Bienvenue dans la PAL [2021 | Ep.1]

Hello les koalas ! Nouvelle année, nouveau compteur. Comme d’habitude, de nouveaux livres se sont empressés de venir rejoindre ma PAL. Pour une fois, aucun achat mais des réceptions et cadeaux 🙂 Voici donc les premiers romans de 2021 que j’ai rajouté à mon étagère ‘à lire’. 


La communauté des esprits

Et voici le dernier cadeau de Noël que j’ai reçu début janvier (et oui, on avant encore une session virtuelle de Secret Santa à organiser). J’ai trop hâte de retrouver la plume de Philip Pullman même si les avis divergent beaucoup sur ce tome. 

Lyra a vingt ans. Déterminée et tourmentée, elle étudie à Sainte-Sophia quand son chemin croise celui d’un éminent professeur nommé Malcolm. Au coeur d’un monde hostile, ils s’engagent malgré eux dans un périlleux voyage : le mystère de la Poussière les mènera bien au-delà d’Oxford et des fontières de l’Europe, jusqu’à un désert hanté d’Asie centrale.


Le doux parfum de la vérité

[En librairie le 19 Janvier]

Reçu en version numérique de la part des éditions Charleston. Je ne connais pas du tout l’auteur donc je vais découvrir. 

Tailleur strict, coiffure sophistiquée et talons vertigineux, Polly ne vit que pour son travail dans une grande compagnie financière de la City de Londres. Un poste pour lequel elle a tout sacrifié, sans s’octroyer une seule journée de congés, ni soirée de détente en quinze ans. Aussi, quand elle est brutalement licenciée, c’est son univers qui s’effondre. Pire, la voilà bientôt obligée de renoncer à son luxueux appartement avec vue sur la Tamise et de trouver refuge chez sa soeur à Elderchurch, ce petit village au fin fond du Hampshire où elles ont grandi.

Cela fait des années que Clare et elle ne se parlent plus : elles n’ont plus rien en commun depuis que Polly est devenue une « fille de la ville ». Entre incompréhensions et secrets enfouis, la cohabitation s’annonce mouvementée. Mais n’est-ce pas l’occasion rêvée de se libérer de vingt ans de non-dits pour prendre un nouveau départ ?


Packinko

[En librairie le 12 Janvier]

Egalement reçu en numérique des éditions Charleston, voici un livre qui fait sa star sur les réseaux sociaux. Une ambiance qui s’annonce particulière. 

L’histoire nous a failli, mais qu’importe.

Début des années 1930.

Dans un petit village coréen, la jeune Sunja se laisse séduire par les belles paroles et tendres attentions d’un riche étranger. Lorsqu’elle découvre qu’elle est enceinte et que son amant est déjà marié, elle est confrontée à un choix : devenir, comme tant d’autres jeunes femmes dans sa situation, une seconde épouse, une « épouse coréenne » ou couvrir sa famille de déshonneur. Elle choisira une troisième voie : le mariage avec Isak, un pasteur chrétien qu’elle connaît à peine et qui lui offre une nouvelle existence au Japon. Cette décision est le point de départ d’un douloureux exil qui s’étendra sur huit décennies et quatre générations.

Avec une justesse historique remarquable et une écriture précise et dépouillée, Min Jin Lee nous offre, à travers un siècle de relations nipp-ocoréennes, un hymne intime et poignant à tous les sacrifices que font les immigrés pour trouver leur place en pays étrangers.


Mauvais sang

Une réception Actes Sud junior qui m’intrigue. Est-ce que l’histoire sera aussi sanglante que la couverture ne l’indique ? Ce livre est en librairie depuis le 6 janvier. 

Giacomo a dix ans quand il découvre, après une descente de la police chez lui en pleine nuit, une vérité difficile à avaler : son père n’est pas qu’un simple carrossier à la sortie de la ville, il exerce des activités autrement plus lucratives et beaucoup plus illégales aussi. Il a juré fidélité à une autre « famille » : la mafia. Son père en prison, le garçon grandit dans une culture machiste et, à l’adolescence, son oncle Riccardo l’initie aux opération de racket chez les commerçants, le pizzo. Jusqu’au jour où l’une d’elles finit mal. L’adolescent est arrêté et un juge décide d’une mesure d’éloignement dans le nord de l’Italie. Le petit caïd se retrouve du jour au lendemain coincé dans un vaste domaine viticole… dirigé par des femmes. Sous sa nouvelle identité, Giacomo devenu Otto se cherche, entre conflit de loyauté avec son clan, velléités d’émancipation et idylle secrète avec la belle Livia.


J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle

Prévu pour le 3 février, ce livre a l’air difficile et intense. Le sujet n’est pas facile. Je vais certainement le lire en janvier afin de pouvoir vous donner mon avis juste avant sa sortie. J’adore Jo Witek donc je sais que la lecture sera très fluide! 

En rentrant du collège pour les vacances scolaires, Efi est convaincue qu’elle est une ado comme les autres et qu’à quatorze ans le monde lui appartient. Elle regagne son village, fière d’un carnet de notes exemplaire. Mais cela ne compte plus pour les siens. Elle est une fille nubile à présent, c’est-à-dire : bonne à marier. Plus de liberté, plus d’horizons, plus de livres ni de balades avec les copines. Son avenir est désormais entre les mains d’un père, puis celles du mari qu’on lui a choisi. Elle est devenue une marchandise, un cadeau que s’offrent les familles. Arrachée à l’enfance, ses rêves piétinés, Efi entre dans l’enfer du mariage forcé. Son destin serait-il au XXI° siècle de vivre à jamais en servante emprisonnée ? Le portrait touchant d’une adolescente rebelle qui incarne la voix de millions de jeunes filles opprimés, et le combat contre l’archaïsme.


On démarre un nouveau compteur !

En 2021, ce sont donc déjà 5 livres qui sont venus s’ajouter à ma PAL

(3 papier et 2 ebook).

4 réflexions sur “Bienvenue dans la PAL [2021 | Ep.1]

  1. Pachinko me tente beaucoup, mais j’avoue que la hype autour de ce bouquin alors qu’il n’était pas encore sorti me freine…
    Je ne connais pas les autres. Bonnes lectures 😉

    J'aime

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s