La Sage-femme des Appalaches • Patricia Harman

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Pour un été Charleston dans les montagnes aux côtés d’une sage-femme du début du XXème siècle !

╰☆ Résumé ☆╮

1929, dans le milieu hostile des Appalaches.

Pendant la Grande Dépression, Patience Murphy exerce avec talent son métier de sage-femme et assume la tâche parfois difficile d’assister les femmes lors de leur accouchement. Elle est prête à tout pour instaurer un climat de confiance avec ses patientes, mais elle doit également s’affranchir de son lourd passé. Confrontée à des difficultés quasi insurmontables, des périlleuses mines de la Virginie occidentale aux terrifiantes menaces du Ku Klux Klan, elle devra lutter pour apporter la vie et un peu d’espoir dans un univers pétri d’épreuves.

✿ Mon avis ✿

J’ai ce livre dans ma PAL depuis quelques temps déjà mais comme certain disent « chaque livre a son moment ». Et clairement, j’ai bien fait d’attendre d’être enceinte pour me lancer dans l’aventure. Lire ce livre consacré à une sage-femme maintenant m’a amené a être beaucoup plus réceptive et attentive aux moments où les bébés des Appalaches viennent au monde. 

L’histoire se déroule au début du XXème siècle, pendant la Grande Dépression, ce qui place le récit dans un contexte socio-économique très difficile. Les mineurs peinent à survivre et les noirs ne sont toujours pas traités comme il se doit. L’argent manque à beaucoup et très peu sont les gens qui peuvent se permettre d’appeler le médecin ou de conduire leur épouse à l’hôpital lorsque vient le moment de donner la vie. Du coup, notre héroïne Patience Murphy ne manque pas de travail. Enfin, je dis travail mais souvent elle ne reçoit que quelques patates, un paquet de sucre voir rien du tout pour ses services rendus vu le peu d’argent et de bien dont disposent ces pauvres hommes et femmes des montagnes. 

Nous suivons donc sa vie dans les Appalaches où elle se fait appeler ici et là pour accoucher les femmes. Au début, elle agit seule mais très vite, elle reçoit l’aide d’une assistante noire très attentive qui devient son acolyte pour chaque accouchement. J’ai particulièrement aimé ces parties où les femmes, parfois riches, souvent pauvres, mettent au monde leur bébé à domicile. Patience note alors à la fin de ces « épisodes » un petit résumé récapitulant le déroulement de la naissance, les personnes présentes et les particularités de l’accouchement. Chacun d’entre eux est différents, toutefois après quelques-uns, on sent que la manière de procéder de l’auteur est un peu répétitive. 

J’ai beaucoup aimé le récit mais je trouve que ça manquait un peu de piment et de renversement. De romance aussi. Certes, il y a bien un petit quelque chose avec le vétérinaire voisin mais les moments où les deux personnages se voient ne sont pas si nombreux et on dirait que l’auteur n’osait pas s’aventurer de ce côté-là, trop concentrée qu’elle était à nous faire part des différentes naissances. Ou comme si Patience n’avait pas le temps de s’embarquer dans une histoire d’amour. Le livre donne ainsi davantage l’impression d’être une enfilade d’extraits plutôt que d’un roman complet où le lecteur a droit à un début, un milieu et une fin. 

En bref, une histoire belle et difficile suite au contexte historico-politique et des conditions sociales dans lesquelles les différents protagonistes vivent. Une chouette manière de découvrir la vie de sage-femme aussi, mais un petit manque d’intrigue et de piment qui auraient rendu le livre un peu plus addictif. 

CHRONIQUE #584 – Juillet 2020 

  • Titre: La Sage-femme des Appalaches
  • Auteur : Patricia Harman
  • Editeur : Charleston Poche
  • Parution : 2018
  • Nombre de pages : 544 pages
  • Genre : Littérature

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s