Un enfant à tout prix • Pascale Rault-Delmas

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Un chassé-croisé de longue haleine où des personnages attachants se battent jusqu’au bout pour avoir ce dont ils ont toujours rêvé. 

╰☆ Résumé ☆╮

Isabelle, hôtesse de l’air sur le Concorde, rencontre le bel Andrew sur un vol Paris-New York.
C’est un coup de foudre immédiat. Mais l’intense désir de paternité d’Andrew est un poids qu’Isabelle, qui aime sa liberté et son indépendance, ne peut supporter.
Au fil des pages, ces deux personnages se recroisent et font peu à peu la paix avec ce désir d’enfant…
En chemin, ils croiseront Agnès, qui enchaîne les fausses couches avant d’adopter, ou encore Carole, qui décide d’accoucher sous X.
Chacun de ces personnages hauts en couleur approche le désir d’enfant à sa manière.

✿ Mon avis ✿

Je dois l’avouer, j’ai été un peu perturbée par les 30 premières pages qui donnent l’impression de vivre une histoire en accéléré. Un homme et une femme se croisent, tombent amoureux, n’arrivent pas à se retrouver, se retrouvent, s’aiment, vivent ensemble. Comme par magie. Et aussi romantiquement que dans les films. D’un seul coup, les voilà à la recherche des racines du gars. Il tombe sur une cousine inconnue au bataillon et apprend des choses sur sa famille qu’il ignorait complètement jusque-là. Tout ça en 30 pages. On aurait pu écrire toute une histoire juste sur leur rencontre et cette quête aux ancêtres mais non… il ne s’agit que d’un prétexte pour nous introduire les héros de ce roman dont le sujet central ne porte pas sur la romance du couple mais bien sur le désir d’avoir un enfant. A tout prix.

Au moins, on n’a pas le temps de s’ennuyer ! Les chapitres sont minuscules et les pages défilent vite. Très vite. Le rythme du récit qui s’étend d’ailleurs sur plusieurs années alors qu’il ne fait même pas 300 pages aide aussi à ne pas se perdre dans des longueurs inutiles. On est happé par le chassé-croisé des protagonistes, par leur vie qui évolue et par ce manque qui rend leur quotidien parfois si difficile. Ce désir d’être parent pourrait bien casser leur couple et leur santé mentale. Mais cette envie est profondément ancré en eux et jamais ils n’arriveront à voir la vie autrement qu’avec un bébé à leurs côtés.

Les sujets de la maternité, de l’adoption et de la fertilité sont très bien abordés. J’ai été touchée de lire les différents récits qui s’entrecroisent et de suivre les batailles et les décisions difficiles que certains personnages ont du prendre. Le désir d’avoir un enfant est plus fort que tout et fait parfois perdre de vue les autres choses essentielles de la vie. Mais c’est un besoin qui est incontrôlable, plus profond que tout le reste.

Indubitablement, un très bel ajout au catalogue Charleston. Femmes fortes et indépendantes. Thèmes touchants et réalistes. Intrigue prenante et bien menée. Un plaisir de lecture qui se dévore tant les chapitres sont brefs. Je suis enchantée par cette lecture qui m’a particulièrement touchée vu ma situation personnelle actuelle. Je me suis sentie tellement chanceuse de pouvoir sentir mon propre enfant bouger dans mon ventre tout en lisant les péripéties de ces personnages à la recherche du même bonheur. Un lien particulier que j’ai adoré partager avec ces héros de tous les jours. Ces hommes et ces femmes qui ne souhaitent rien d’autre que de prendre soin d’un enfant et de l’aimer, pour toujours.  

CHRONIQUE #588 – Août 2020 

  • Titre: Un enfant à tout prix
  • Auteur : Pascale Rault-Delmas
  • Editeur : Charleston 
  • Parution : juillet 2020
  • Nombre de pages : 288 pages
  • Genre : Contemporain / littérature

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s