0

Barbe bleue • Amélie Nothomb

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Barbe bleue
Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel
Parution : 2012
Nombre de pages : 180
Genre : Littérature générale

CHRONIQUE #340

Novembre 2017

« La colocataire est la femme idéale. »
Amélie Nothomb

Lire la suite

Publicités
3

Amélie Nothomb revient avec « Le crime du comte Neville »

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

LE_CRIME_DU_COMTE_NEVILLETitre : Le crime du comte Neville
Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel
Parution : 2015
Nombre de pages : 135 pages
Genre : Littérature

CHRONIQUE #163

Janvier 2016

Cette année, Amélie Nothomb fait sa rentrée avec un conte de fées virant à la tragédie grecque. « Le crime du comte Neville » raconte l’histoire d’une jeune châtelaine mal dans sa peau, qui cherche à se faire assassiner par son père, pour aider ce dernier à réaliser sans dommages la prédiction d’une voyante rencontrée à l’issue d’une fugue qui n’en est pas une.


Lire la suite

8

[FILM] – Avant-Première de Tokyo Fiancée à Paris (avec Amélie Nothomb dans la salle)

IMG_7978

Voilà, c’est parti ! La nouvelle catégorie FILM est lancée sur le blog. Ce site est, avant-tout et en premier lieu, un blog littéraire mais à l’heure d’aujourd’hui, il devient impossible de nier les films qui sont continuellement adaptés de livres, romans, séries, sagas et trilogies. Inutile que je vous fasse une liste d’exemples, vous n’avez qu’à regarder les affiches au cinéma, la plupart sont tirées de bouquins ! La littérature est un puit sans fond dans lequel les réalisateurs et producteurs n’arrêtent pas de puiser. Je ne connais plus les pourcentages exactes mais une très grande partie des nouveautés cinématographiques ont pour source…un roman.

Lire la suite

7

Des bulles et des mots avec Pétronille d’Amélie Nothomb

Chronique #43

Septembre 2014

51f2QAfRzsL

Titre : Pétronille
Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel
Parution : août 2014
Nombre de pages : 169 pages
Genre : Littérature

Disponible sur Amazon


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.21

Résumé

« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »


Mon avis

Comme me l’a un jour dit ma maman, Amélie Nothomb, tu aimes ou tu détestes. Et bien moi, depuis le premier de ses livres que j’ai lu, j’aime. J’aime le style étrange et bizarre, les fins qu’on n’attend pas, les ambiances biscornues et les événements rocambolesques. J’aime son amour inconditionnel pour le champagne qu’elle boit en tout temps et en tous lieux, de manière disproportionnelle et inconsidérée. J’aime aussi son amour pour le Japon et les récits de son enfance qu’elle met discrètement (ou pas) en place dans certains de ses livres. J’aime aussi qu’on ne sache jamais à quoi s’attendre. On sait qu’on va tomber dans une aventure invraisemblable ou croiser un personnage tout à fait excentrique mais il est tout à fait impossible de deviner la fin d’un Amélie Nothomb. Et cela, c’est infiniment rafraichissant en littérature. Autant vous dire que lorsque j’ai découvert cet auteur, je me suis directement empressée de lire toute sa bibliographie. A ce jour, il ne me reste que la « Nostalgie heureuse » (sortie en 2013) qui m’est inconnu. Mais la lecture de ce dernier ne saurait tarder maintenant (la sortie en poche étant proche, n’est-ce pas).

Dans ce dernier Nothomb, on fait donc la rencontre de Pétronille, une jeune fille qui est une des fans de Nothomb, qu’elle rencontre lors d’une séance de dédicace et prend au départ pour un garçon de 15 ans. Pétronille est donc un qui (et non un quoi ou un comment). Car avec un titre pareil, on aurait pu réfléchir longtemps pour découvrir de quoi le bouquin parle. Et d’ailleurs, même en lisant la quatrième de couverture, il y a de quoi continuer à rêver. Une phrase unique qui en dit simplement un peu plus sur le titre.

Bulles de champagnes et mots entre auteures, voilà à quoi vous pouvez vous attendre lors de votre lecture. Veuve-Cliquot, Laurent-Perrier, Louis Roederer… Pétronille et notre personnage principal (impossible d’imaginer une autre personne que Nothomb qui parle à la première personne du singulier) les descendent à Londres et à Paris, à tout heure du jour ou de la nuit. N’importe quand et n’importe où, du moment que le champagne est à bonne température. C’est à vous donner une soif pas possible d’ailleurs. Et pour cause, le but de notre chère Nothomb, dans ce petit livre de même pas 200 pages, est de se trouver un copain de beuverie digne de son attrait pour cette boisson tout droit descendue des cieux.

Pétronille sera donc l’heureuse élue. Une fille qui a plus de vingt ans mais qui n’en paraît même pas quinze lors de leur première rencontre. Une auteure au talent inespéré qui étonnera Nothomb a plus d’une occasion. Ensemble, elles découvriront qu’une bouteille débouchée, ne mérite pas de n’être pas terminée. En lui faisait découvrir le monde de la « jet set littéraire », Nothomb verra en Pétronille une personne à la personnalité aussi étrange qu’elle même, qui n’hésite pas à dire ses quatre vérités à qui le veut.

Brillant et amusant, ce dernier Nothomb n’est pas prise de tête, ni une critique de la société. Il est frais (comme les bulles de leurs nombreuses bouteilles de champagne) et si authentique qu’on se demande continuellement … Et si c’était vrai ?

© atouchofbluemarine

20/09/2014


I just can’t stop reading…