je sorte ENFIN Le dernier brûleur d’étoiles de ma PAL, histoire de découvrir cette auteure 🙂

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s