La Neuvième Maison • Leigh Bardugo

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Casper n’a qu’à bien se tenir !

╰☆ Résumé ☆╮

L’incursion envoûtante de Leigh Bardugo dans le fantastique adulte. Une histoire de pouvoir, de privilèges, de magie noire et de meurtre au coeur des sociétés secrètes de l’université Yale.

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

✿ Mon avis ✿

Difficile de passer à côté de cette sortie littéraire lorsqu’on est sur instagram. Les éditions De Saxus ont visé juste en acquérant les droits de ce récit écrit par Leigh Bardugo, une écrivaine très connue dans le rayon young-adult (Grisha, Six of Crows…). Personnellement, je n’avais encore rien lu d’elle et je découvre donc sa plume avec ce premier livre destiné à un public adulte comme le mentionne l’éditeur. C’est une belle brique et une tome d’introduction puisqu’une suite est déjà annoncée (en tout cas sur Goodreads et autres plateformes, on mentionne les aventures d’Alex Stern #1 donc cela laisse entendre qu’un tome 2 sortira). D’ailleurs, vu la fin de l’histoire, on se doute que l’auteure n’en restera pas là avec ses personnages. 

Elu meilleur roman fantastique par les lecteurs Goodreads en 2019, j’ai débuté cette lecture avec pas mal d’a priori. J’imaginais déjà une lecture inoubliable, un coup de coeur immanquable… et il faut dire que j’ai été agréablement surprise par l’univers que l’auteur a construit ainsi que par ses personnages et la « mythologie » qui entoure le site de Yale. Ce ne fut pas un coup de foudre mais je le note quand même 4 🐨🐨🐨🐨 🙂 Ce fut une agréable lecture d’Halloween, parfaite pour ce mois de novembre sombre et pluvieux. 

L’histoire ne fait pas « peur » (moi qui suis un peu une chochotte en matière d’horreur) mais il contient toutefois pas mal de scène violentes, sanglantes et fantastiques. On parle ici fantômes appelés ‘Gris’, magie (et pas du tout en mode baguette Harry Potter) et rituels pas vraiment catholiques… Sang à foison, lecture de boyaux, démons… Il faut être prêt(e) à plonger dans un monde qui est loin d’être rempli d’arcs-en-ciel et de licornes. Alex Stern, l’héroïne, s’en prend plein la figure durant l’histoire. Son mentor et meilleur ami, Darlington a disparu soudainement et elle ne sait pas si elle arrivera à le retrouver un jour. Et puis, une fille a été retrouvée morte sur le campus. Un meurtre suspect qu’elle va tenter de résoudre elle-même alors qu’elle n’est pas vraiment qualifiée ni prête à le faire sans l’aide de son comparse. 

L’auteure s’amuse avec le lecteur en faisant constamment des sauts en arrière/dans le futur pour nous expliquer comment Alex en est arrivée là. On découvre donc petit à petit l’histoire des différentes maisons, leurs spécialités « magiques » ainsi que les relations entre les personnages. J’ai trouvé très fort de Leigh Bardugo d’arriver à nous faire autant aimer Darlington alors qu’il est absent du roman. C’est uniquement grâce à l’affection que lui porte Alex et à son prestige qu’on l’apprécie autant. Un talent à souligner ! 

Sans trop spoiler l’histoire, je peux vous dire que c’est une enquête particulièrement bien menée par cette protagoniste laissée toute seule dans ce monde de brutes. Elle ne renonce pas et est prête à mettre sa vie en jeu pour trouver le coupable du meurtre… et accessoirement pour retrouver son cher Darlington. Elle est plusieurs fois en danger de mort et cela donne évidemment du piquant à l’histoire. Tout n’est pas rose dans ce roman et Alex Stern est loin d’être une personne « sage et privilégiée ». Elle a un sombre passé et des personnes qui lui en veulent à la pelle. Le campus (une carte est disponible en début d’ouvrage pour notre plus grand plaisir!) est un lieu où la magie se concentre, rendant les événements surnaturels presqu’habituels pour les personnes qui savent où regarder. Les sociétés secrètes ne manquent pas et le mystère est omniprésent.

Même s’il faut un petit temps d’adaptation pour comprendre où l’auteure nous emmène, ce livre vaut le détour. L’héroïne est attachante et on a envie qu’elle réussisse dans ses quêtes. L’univers est riche et particulier. Et puis le suspense nous invite à poursuivre la lecture… et à attendre le tome 2 avec impatience ! Un roman que je recommande à ceux qui aiment les mystères fantastiques sanglants 🙂 Une agréable découverte de cette plume que je compte bien poursuivre avec la trilogie Grisha en 2021. D’après mon petit doigt, ces romans sont en voie d’être adaptés en série Netflix

CHRONIQUE #601 – Novembre 2020 

  • Titre: La neuvième maison
  • Auteur : Leigh Bardugo
  • Editeur : De Saxus
  • Parution : août 2020
  • Nombre de pages : 534
  • Genre : Fantastique

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s