Vous prendrez bien un dessert ? • Sophie Henrionnet

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Un portrait humoristique d’une famille qui n’a clairement pas envie de

se retrouver dans un chalet perdu pour fêter Noël.  

╰☆ Résumé ☆╮

Les fêtes de fin d’année, un temps propice aux joies simples des retrouvailles et aux petits bonheurs en famille ? Pas chez les Labarre. Alors que toute la famille est réunie pour célébrer à la fois Noël et l’anniversaire de Louis, le patriarche, chacun a ses propres raisons de redouter ce huis clos familial. Bientôt, la neige envahit la vallée et le luxueux chalet dans lequel les Labarre sont rassemblés se referme sur eux comme un piège. Tandis que le champagne coule à flots, les apparences se fissurent… et secrets comme vieux démons se joignent à la fête.

✿ Mon avis ✿

Quel beau portrait de famille ! Cette nouveauté poche aux éditions Charleston vous montrera par A+B que non, votre famille n’est pas la plus dingue. Il en existe une pire que toute. Vous comprendrez assez vite pourquoi.

L’histoire en elle-même est très simple mais assez originale dans sa forme et sa narration. Chaque chapitre est raconté par un des membres de la famille. On commence avec le jeune Paul, le pauvre enfant mal-aimé qui doit presque s’excuser d’exister. Puis on enchaîne… les oncles et tantes, les cousines, les parents et grands-parents. Chaque extrait nous donne des indications sur la personnalité de son narrateur mais aussi sur son ressenti face à cet événement où toute la famille va se retrouver : la fête de Noël, tous ensemble dans un chalet perdu au fin fond des alpes.

Et clairement, très peu d’entre eux sont excités d’y aller… On dirait même qu’ils redoutent tous ce moment. Se retrouver tous ensemble, c’est peu comme mettre des poules, des renards et des cochons dans le même enclos. Ça va mal finir. Certains des personnages sont touchants, d’autres aigris. La plupart sont sur les nerfs, d’autres impatients. Une chose est claire : on ne s’ennuie pas à la lecture de ce roman.

Pourtant, je suis restée un peu sur ma faim. Peut-être que la forme et la façon de raconter cette histoire est justement la raison pour laquelle ce livre est si original. Mais j’ai eu un goût de trop peu en arrivant au bout. On découvre chapitre après chapitre les personnages hauts en couleurs et leurs « joyeuses » relations qu’ils ont les uns avec les autres. Mais très vite, on en arrive au repas de Noël et on se rend compte qu’on est au bout de l’histoire sans avoir eu réponses à nos questions. Des sous-entendus peuvent nous guider à imaginer certaines choses. Cependant, on a un peu l’impression que tout ça est une vaste blague et que le lecteur n’est que la farce.

Mon avis est donc un peu mitigé. J’ai adoré lire le livre et découvrir les personnages mais la fin était un peu abrupte. J’aurai aimé plus de détails et de longueurs pour en connaître tous les secrets. Maintenant, je trouve que cette façon de clôturer le récit est aussi en ligne avec le reste du roman. C’est une satire, une comédie, une grosse blague. Alors pourquoi être étonné que cela se termine comme cela ? 🙂

Un moment humoristique que l’on apprécie et qui rappelle certainement les drames familiaux et la période des fêtes en ‘bonne’ compagnie ! Merci aux éditions Charleston pour cette découverte.

PS: Le livre fait partie de la sélection « Prix des Lectrices Charleston 2020 ». Les résultats seront communiqués à l’automne !

CHRONIQUE #575 – Juin 2020 

Titre: Vous prendre bien un dessert ? 

Auteur : Sophie Henrionnet
Editeur : Charleston
Parution : mai 2020
Nombre de pages : 227 pages
Genre : Contemporain 

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s