Rubis, Saphir, Emeraude – La trilogie des gemmes de Kerstin Gier

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

En voici une trilogie qui m’a mis un temps à certain à sortir de ma PAL mais qui n’a pas fait long feu une fois commencée. J’ai lu les trois tomes en une semaine et j’ai passé un très bon moment en compagnie des Veilleurs et de Gwendolyn! 

╰☆ Résumé ☆╮

ROUGE RUBIS: Gwendolyn, 16 ans vit à Londres la vie classique d’une lycéenne, du moins en apparence. Car sa famille a un secret : certaines filles sont porteuses du gène du voyage dans le temps. Ces élues ont leur équivalent masculin dans une autre famille britannique : les De Villiers. Tous sont liés à un mystérieux personnage du 18e siècle, le comte de Saint-Germain, qui a conçu un appareil permettant aux porteurs du gène de voyager dans le temps et d’oeuvrer pour le bien contre le mal. Onze voyageurs se sont déjà succédé. Gwendolyn est la douzième. Chacun est désigné par une couleur et une pierre. Gwendolyn est le rouge, le rubis.

✿ Mon avis ✿

Certains livres faisant partie d’une trilogie ou d’une saga peuvent se lire « seuls ». Sans avoir vraiment besoin de lire la suite pour avoir un sentiment de « clôture ». Les trois tomes de la trilogie des gemmes ne sont pas de ceux-là. Pas du tout. A croire qu’il ne s’agit que d’une seule grosse histoire qui a été découpée en trois pour des besoins marketings. Clairement, ni Rouge Rubis, ni Bleu Saphir n’ont de fin satisfaisante. Tourner la dernière page de ces livres n’est qu’un prétexte pour faire une petite pause avant d’enchainer sur le volume suivant.

J’ai du mal à réaliser que ces trois tomes trainaient dans ma pile à lire depuis plus de 4 ans. Je les ai acheté quand j’étais encore adhérante Belgique Loisirs et que ces livres étaient à la Une de l’actualité. Je me souviens même d’un commentaire de la vendeuse qui m’a dit avoir adoré ces romans d’une manière très enthousiaste. Alors pourquoi ne les lire que maintenant ? Franchement, je n’en ai aucune idée… Peut-être est-ce mon challenge d’avril sur les séries/sagas qui m’a motivé à me lancer. Peut-être parce que c’était le bon moment de les lire. En tous les cas, je suis 100% RAVIE de ces lectures !!!

Bien que l’histoire paraisse un peu trop « jeunesse » à mon goût (l’héroïne n’a que 16 ans, ce que je n’ai plus depuis 12 ans…) et est donc encore au lycée. Par ailleurs, je n’aime pas du tout les couvertures de film qui sont sur les deux premiers volumes, j’aurais préféré avoir les originales… mais à part cela, je tiens à vous dire que cette trilogie vaut vraiment la peine. Le lecteur n’a pas une seconde de répit. Dès les premières pages et jusqu’à la fin du tome 3, les événements s’enchainent à la vitesse de l’éclair. On pourrait croire que l’histoire est un peu brouillon vu le nombre de choses qui se passent en si peu de temps mais non, le rythme est parfait et rend simplement la lecture très addictive. L’histoire en elle-même est basée sur la possibilité de voyager dans le temps, sur des prophéties et des objets « magiques » : il faut donc aimer le fantastique en littérature. Si vous appréciez ce genre d’ouvrage, vous allez adorer cette aventure.

J’ai plongé dedans à la vitesse v-v-prime et j’ai enchainé les trois tomes en une semaine. J’avoue avoir eu un peu de mal avec la qualité de la traduction qui laisse un peu à désirer (certaines tournures et termes sont un peu anglophones et forts étranges pour une traduction francophone et il y a beaucoup de fautes de frappe dans mes éditions ce qui est bien dommage) mais en plongeant dans l’histoire, on oublie vite cet aspect pour se concentrer sur les péripéties de notre chère Gwendolyn (bon le prénom des persos ne sont pas top non plus, mais passons).

Ce qui est dingue c’est qu’en même pas 350 pages, l’auteur arrive à nous plonger dans un monde super original avec une liste de personnages plutôt longue (elle est notée à la fin du livre) mais on arrive à s’en sortir sans trop de difficulté. L’idée de l’intrigue est un peu dingue mais Kerstin Gier ne met pas 100 pages à nous expliquer le contexte ou à nous aider à croire en l’idée. On est directement dans le bain et le temps passe à la vitesse de l’éclair.

Bien que l’histoire principale soit chronologique, le fait de sauter dans le passé rend la ligne du temps très floue. Il faut s’accrocher pour comprendre quand les personnages se croisent au fur et à mesure vu que les sauts ne sont pas fait de manière linéaire. Mais on se prend au jeu assez facilement.

Il y a du mystère, de la romance, des déguisements ravissants, des personnages haut en couleurs, de l’action avec des épées, des fusils et des rencontres top secrètes… Impossible de s’ennuyer à la lecture de cette trilogie !

Et cerise sur le gâteau, les 3 romans ont été adapté au cinéma ! La production est allemande mais les films sont disponibles en français et je pense aussi avec des sous-titres anglais pour ceux qui préfèrent. Je vais m’empresser de plonger là-dedans pour voir ce que ça donne sur grand écran (enfin, sur mon laptop 13 pouces 😝).

En résumé : une trilogie qui ne peut se lire qu’intégralement, une traduction qui laisse un peu à désirer mais une intrigue qui en vaut largement la peine. A ne pas lire si vous cherchez juste une histoire d’amour un peu particulière mais bien si vous aimez les mystères et les voyages dans le passé !

CHRONIQUE #562 – Avril 2020 

3 réflexions sur “Rubis, Saphir, Emeraude – La trilogie des gemmes de Kerstin Gier

  1. Ah j’avais beaucoup aimé cette trilogie 🙂
    J’ai vu les 2 1ers films avec mes nièces et je n’ai pas été spécialement emballée, par contre…

    J'aime

  2. Je n’ai eu le plaisir que de lire le tome 1, je n’ai pas fini la trilogie. Par contre j’ai adoré les regarder en film. Je suis tout de même déçu… Les livres sont bien différents des films et c’est la première fois que j’apprécie plus le film que la livre 😦
    Enfin ils n’en restent pas moins super !

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s